Angle avenue Jean Perrot /rue Paul Claudel….

La confirmation du grand Timonier n'aura en rien amélioré l'état de la ville.

Au contraire, avec cette nouvelle mode qui consiste à "laisser la nature sauvage prendre le pas sur la ville", les parents n'osent plus s'aventurer dans ce qui s'appelait autrefois, naguère avant l'ère tertiaire, "une aire de jeux pour enfants"

D'une Grenobloise, outrée, nous recevons ce nouveau message de détresse face à cette ineptie municipale qui justifie l'absence d'entretien de la ville, parc, jeux d'enfants, terrains de loisir pour les Grenoblois par un nouveau concept sorti de leurs méninges. 

Voici son texte :

"Aucun enfant ne peut aller y jouer en sécurité :  invasion de moustiques et présence de tiques, que bien sur on ne peut plus traiter - sans compter le petit chemin complètement défoncé impraticable par les personnes âges et les fauteuils roulants
La nature oui mais à condition de l’entretenir sinon  ça devient un terrain vague les grands arbres complètement étranglés par le lierre qui contrairement aux principes écolos de notre ville sont en triant de mourir étouffés
"Une honte...

"Que dire de plus sinon, Merci Eric, Merci les insoumis, Merci les Verts, merci aux abstentionnistes..