SIGNEZ LA PÉTITION POUR LA VIDÉOPROTECTION

Le Groupe d'Opposition a lancé une pétition pour le développement de la vidéoprotection à Grenoble, que vous pouvez signer en cliquant sur ce lien (pensez à confirmer votre signature en cliquant sur le lien reçu par mail après avoir rempli le formulaire) :

https://www.grenoble.fr/interpellation/74/2423-pour-le-developpement-de-la-videoprotection-a-grenoble.htm

Tous les Grenoblois de plus de 16 ans peuvent signer la pétition. La seule condition nécessaire est d'habiter Grenoble, ou d'y payer des impôts (pour les commerçants et propriétaires fonciers par exemple). 

Vous pouvez également imprimer et remplir la version papier de la pétition, que vous trouverez sur ce lien : Pétition vidéoprotection VMairie

Cette version est à retourner par mail à societecivile38@gmail.com ou par courrier : Groupe d’Opposition - Bureau 168 - Hôtel de Ville - 11 Boulevard Jean Pain 38000 Grenoble.

Le collectif Grenoble le Changement invite tous les Grenoblois sensibles à l’insécurité grandissante dans notre ville et désireux de retrouver un cadre de vie apaisé à signer la pétition et à la faire signer à son entourage.

 


COMMUNIQUÉ DU GROUPE D'OPPOSITION MUNICIPALE

Avec 11 fusillades en quelques mois, 12 faits de violence par jour en 2022, Grenoble connaît trop régulièrement des épisodes dignes d’un western. Ces scènes répétitives, sur fond de trafic de drogue, se cumulent à l’insécurité du quotidien qui touche de nombreux Grenoblois : agressions, rixes, vols, incendies de voitures…

Depuis le début du mandat, le Groupe d’Opposition propose l'adoption d'un “plan sécurité" pour Grenoble : développement de la vidéoprotection avec la création d'un centre de sécurité urbain opérationnel 24h/24, renforcement et armement de la police municipale, assermentation des personnels des bailleurs sociaux sur la base du volontariat afin qu’ils puissent dresser procès-verbal, expulsion des HLM des dealers condamnés pour trafic de drogue. Malgré la multiplication des phénomènes d’insécurité, la majorité municipale d’Éric Piolle fait la sourde oreille et refuse toujours d’agir. 

Pour tenter de faire évoluer la politique municipale, le Groupe d’Opposition lance donc une pétition pour le développement de la vidéoprotection à Grenoble. Le Groupe a publié hier une interpellation citoyenne sur le site de la ville.

Le développement d’un réseau de vidéoprotection, relié à un PC opérationnel 24h/24, permettra d’aider à la résolution des délits, de prendre sur le fait et/ou de suivre le parcours de malfaiteurs en lien avec les forces de l’ordre, mais aussi d’identifier des dépôts sauvages et autres incivilités et leurs auteurs pour une réaction rapide des services. L’Etat, le Département, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, particulièrement volontariste en la matière, participeraient activement à la prise en charge du coût financier d’un tel déploiement, qui correspond par ailleurs à la demande des forces de l’ordre pour être plus efficace dans leurs missions.

L’Opposition invite tous les Grenoblois sensibles à l’insécurité grandissante dans notre ville et désireux de retrouver un cadre de vie apaisé à signer la pétition et à la faire signer à son entourage. Dans les prochaines semaines, nous multiplierons les rencontres avec les habitants pour diffuser un maximum cette pétition. Les signataires peuvent retourner la pétition par mail (societecivile38@gmail.com) ou par courrier : Groupe d’Opposition - Bureau 168 - Hôtel de Ville - 11 Boulevard Jean Pain 38000 Grenoble.

9 Comments

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.