S.MITTELBERGER de PIOLLE : ” UNE SÉVÉRE DÉCEPTION”

"Cette litanie impose aux supporters initiaux de notre édile un étonnement profond et , j'ose dire une déception tout aussi sévère"  . La dernière livraison de LEMAP, le magazine de Sebastien Mittelberger réserve une surprise de taille: son fondateur exprime en détail pourquoi il rompt avec la politique d'Eric Piolle dont il a été un fervent soutien, un électeur actif et un prosélyte efficace.

 

POUR LIRE LE DERNIER NUMERO DE LEMAP, CLIQUEZ ICI

 

CHEZ LES DÉCIDEURS UN ABANDON QUI FAIT DATE

Dans le monde des décideurs Grenoblois cet abandon public, circonstancié, expliqué fera date. Il est comme la goutte d'eau qui démontre que le vase a débordé. Éric Piolle a poussé trop loin toutes les dérives sur l'islamo-gauchisme, les communautarismes et les minorités. 

" CHRONIQUE D'UN DÉCÉS ANNONCÉ" 

" Cette chronique d'un décès annoncé" se développe sur trois pages et n'oublie presque rien de cette pente sur laquelle Piolle s'est engagé dés le lendemain de sa réélection en abandonnant Grenoble pour devenir Président de la République (!) , puis, après son échec , en se perdant dans la surenchère " contre toute forme de majorité au profit de toutes les minorités" .

"L'ISLAM COMME ÉTENDARD "

Sebastien Mittelberger de poursuivre: " les hommes contre les femmes, les riches contre les pauvres, les amateurs de viande contre les Vegans et plus récemment l'islam contre le reste du monde, l'islam comme étendard, comme symbole de l'opprimé avec en creux un oppresseur désigné: le judéo-chrétien"

 

ALLIANCE CITOYENNE: ORIENTATION SALAFISTE

Et de rappeler la subvention du Maire de Grenoble au " Mois décolonial" ou encore " l'affaire du Burkini ou la mairie s'enlise avec l'association l'Alliance Citoyenne dont l'élu fait semblant d'ignorer, j'espère par aveuglement, qu'elle est une association dont l'orientation Salafiste n'est un secret pour plus grand monde" . Et de citer "la fresque de GOIN figurant une femme en tenue de déportée et arborant une étoile jaune avec l'inscription :Muslims, instrumentalisant la SHOAH procédant de la sorte à une atteinte intolérable à l'image de la Shoah. 

SCIENCES PO : FOYER PIOLLESQUE AVEC CLOUAIRE, KADA, PERSICO 

Dans ce festival Sebastien Mittelberger n'oublie pas Sciences-Po Grenoble, foyer Piollesque par excellence - on se rappelle les opérations de com' de l'Institut avec Piolle - transformé en camp de rééducation pour cerveaux récalcitrants aux thèses racialistes et au woquisme. Pascal Clouaire et les "sociologues " de Pacte tel Nicolas Kada,  siègent au Conseil Municipal en même temps qu'à Sciences Po. Simon Persico et quelques autres jouent aux " politologues" de façade mais trucident Klaus Kinzler et Vincent Tournier qui réclament la liberté d'opinion face à cette folie déconstructrice.  

 

 

"COMMENT FAIT IL POUR NE PAS VOIR CES SIGNES QUI AFFAIBLISSENT LA FEMME?"

" Ces jours derniers , Éric Piolle n'a pas manqué d'apporter son soutien aux hijabeuses (...) comment fait il pour ne pas voir que tous ces signes affaiblissent la femme en France, dans le monde et qu'il est question d'une idéologie mortifère" ajoute aussi Sébastien Mittelberger. 

IL OUBLIE Béatrice  JOSSE et "LE MAGASIN "

Il oublie de ranger la dérive du "Magasin" et de la déplorable Béatrice Josse, en lévitation avec Éric Piolle pour organiser les réunions racisées, refuser une exposition réalisée par des hommes blancs ou bien de se retrouver entre personnes de sexe ( genre) différent ! Elle a mis l'outil emblématique de l'art contemporain à terre, mais on lisait récemment de sa successeur qu'il fallait lui rendre hommage. Il oublie l'installation de l'ultra gauche dans des squats municipaux au 38 d'Alembert ou au 106 rue des Alliés et le soutien aux faux " antifascistes" qui veulent empêcher par la violence toute expression différente. On est pas encore au bout de la déconstruction du système Piolle. 

UN FORT PAVÉ DANS LA MARRE SUR FOND DE DIVISIONS INTERNES 

Mais ce pavé de Sebastien Mittelberger est tout de même fort dans la marre. Il devrait libérer la parole à Grenoble de tout ce qui s'exprimait à bas mots et n'osait pas résister à la pression municipale qui règne souvent pas la peur. S'ajoutant aux divisions internes, de Yann Mongaburu à Chloé le Bret - démissionnaire- cette prise de position n'a pas fini de faire des ronds dans l'eau.  

TOUT CE QUE " GRENOBLE, LE CHANGEMENT " A DÉVELOPPÉ

Tout ce que " Grenoble, le Changement" a développé un peu seul au début et que chacun lisait comme sous le manteau en feignant une distance pour ne pas se couper de la mode du moment, se trouve largement validé. La vague devait s'amplifier. 

 

PIOLLE DEVRAIT AUTORISER LE BURKINI EN MAI

D'autant que Piolle s'obstine à vouloir faire passer au Conseil Municipal de Mai l'autorisation du Burkini dans les piscines municipales. Il est maintenant affronté idéologiquement, sur son terrain, par ceux qui l'ont soutenu jusque là. 

LES IMAGES DE " SACCAGE GRENOBLE" : LA RÉVOLTE DES GRENOBLOIS 

En parallèle, Mehdi Ben Fredj et le groupe de grenoblois qui ont lancé la page " SaccageGrenoble" semblent comme dépassés par leur succès: des dizaines de dizaines de grenoblois se révoltent contre l'état de leur ville et les images de désolation succèdent aux images de désolation. Alors que " Grenoble le Changement" avait été accusé de " Grenoble Bashing" ce qui est montré de la ville prouve que nous étions très en deçà de la réalité. 

Attaqué sur ses dogmes extrêmes et sa lamentable gestion de la ville, Éric Piolle est mis en cause des pieds à la tête. Rien ne fonctionne chez lui qui soit utile à Grenoble. Ce constat est de plus en plus largement partagé.

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.