LÉGISLATIVES: E.PIOLLE DÉSAVOUÉ PAR LES VERTS

L'humiliation est douloureuse. Éric Piolle perd tous les arbitrages pour les candidats aux élections législatives à Grenoble. Dans la première circonscription Salomé Robin ( LFI) a été choisie à la place de Margot Belair son Adjointe arrogante (Verts) qui s'y voyait déjà. Mais surtout dans la 3 eme circonscription réputée gagnable pour l'extrême gauche, le candidat qu'il avait personnellement désigné contre l'avis des Verts locaux ayant voté pour un autre, Emmanuel Bodinier, a été éliminé froidement au profit de sa Première Adjointe, Elisa Martin qui a eu aussi l'outrecuidance de le remettre à sa place.

UN NOUVEL ÉCHEC POUR CELUI "A QUI TOUT RÉUSSIT " 

Un terrible échec qui s'ajoute à longue liste de celui " a qui tout réussit" . Sur de lui, comme à son habitude, il avait déjà lancé la campagne de son poulain le 21 avril dernier au... Maxi Tacos de l'avenue Marie Reynoard ( ça ne s'invente pas) à l'occasion d'une réunion qui était déjà ( pourquoi être modeste) un " parlement local" et abordait évidemment les questions de .... " extrême droite, climat, racisme, féminisme ". Ce fiasco en dit long sur son rapport à la réalité. 

LE MAIRE VERTS DE LYON GAGNE TOUS LES ARBITRAGES LÉGISLATIFS

A côté de lui, à Lyon, le Maire "Verts" de la ville qui la ramène un peu moins en termes de prétentions, a gagné tous les arbitrages législatifs pour ses candidats. 

UNE QUINZAINE D'ÉLUS DE SA MAJORITÉ NE VOTERAIENT PAS LE BURKINI

Cette nouvelle arrive au plus mauvais moment pour lui. A l'heure ou il a engagé la catastrophe affaire du Burkini qui monte fortement. Elle va renforcer ses opposants internes qui n'en peuvent plus de ses diktats. On annonce qu'une quinzaine d'élus de la majorité ne voteraient pas la délibération autorisant le Burkini. Et il ne se trouve plus personne pour défendre sa décision.

IL A VOULU NOYER LE BURQUINI DANS UNE LETTRE à MACRON

Les termes alambiqués d'Eric Piolle, sa tentative de noyer la mesure dans une "lettre à Macron" aussi verbeuse que prétentieuse, n'arrangent rien. Ils démontrent qu'il ne veut pas assumer politiquement sa décision . Car elle est injustifiable. Qui peut répéter après lui que le choix du port du Burkini est une nouvelle liberté pour les femmes? 

UN MELON QUI NE PASSE PLUS LES PORTES

Son dogmatisme le met dans une impasse. Il rétrécit son espace vital à vu d'oeil. Car il est fixé sur 2026 pour devenir Président de la République. N'oublions pas qu'il a un melon qui ne passe plus les portes et que rien, pourtant, ne justifie. Rappelons qu'il a tranquillement expliqué après sa défaite à la primaire que, s'il l'avait gagnée, l'accession à l'Elysée était une formalité.

IL A FRANCHI DES BORNES QUI LE RENDENT INACCESSIBLE A TOUT BON SENS

Il faut le lire pour comprendre ce qu'il a dans la tête et intégrer qu'obsessionnel de lui-même, il a franchi des bornes qui le rendent inaccessible à tout conseil de bon sens. Aujourd'hui, contre vents et marées, il veut flatter toutes les communautés afin de se constituer un vivier électoral. Au détriment de nos valeurs et d'un avenir communs.  

UN NOUVEAU KRACH POLITIQUE APRES UNE SÉRIE

Ce nouveau krach politique ne devrait rien modifier compte tenu de sa psycho-rigidité politique. L'homme qui expliquait que ses frères et soeurs le jalousent car il vole de succès en succès à perdu la Présidence de la Métro, sa candidate - Maud Tavel - à la Région a été battue en interne, il est arrivé avant dernier à la primaire des Verts et maintenant se retrouve avec zéro candidats de son parti dans sa ville!

PAS TRÉS ORIGINAL UN CHÉQUE DE DÉPART DANS UN PARADIS FISCAL 

 On ne voit pas non plus ce qu'il aurait réalisé d'hors normes,  professionnellement ou comme Maire? Qu'un cadre de Hewlett-Packard place son chèque de départ dans une start up transportée dans un paradis fiscal - Singapour- n'est pas très original. A notre connaissance, Grenoble n'est pas encore marquée par ce que son passage aurait apporté de concret et de remarquable à la ville? 

L'AVENIR SE PRÉPARE SANS LUI 

SI beaucoup se taisaient sur tout ça et se soumettaient à la férule du cabinet, répétant comme des perroquets les éléments de langage obligatoires, ces réalités sous-jacentes remontent à la surface. Le départ probable d'Eric Piolle à l'occasion des Européennes et, de toute façon, le fait qu'il ne se représente pas,  ne peut qu'inciter à préparer l'avenir. Sans lui.

FOUCADES, EXCÉS, MAROTTES DE MOINS EN MOINS ACCEPTÉS

Il est de moins en moins en mesure de faire accepter ses foucades, ses excès , ses marottes. Sa  majorité ne peut pas ne pas percevoir la grosse lassitude des grenoblois et la colère d'un très grand nombre d'entre eux. 

L'absence des Verts aux élections législatives à Grenoble semble comme une préfiguration de ce qui s'engage: à force de marginalité Eric Piolle met tous ses amis sur la touche avec lui. 

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.