BASTILLE : LA HONTE de GRENOBLE

La friche de l'ex Institut de Géographie Alpine à la Bastille est la honte de Grenoble. Chaque touriste qui emprunte le téléphérique peut admirer le bâtiment tagué, squatté avec ses dépôts d'ordures. Tout Grenoblois qui lève le nez sur la Bastille aperçoit cette verrue abandonnée qui barre la colline. Depuis des années nos élus impuissants sont incapables de traiter cette question essentielle pour l'image de Grenoble. L'ex bâtiment universitaire a été acquis par un privé auquel serait imposé des conditions si drastiques qu'il renoncerait à son projet. Vrai ou faux ? Mais Grenoble dispose -parait il- d'un Maire, sorte de phare de l'occident si on a bien compris. Plutôt que de pérorer sans cesse et de multiplier des coups de com' ridicules, ne peut-il  pas remplir son rôle et mettre les intervenants autour d'une table afin d'exiger que cesse cette situation préjudiciable à la ville ? Ou faut il encore attendre 2 ans qu'Alain Carignon se saisisse du problème ?
4 Comments

Répondre à Grenoble, le changement Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.