S’en remettre à une commission nationale d’investiture pour désigner un candidat au poste de Maire de Grenoble est en train démontrer son absurdité. Au sein de LREM les