9 JUILLET : MANIF ANTI PIOLLE

L’été est décidément très chaud pour Eric Piolle. Les locataires des HLM appellent à manifester mardi 9 juillet à 16 h devant le siège d’Actis 25 rue de Constantine que préside … Eric Piolle.

Ils n’acceptent pas la fusion d’Actis avec Grenoble-Habitat que préside Maryvonne Boileau (Verts/Ades). Et eux n’ignorent pas –comme E.Piolle!- que le Maire a décidé d’être aussi Président d’Actis.

SE VENDRE DES ACTIONS ENTRE SOI

On le sait Eric Piolle raisonne comme à Singapour : il a ruiné la ville, reporté -et renchéri- des emprunts après 2020. Alors pourquoi ne pas se vendre des actions entre soi ?

Ainsi la Métro (le contribuable) rachète les actions que la ville de Grenoble détient dans Actis : “recette” 32 Millions d’€. Le tour est joué.

CRÉATION de RICHESSE FICTIVE

Comme dans la finance “pure” il n’y a pas création de richesse autre que fictive. Guy Tuscher ex membre de la majorité Piolle avait posé la bonne question : “quel est l’intérêt de la Métropole dans cette opération ?”. Personne n’a su répondre.

…POUR LE CONFORT FINANCIER ÉLECTORAL d’E.PIOLLE

Au lieu de mobiliser ces sommes colossales pour le logement social elles sont dépensées au nom du budget du logement social pour le confort financier électoral d’Eric Piolle.

M.BOILEAU SACRIFIE LA POLITIQUE de la VILLE

Notons au passage que Maryvonne Boileau, censée être responsable de la politique de la ville à Grenoble, donc des quartiers est totalement partie prenante d’une opération financière effectuée au détriment… des quartiers. Pendant tout son dernier mandat, elle aura fait passer les consignes du clan Avrillier avant tout intérêt général.

On comprend que les locataires soient un tantinet énervés et manifestent même au coeur de juillet.

UN DERNIER ÉTÉ RÉVÉLATEUR

Avec le Burquini, les piscines fermées, les fontaines qui ne fonctionnent plus et le parc envahi de voitures et de camions, son dernier été de Maire est révélateur de la gabegie et de l’incompétence de sa municipalité.

7 juillet 2019