FRÉQUENTATION du CENTRE VILLE: DES CHIFFRES QUI N’APPRENNENT RIEN

Selon l'étude Mytraffic, la fréquentation piétonne de Grenoble serait la 1O eme des villes Françaises.En effet relève Place Gre'Net,  la circulation des vélos est « fortement restreinte » sur l’hypercentre. « Elle n’est autorisée qu’au pas, ou pied à terre », décrit l'étude . Avant d’ajouter : « Les arceaux pour attacher les vélos ont été retirés, ce qui a permis de désencombrer l’espace public ». Enfin, les parkings-relais qui entourent la ville sont également perçus comme très favorables au dynamisme.

LA MUNICIPALITE VA SUPPRIMER LE PARKING de L'ESPLANADE

On ne vit probablement pas tout à fait dans la même ville puisque la plainte des piétons contre les vélos est récurrente et que rien - mais strictement rien - de supplémentaire n'a été réalisé en matière de parkings de dissuasion . Au contraire la municipalité Piolle réduit le parking de l'esplanade avant de le supprimer totalement éliminant ... 800 places de stationnement à l'entrée de Grenoble. 

On comprend que " les parkings-relais" soient perçus comme très favorables au dynamisme. 

 

QUI SONT CES PIÉTONS?

La comptabilisation des piétons par Mytraffic ne peut aucunement être mise en doute. La question qui se pose est quels piétons?  Car la société, reconnait dans le DL Laure Mamet,  " qu'elle ne peut pas savoir qui se trouve où et à quel moment " .Gageons que ce ne sont pas tout à fait les mêmes piétons qu'à Bordeaux et son quartier Sainte Catherine qui arrive en tête. Il suffit d'observer l'évolution des commerces, la progression des kebabs et autres enseignes baba cool pour mesurer les dégâts. 

BAISSE DE 50 % du CHIFFRE D'AFFAIRES MARCHE SAINTE CLAIRE

Ainsi les occupants avinés des trottoirs de l'avenue Alsace Lorraine , à la mendicité agressive , qui campent à la journée figurent ils certainement parmi ces piétons qui font le succès de la statistique. 

Mais surtout on ne comprend pas pourquoi avec tant de piétons, le marché Sainte Claire par exemple a vu son chiffre d'affaires baisser de 50 % avec sa piétonisation.  En réalité on le sait : les piétons ne remplacent pas la clientèle à fort pouvoir d'achat du Grésivaudan qui ne peut plus accéder à la ville. 

QUI VA S'INSTALLER DANS LES TRANSPORTS "GRATUITS"?

Outre les questions financières la " gratuité " des Transports en communs ( c'est à dire le transfert à l'impôt) se pose aussi à cette aune. Qui vont ils transporter en ville? Les différents zadistes de tous acabits, alcooliques occupants l'espace public pourront ils s'y installer à la journée attirant ainsi à eux de nouveaux usagers très heureux de cette promiscuité ? 

LA POPULATION à REVENUS DÉSERTE LE CENTRE VILLE

Actuellement en baisse de fréquentation du fait du transfert sur le vélo et de l'insécurité grandissante, les transports en communs sont en train de devenir le transport des jeunes ( 60 % du trafic) peu regardants sur les incivilités, la malpropreté et le confort. La " gratuité" améliorerait -elle la tendance? 

La fréquentation du centre ville peut se comparer avec celle des Transports en communs. Du fait de l'insécurité, de la malpropreté , des incivilités, de la mendicité agressive , elle est le fait d'une population jeune et de captifs de la ville qui n'ont pas les moyens de s'en évader et faire leurs courses à Chambéry ou Lyon . 

M.ALLOTO VOIT DES TROTTOIRS et DES PAVÉS PRATICABLES....

" La réfection des rues, la végétalisation, l’installation de mobiliers urbains… la transformation de l’espace public" voilà le succès selon Maxence Alloto l'Adjoint ( PS repenti) au commerce ( DL 29/5/22). Il ne marche pas sur les mêmes pavés, les mêmes trottoirs que les grenoblois !

" Si l’étude de Mytraffic ne porte pas sur les conséquences économiques de cette fréquentation élevée" relève Laure Mamet dans ce même DL,  Maxence Alloto estime , lui, qu’il y a « forcément un impact ».

Malheureusement pour lui une politique se mesure à ses effets. En termes de résultats pour les commerçants et d'image de la ville sur tous ceux qui voudraient la fréquenter - en particulier la clientèle à revenus- la messe est dite. 

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.