DISPARITION DE FRANÇOIS TARANTINI

François Tarantini, co-fondateur de notre collectif "Grenoble le Changement", est décédé dans son sommeil dans la nuit de jeudi à vendredi. La nouvelle a été annoncée par sa compagne Brigitte Boer, conseillère municipale d'opposition.

Pendant 7 ans, François a assuré la coordination de notre collectif, ne manquant jamais à l'appel quelles que soient les circonstances, 365 jours par an. La croissance de "Grenoble le Changement" lui doit énormément tant il y a consacré du temps. En retour, il a subi frontalement les attaques de nos adversaires, Eric Piolle en tête, qui ont usé de tous les procédés les plus abjects (y compris en utilisant la justice) pour l'affaiblir et le faire taire. Mais François n'a jamais cédé, continuant le combat la tête haute avec beaucoup de courage.

 

 

En conférence de presse avec une partie du collectif: Adrien Fodil, Christian Bec, Aziz Sahiri 

Après une vie bien remplie, qui l'a mené de Saint-Martin d'Hères à la Nouvelle-Calédonie, le coratin d'origine était revenu à Grenoble, ville qu'il aimait tant et pour laquelle il s'est engagé jusqu'au bout.

François défendait une belle idée de Grenoble et avait une toute autre ambition pour sa ville que ce que nous proposent ceux actuellement en poste. Élections régionales, départementales puis municipales aux côtés d'Alain Carignon (dont vous pouvez retrouver le vibrant hommage en cliquant ici) : il a été de tous les combats pour défendre les Grenoblois et leur proposer une alternative, ne ménageant jamais sa peine, gardant toujours espoir et l'insufflant aux autres.

François Tarantini aux côtés d'Alain Carignon, en présence de Jeannie Longo 

Tous ceux qui l'ont connu se rappelleront de cette force tranquille, de ses convictions sans faille et de sa manière de les défendre, toujours chaleureuse et sans avoir un mot plus haut que l'autre. Ils se rappelleront aussi de sa générosité et de son sens inné de la convivialité, qui en faisaient une personne à laquelle on ne pouvait que s'attacher très vite.

Notre collectif s'associe pleinement à la peine de Brigitte, du frère, du fils et de la famille de François. Mais aussi de tous ceux qui l'ont connu et sont aujourd'hui endeuillés. 

Merci pour tout François. Nous ne t'oublierons jamais.

One Comment

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.