LES ROUGES/VERTS INSTAURENT LE FLICAGE ET LA DÉLATION

Les opposants à la société de surveillance qui refusent les caméras de video-protection attentatoires à la liberté individuelle, instaurent à Grenoble et ailleurs le flicage et la délation systématique. Ils s'abritent derrière l'article 40 qui fait obligation de signaler à la justice des faits possiblement délictueux dont ils peuvent avoir connaissance, pour dénoncer à tour de bras. 

Y. MONGABURU (Verts/ADES) SE LIVRE À UNE DÉLATION CONTRE FERRARI

Ainsi, lorsque Yann Mongaburu (Verts/Ades/Avrillier) a déposé un signalement au parquet en décembre 2021 contre l'utilisation abusive de sa voiture par Christophe Ferrari, le Président de la Métro, il le faisait sur la base de rumeurs, des propos de son chauffeur, ne déposant aucune preuve. Cela s'appelle la délation. Cet acte intervenait après que le même Mongaburu avait été battu à la présidence par le même Ferrari. Mongaburu élu, la même intervention judiciaire n'aurait pas existé. C'est dire à quel niveau du corps est placée "l'éthique". 

S. MITTELBERGER (LA QUINZAINE) : "LE DESSEIN EST POLITIQUE"

Dans ces affaires, « le dessein est politique n’en doutons pas », il a « le goût de la rancœur » explique dans un brillant plaidoyer publié dans "la Quinzaine", en défense de Ferrari, Sébastien Mittelberger.

UN SYSTÈME THÉORISÉ ET MIS EN OEUVRE PAR RAYMOND AVRILLIER

Sauf qu'il s'agit d'un système qui vient de loin, théorisé et mis en oeuvre par Avrillier et ses bébés. L'instrumentalisation de la justice à des fins politiques quand les urnes leur sont défavorables. Et approuvé par tout le monde quand il s'attaquait à la droite. Le problème pour Ferrari est qu’il est victime d’un système dont il s’est servi, dont il a usé, dont il a bénéficié, car ce système l’avait choisi contre d’autres candidats potentiels de son camp socialiste en 2014 pour la présidence de la Métropole. Avant d'avoir voulu le jeter en 2020 et de désirer toujours l’abattre car il a eu l’audace de se maintenir. Se maintenir, au passage, avec l'aide de qui ?

C. FERRARI PROTÉGÉ PENDANT 6 ANS PAR LES ROUGE/VERTS GRENOBLOIS

Pendant 6 ans il avait été un loyal serviteur, signant les chèques à Piolle, en échange de la paix. Il pouvait partir en vacances en Italie, collectionner quelques contraventions payées par le contribuable, changer les noms des personnes avec lesquelles il mange au restaurant pour faire passer l’addition en note de frais, le chauffeur acheter ses vifs pour la pêche et les mettre dans le lavabo robinet ouvert ! Christophe Ferrari comptait comme Première Vice-Présidente chargée de l'administration générale et du personnel... Claire Kirkyacharian, la propre mère des enfants de Raymond Avrillier. Quelle meilleure protection ? 

S. MITTELBERGER : "LE VOLET JURIDIQUE EST BIEN MAIGRE"

"Le volet juridique est bien maigre : le Président de la Métropole utiliserait la voiture pour des déplacements non en lien avec ses déplacements professionnel. La belle affaire. On retrouverait sur des relevés des déplacements plus exotiques comme Chambéry ou Valjouffrey, quelle audace! " s'exclame Sébastien Mittelberger qui en oublie volontairement. En effet, quelle importance ? 

LE ROBINET DU LAVABO DE LA MÉTRO COULE POUR LES VIFS DU PRÉSIDENT!

Le robinet du lavabo de la Métro coulait pour les vifs du Président et la voiture (la carte à essence, à péage) servait aussi pour les vacances. Quelle importance ? Que l'eau des vifs coule à son domicile ou à la Métro, quelle différence ? N'est-il pas aussi préférable pour la planète que Christophe Ferrari ne soit pas contraint d'acheter une voiture supplémentaire? 

PASCAL HARDER, LA TAUPE VERTE ESPIONNE PAR LES GPS

Mais les Rouge/Verts ont fait du contrôle social un instrument de leur domination : l'eau, les vifs (et la condition animale n'est pas encore intervenue dans le débat), la voiture. D'ailleurs, révèle Sébastien Mittelberger, Pascal Harder, la taupe verte de l'école Avrillier, a utilisé des «  fichiers informatiques relevés de téléphonies ou de télépéages et surtout de relevés de puces GPS puisque la quasi-totalité des véhicules de la Métro en sont équipées ». L'ex chef de cabinet de Ferrari "ne s’interdit jamais un coup de fil à tel élu qui aurait dévié de l’itinéraire initialement prévu pour un déplacement . De son point de vue un crochet de quelques Kms entre deux points GPS reliant la Métro à une destination placée en agenda constituerait un délit relevant du détournement de biens ou de fonds publics". 

