Eric Piolle n’aura pas attendu longtemps au début de son second mandat pour poursuivre ses dégâts dans le secteur culturel. Il avait commencé le premier en s’attaquant aux Musiciens du Louvre, puis au spectacle vivant, repris en main le Théâtre Municipal, les Théâtres 145 et de Poche, supprimé des...