CANICULE: LES PISCINES SERONT FERMÉES UNE PARTIE DE LA JOURNÉE

Le phare de l'occident que nous avons la chance d'avoir à la tête de Grenoble a fermé deux piscines couvertes, celle de Villeneuve et Vaucanson. Il ne peut même plus assurer l'apprentissage pourtant obligatoire à tous les élèves du primaire. 

LA PISCINE J.BRON FERMÉE DEUX MATINÉES JUSQU'AU 10 JUILLET

Le Grand Timonier le plus sensible au monde au réchauffement de la planète a retardé d'un mois l'ouverture des dernières piscines  . Et maintenant Jean-Benoit Vigny ( DL du 26/6/22) nous informe qu'elles ne seront pas ouvertes tout le temps . Par exemple la piscine Jean Bron ne sera pas ouverte deux matinées par semaine ( les mardis et jeudis) jusqu'au 10 juillet. Après elle continuera a être fermée entre 14H 30 et 15 h30. Le service de restauration est supprimé. 

LES BANDES FONT LEUR LOI L'APRÉS MIDI DANS LES PISCINES

L'arrivée des bandes des quartiers l'après midi ( elles dorment le matin) qui s'affrontent a éloigné les familles de la fréquentation de la piscine Jean Bron qui est devenue représentative de la ville... Céline Mennétrier Adjointe ( Verts/FI) aux sports annonce la présence "d'agents de médiation". Comme s'il ne fallait pas des agents de répression qui interdisent l'accès à la piscine à tous ces perturbateurs. 

 E.PIOLLE FAIT MOINS BIEN QUE LES AUTRES MAIRES

Comme un vulgaire Maire de base Éric Piolle se lamente dans le DL de n'avoir pas pu recruter des maitres nageurs " comme les autres communes ". Mais ou est sa valeur ajoutée? D'autant que Grenoble a plus de difficultés que les autres car les maitres nageurs préfèrent les piscines des communes qui ne sont pas envahies par les voyous. 

A VILLENEUVE LE BASSIN EST à SEC

Cette restriction de l'accès à l'eau se cumule avec la panne des bassins malgré le mirobolant " Adjoint à la Fraîcheur (!). A Villeneuve, alors que la municipalité communique à grands renforts d'affiches sur la " capitale verte" , le bassin est sec depuis plusieurs semaines. Alors qu'elle dépense sans compter pour tous ses gadgets ( observatoire du temps présent, WC à éolienne ou toilettes sèches) elle n'a pas prévu les crédits pour les services de base d'aide à la fraîcheur. Malgré l'Adjoint au Maire dédié ! 

LA PLUPART DES FONTAINES AUSSI 

La plupart des fontaines de la ville sont également à sec. Avec " la plage de Grenoble" Éric Piolle dans ses fulgurances géniales a aussi réalisé une innovation de dimension mondiale: la plage sans eau. 

DES PARCS ET JARDINS URBANISÉS

Dans la cuvette grenobloise très sensible à la canicule , cette impéritie municipale est particulièrement douloureuse pour les habitants, en particulier les plus défavorisés qui ne peuvent pas s'échapper de la ville. Comment les élus Rouge/Verts peuvent-ils encore prétendre représenter les grenoblois après les avoir autant méprisés? 

D'autant qu'ils continuent à vouloir réduire les parcs et jardins, poursuivre la densification de la ville en s'attaquant à toutes les "dents creuses" fussent -elles des espaces végétalisés et boisés comme tous les jardins privés du cours de la Libération appelés à disparaitre avec un plan d'urbanisme éradicateur.

MULTIPLICATION DES ILOTS DE CHALEUR 

La multiplication des ilots de chaleur ( Grenoble est devenue la première France) cumulée avec la suppression des ilots de fraîcheur place Grenoble parmi les derniers de la classe pour lutter contre le réchauffement climatique et permettre aux habitants de s'en protéger. Comment Éric Piolle a t-il obtenu le label " capitale Verte " ( d'un Commissaire Européen Vert il est vrai) est une question qui se pose de plus en plus. 

AUCUN OBJECTIF DE RÉSULTAT AVEC LA " CAPITALE VERTE"

D'autant qu'il n'a pas du tout saisi cette opportunité pour fixer des objectifs avec un contrôle de leur résultats. Il a transformé cet or éventuel en plomb en faisant de cette nomination une opération de com' très couteuse à usage exclusivement interne : faire croire aux grenoblois qu'ils vivaient dans une ville verte. Alors que toute sa politique est à l'opposé .

Alain Carignon propose un tour de ville des ilots de chaleur créés par la municipalité

L'OPPOSITION DEMANDE DE SANCTUARISER LES PARCS ET JARDINS

Aujourd'hui lundi Éric Piolle va devoir répondre de ses manquements aux valeurs républicaines de laïcité. Mais le groupe d'opposition lui demandera aussi de stopper la "bétonisation" de la ville en sanctuarisant les parcs et jardins dans la révision du Plan d'Urbanisme engagée par la Métro. 

Sur ce dossier aussi les grenoblois vont pouvoir vérifier si le Maire de leur ville prend enfin en compte la réalité climatique et ses conséquences ou si - comme pour le reste- il continue seulement à en parler pour amuser la galerie et assurer sa promotion personnelle. 

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.