UN FLICAGE SYSTÉMATIQUE ET ODIEUX QUI TRAQUE LES 5 À 7 

Un flicage systématique et odieux. Adieu le crochet de la visite coquine ou plus si affinités à l’occasion d’un déplacement public. Il faut s'en expliquer, en rendre compte. Ça figure dans le dossier. Avec la transparence absolue, la société totalitaire qu'ils affectionnent est en route. Ça commence avec les jets privés et tous ceux qui n'en ont pas (ça fait du monde) applaudit. Les grands patrons sont pistés dans toutes leurs destinations, y compris privées, au nom de la planète. D'abord eux et ça continue par Christophe Ferrari et son malheureux voyage en Italie aggravant avec accès en voiture "à une zone de trafic limité".

FERRARI INSTALLE DES CORDES SUPPLÉMENTAIRES

Pour y répondre, Christophe Ferrari en rajoute au lieu de résister. Un classique. "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu'ils en chérissent les causes" (Bossuet). Ferrari installe les cordes qui permettent de pendre qui l'ont veut sur l'autel de l'opinion publique. 

FERRARI VEUT LUTTER CONTRE LA CORRUPTION DES SALARIÉS ET DES ÉLUS (!) 

Ferrari lance "un plan métropolitain de lutte anti-corruption et de garantie de la déontologie et des bonnes pratiques, y compris au sein des satellites métropolitains". Avec la "transparence totale", Christophe Ferrari veut "renforcer le pilotage des structures de l'écosystème métropolitain, «des satellites», c'est à dire des sociétés dont la Métropole est actionnaire ainsi que des établissements publics ( ...) mais aussi d'éthique et, in fine, de lutte contre la corruption s'agissant des salariés et des élus siégeant dans ces structures".

LA SOCIÉTÉ DU MOUCHARDAGE EST EN MARCHE

Lionel Picollet, lui-même élu, donc soupçonnable par nature, en est chargé avec l'aide de toute l'administration. Tout ce flan inutile va aggraver encore les contrôles, occuper du monde, ralentir les actions, priver les élus de moyens et bien entendu permettre de cibler tel ou tel en fonction des intérêts politiques. Cette réaction paniquée va contribuer fortement à la course folle vers la société du mouchardage, de la calomnie et continuer à éloigner toute personne censée de l'action publique. 

"UN HOMME SIMPLE "OU "SENSIBLE AUX APPARENCES" ? ON S'EN FOUT 

Peu importe que pour Sébastien Mittelberger, Christophe Ferrari soit « un homme simple inchangé, peu enclin aux atours de l’ostentation, peu familier de la vanité encore moins de toute forme de luxe » qui "préfère les crevettes aux homards" tandis que la taupe Pascal Harder « fustige l’attachement de Ferrari aux apparences, dénonce les accès de colère et le caractère tempétueux du président, soulignant la terreur dans laquelle vivraient les collaborateurs ». 

 

LE PÉNAL EST LA VOIE POUR CONTOURNER LE VOTE

Un homme peut être les deux à la fois suivant les circonstances et les interlocuteurs. Serait il disqualifié d'aimer le homard ? On s'en fout. Cette chasse à l'homme qui se répète est le fruit d'une organisation politique qui n'a aucun respect pour la vie privée des hommes publics. Elle contraint chacun à se justifier de tous ses actes les plus minuscules et propos les plus anodins. Eliminant en même temps le vrai débat qui devrait porter sur les résultats d'une gestion. Pour eux le pénal est la voie pour contourner le vote et vider la démocratie de son contenu.

LES ÉLUS ROUGE/VERTS IMPORTANTS SONT ANONYMES

C'est pourquoi d'ailleurs les élus Rouge/Verts les plus importants, ceux qui jouent un rôle clef depuis plus de 25 ans sont pratiquement inconnus des Grenoblois : Vincent Fristot, Christine Garnier, Olivier Bertrand .... car ils se protègent par un certain anonymat des systèmes qu'ils mettent en place contre les autres.

POURQUOI CE SILENCE SUR E. PIOLLE ACTIONNAIRE À SINGAPOUR ? 

Quand ils sont en cause, ils montent sur leurs grands chevaux et imposent le silence: pourquoi Christophe Ferrari a t-il accepté de pactiser avec un élu, Piolle, qui a voté le transfert de la société dont il est actionnaire à Singapour, un paradis fiscal ? Pourquoi la gauche a t-elle gardé le silence ? 

UN GRAIN DE SABLE : E.PIOLLE JUGE EN APPEL 

Le grain de sable est la comparution de Piolle lui-même en appel pour soupçon de favoritisme dans l'affaire des marchés sans appel d'offres accordés à ses amis de Fusée qu'il ne connaissait pas (!) mais avaient participé à sa campagne et avait été embauchés immédiatement après son élection. 

CES AFFAIRES DISQUALIFIENT E. PIOLLE ET C.FERRARI 

Mais cette affaire ou celle de la voiture de Christophe Ferrari sont graves par leur signification: ceux qui ont prononcé le plus d'invectives contre des pratiques politiques favorisant ses amis sur fonds publics ou donné des leçons à tant de leurs concitoyens sur l'utilisation de la voiture se trouvent confrontés à leurs postures qui n'avaient aucune once de vérité

Quelles que soient - ou non- leurs suites judiciaires elles ont déjà complètement disqualifié  politiquement leurs porte-parole et on voit mal comment leurs conséquences électorales ne seraient pas à la dimension du séisme moral qu'elles engendrent. 

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.