MARDI 13 DÉCEMBRE : L’OPPOSITION INVITE LES GRENOBLOIS

Mardi prochain, le Groupe d'Opposition organise un débat ouvert à tous pour parler de Grenoble. Et les sujets ne manquent pas en cette fin d'année.

RENDEZ-VOUS MARDI 13 DÉCEMBRE À 18H30 

Alain Carignon, Nathalie Béranger, Brigitte Boer, Chérif Boutafa, Nicolas Pinel et Dominique Spini, élus de l'Opposition, donnent rendez-vous aux Grenoblois ce mardi 13 décembre à 18h30 à l'hôtel de l'Europe (22 Place Grenette). Cette réunion sera l'occasion de débattre de tous les sujets d'actualité qui concernent Grenoble. Elle se poursuivra par un diner à 20h, pour ceux qui le souhaitent. L'inscription est obligatoire, en appelant le 04 76 76 34 84, ou en écrivant à societecivile38@gmail.com

PÉTITION VIDÉOPROTECTION : BIENTÔT 1000 SIGNATAIRES

Le sujet de la sécurité à Grenoble sera évidemment évoqué. Le Groupe d'Opposition a lancé une pétition pour le développement de la vidéoprotection à Grenoble. L'objectif est d'atteindre 8000 signatures, et ainsi déclencher un référendum auquel pourront participer tous les Grenoblois. En un mois, la pétition approche déjà des 1000 signataires ! Si ce n'est déjà fait, vous pouvez signer en cliquant sur ce lien (https://www.grenoble.fr/interpellation/74/2423-pour-le-developpement-de-la-videoprotection-a-grenoble.htm). Vous pouvez également imprimer et remplir la version papier de la pétition, que vous trouverez sur ce lien : Pétition vidéoprotection VMairie. Cette version est à retourner par mail à societecivile38@gmail.com ou par courrier : Groupe d’Opposition - Bureau 168 - Hôtel de Ville - 11 Boulevard Jean Pain 38000 Grenoble.

VERS UNE AUGMENTATION D'IMPÔTS HISTORIQUE

Alors que le vote du budget 2023 aura lieu en mars, ce sera également l'occasion de revenir sur la volonté d'Eric Piolle d'augmenter massivement les impôts. La taxe foncière subirait une hausse entre 15 et 25%, alors qu'elle est déjà parmi les plus élevées des grandes villes. Le Groupe d'Opposition dénonce vivement cette augmentation, qui vise juste à garder la tête hors de l'eau et ne permettra aucune amélioration pour les Grenoblois. C'est le triste résultat de 8 ans de mauvaise gestion, de gaspillage et de manque de courage pour mener les réformes nécessaires. 

MISE EN PLACE DE LA ZFE : CATASTROPHE ANNONCÉE

Nous sommes également à quelques mois de la mise en place de la ZFE. Une mesure précipitée, qui va pénaliser les classes moyennes et les plus précaires en l'absence d'alternatives suffisantes pour se passer de leurs véhicules. C'est également un non-sens écologique. La ZFE conduira à l'achat massif de véhicules neufs en remplacement de véhicules parfois achetés récemment. Et elle fait la part belle aux véhicules électriques, alors que notre réseau électrique sature et que les français sont appelés à la modération !

La ZFE classe en outre les véhicules en fonction de leur ancienneté. Pas en fonction de leur pollution réelle...

L'EDUCATION POPULAIRE MENACÉE

Enfin, cette fin d'année a été marquée par un coup sans précèdent porté à l'éducation populaire. La Municipalité a décidé brutalement de mettre fin à ses conventionnements avec des acteurs historiques. Le Plateau à Mistral et la Cordée à la Villeneuve en font les frais. Et des MJC, comme la MJC Mutualité, voient également leurs subventions réduites. Une tentative de muselage historique pour l'éducation populaire à Grenoble. 

Le plateau, au cœur du quartier Mistral. 11 salariés sont laissés sur le carreau et des centaines d'habitants démunis d'activités.

UN TOUR D'HORIZON DES SUJETS GRENOBLOIS AVANT LA FIN D'ANNÉE

Les sujets ne manqueront pas. On pourrait encore citer la bétonisation qui se poursuit dans tous les quartiers de la ville, la politique de propreté urbaine et de lutte contre les tags toujours loin d'être à la hauteur...  Cette réunion sera l'occasion pour les Grenoblois de témoigner de leur quotidien et de faire des propositions pour la ville. N'hésitez pas à y participer !

 

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.