TRAM en PANNE, PAS DE CHAUFFAGE AU LYS ROUGE, LA MORT DU  » 5″…

Eric Piolle était à Paris lundi au lieu de présider le Conseil Municipal. Le 13 novembre il s'envolera pour Sharm El Sheikh ( Egypte) pour assister à la Cop 27 ou Sa présence , parmi 30 000 personnes , est attendue par tous pour faire progresser la cause... Il s'agit pour lui de virevolter pour oublier le couperet de la Cour d'Appel qui l'attend. 

E.CARROZ ARRIVE DE CORÉE DU SUD ET PART à LONDRES....

De son côté, Emmanuel Carroz, un Adjoint au Maire (Verts/LFI) woque, revient de Corée du Sud ou il représentait la ville à un congrès et part le 11 novembre trois jours à Londres pour le 80 eme anniversaire de l'armistice. Il aura tout le temps pour assister au dépôt de la gerbe. Antoine Back était à Amsterdam à un festival , Maud Tavel , chargée de la sécurité ( !) à Bruxelles pour " une semaine des régions et villes"... 

Nicolas PINEL (UDI) DEMANDE QUE L'EMPREINTE CARBONE FIGURE 

C'est ce que nous a appris la délibération N°77 votée (pas par le groupe d'opposition) au Conseil Municipal de lundi sur " les frais de missions des élus". Au passage Nicolas Pinel ( UDI) a rappelé la demande du groupe d'opposition que l'empreinte carbone de tous ces déplacements figure dans la délibération, ce à quoi la majorité s'est refusé jusque -là . Car ils ne s'appliquent jamais ce qu'il imposent aux autres.

TRAM: E.PETERS ( PCF) REFUSE D'INTERVENIR SUR JP TROVÉRO PDT ( PCF) de la TAG 

Mais leurs voyages n'ont pas été perturbés par la grève qui a paralysé les trams à l'initiative des contrôleurs de réseau.  D'ailleurs interpellée par Alain Carignon au nom de l'opposition, la communiste Isabelle Peters qui présidait le Conseil Municipal s'en était lavé les mains. Non, elle n'avait rien à dire et à demander à son collège communiste Jean-Paul Trovéro qui préside la Tag.... 

LES 8 VICE-PRÉSIDENTS MÉTRO DU GROUPE PIOLLE RESTENT IMMOBILES

Et les 8 Vice-Présidents du groupe Piolle qui siègent dans l'exécutif de la Métropole non plus. Pourtant salariés qui ne peuvent plus aller au boulot, soignants en particulier particulièrement affectés, commerçants victimes de la désaffection de la fréquentation au moment ou ils auraient besoin de soutien, automobilistes coincés dans les embouteillages monstres du fait du report sur la voiture, pollution accrue.... les raisons de se bouger ne manquaient pas. Il a fallu attendre mercredi pour que le service public reprenne.

CHAUFFAGE DU LYS ROUGE: TOUS LES ÉLUS RESPONSABLES INJOIGNABLES

Cette dichotomie entre l'attitude distante et voyageuse des élus Rouge/Verts et la réalité grenobloise sautait aux yeux lors du Conseil Municipal de lundi. La malheureuse Isabelle Peters tentait de stopper Alain Carignon qui évoquait le sort des habitants du Lys Rouge et de la rue Capitaine Camine - dont de nombreuses personnes âgées - privés de chauffage depuis trois jours. Actis ( Elisa Martin Verts/LFI ) , la compagnie de Chauffage ( Alan Confesson Verts/LFI) , GEG ( Vincent Fristot Verts/Ades) et la ville (Eric Piolle) étaient injoignables par les habitants depuis vendredi pour répondre de ce dysfonctionnement. Comment faire autrement que d'alerter le Conseil Municipal a demandé le Président du groupe d'opposition?  Comment expliquer une telle désorganisation?

L.LHEUREUX ( Verts/LFI) RÉUSSIT à TUER AUSSI " LE 5 " 

Le dossier du Restaurant " le 5 " , emblématique, est aussi représentatif de cette médiocrité de gestion qui fait tant de dégâts. Cet établissement qui jouxte le musée de peinture place Lavalette et appartient à la ville nécessitait des travaux d'étanchéité . La logique voulait qu'ils oient menés par tranches pendant les périodes estivales ou les fermetures de la période Covid. Non , l'autre lumière qui gère le dossier, Lucille Lheureux ( Verts/LFI) , elle-même brillante commerçante (!) a fait engager les travaux au moment de la réouverture d'après Covid, des travaux si bien maitrisés que devant durer 3 mois, ils ont mis 6 mois et demi. 

RESTAURANT " LE 5 " : UNE NOUVELLE AFFAIRE DEVANT LES TRIBUNAUX

Résultat, comme l'a constaté Pierre Pavy, son gérant, " la ville n'en a rien à foutre".  " Avec le 5 vous mettez fin à une aventure grenobloise de 22 ans , vous tournez la page de moments de convivialité , de solidarités au pied d'un Musée qui est encore une fierté pour la ville mais auquel vous vous attaquez également" a lancé Alain Carignon au Conseil Municipal.  Ajoutant : " Encore une affaire qui va se terminer devant les tribunaux , comme tout ce que vous touchez , alors qu'il eut été si simple de l'éviter". Rappelant au passage le dossier du Père Gras à la Bastille : la municipalité a interdit la montée en voitures ce qui tuerait aussi ce restaurant sur une route qu'elle partage avec d'autres communes.Le tribunal va devoir aussi trancher 

INDIFFÉRENCE, INCOMPÉTENCE ET MÉPRIS : LES TROIS MAMELLES MUNICIPALES

Si l'intelligence consiste aussi à relier des faits qui n'ont à priori rien à voir entre eux, la paralysie des Trams, l'absence de chauffage dans tout un quartier ou bien la gestion catastrophique du " 5" qui aboutit à la fermeture d'un restaurant , relèvent de celle-ci. 

L'indifférence municipale, l'incompétence des élus Rouge/Verts qui ne veulent rien apprendre de leurs échecs, leur mépris à l'égard des grenoblois, qu'ils soient de simples usagers des transports, des locataires modestes d'Actis ou des opérateurs économiques attachés au territoire est bien ce qui relie ces faits entre eux.

LE NOYAU DUR DES APPARATCHIKS REPETITEURS EN DIFFICULTE

Mais le Conseil Municipal de lundi, ou l'absence d'Eric Piolle a marqué nombre d'observateurs, a aussi démontré qu'une grande partie des élus de la majorité Piolle réfugiés dans un silence gêné, partageait ce  constat. On imagine mal comment le noyau dur d'apparatchiks répétiteurs de la " voix de son Maitre" pourrait traverser sans encombre ce qui l'attend avec la mise à mort des derniers espaces d'action socio-culturelle associative et l'augmentation massive des impôts qui révulse les grenoblois.

Les semaines et les mois qui arrivent ,en même temps que la mi-mandat de Piolle, vont être décisifs pour la majorité municipale et pour les grenoblois. 

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.