APPEL de PIOLLE AUX GRENOBLOIS : 30 PRÉSENTS

L’appel lancé par Eric Piolle aux Grenoblois a fait un gros flop. Pour démarrer sa campagne le Grand Timonier voulait marquer le coup en se démarquant. Totalement immature en ce domaine, imbu de Lui-même, Il imaginait que l’incitation à poser à ses côtés ne pouvait que déchaîner les foules sentimentales.

“ENVIRON 30 PERSONNES SONT RÉUNIES”

Il a appelé tout le monde à venir poser avec lui pour son affiche électorale sur la passerelle Saint Laurent : mercredi 6 novembre, selon le “Dauphiné” (7/11/19) qui n’est pas réputé sévère avec Piolle “environ 30 personnes se sont réunies”… Il comptabilise large les enfants… (1)

L.LHEUREUX, A.BACK, E.CARROZ PARMI LES GRENOBLOIS ÉPERDUS

Parmi elles Lucille Lheureux l’Adjointe (Verts/PG) à l’espace public laquelle avec un enfant dans les bras jouait à la mère de famille lambda. Les inévitables Antoine Back et Emmanuel Carroz élus (Verts/PG) mimaient les grenoblois anonymes éperdus ayant répondu à l’appel d’Eric Piolle.

“L’appel” que E.Piolle a multiplié invitant les grenoblois à le rejoindre sur la passerelle St Laurent….

DANS LA VIDÉO LES ÉLUS DISPARAISSENT

Dans la vidéo qui rend compte de l’évènement, malgré l’assistance ultra clairsemée, Eric Piolle parvient à obtenir que ni L.Lheureux, ni Antoine Back, ni Emmanuel Carroz n’apparaissent dans l’objectif. Chapeau. Comme au bon vieux temps de l’Union soviétique ou des personnages gênants disparaissaient de la photo!

E.PIOLLE EST EN PANNE DE L’ESSENTIEL

Ce nouvel échec cuisant démontre combien la campagne Piollesque est en panne de l’essentiel : les grenoblois qui manquent à l’appel. Le rejet du bilan est profond, indubitable, incontestable. Le mépris des grenoblois dont E.Piolle a fait preuve pendant tout son mandat lui vaut ce premier vote par les pieds. Il reste à attendre l’autre.

(1) le risque de mise en examen d’Eric Piolle pèse également lourd : ceux qui auraient posé sur la photo se seraient retrouvés de fait solidaires des affaires

8 novembre 2019