GRENOBLE : L’ISLAMISME POLITIQUE PROGRESSE DERRIÈRE L’ANTI-RACISME

La venue de Daniéle Obono, la Deputée FI à Echirolles pour cautionner l’Alliance Citoyenne, vecteur de l’islamisme politique dans la Métropole démontre à nouveau les liens la gauche extrême avec ce dangereux prosélytisme-là. L’islamo-gauchisme est bien une réalité.

LA STRATÉGIE DE LA VICTIMISATION 

Bien entendu elle est venu parler «  d’antiracisme, genre et discriminations, islamisme et islamophobie » autant de mots pour couvrir une marchandise frelatée. Il y a des réunions sur «  les acteurs de l’antiracisme » et sur «  ce que les discriminations font aux vies minoritaires ». Toujours la stratégie de la victimisation pour maintenir des populations entières dans la dépendance. La France n'est jamais une chance grâce à son système social le plus généreux du monde, son éducation et sa santé gratuits. 

ISLAMISME ET FRÈRES MUSULMANS : "FANTASMES et RÉALITÉS..."

La conclusion de ces colloques et rencontres est on ne peut plus expressive de la doctrine vehiculée : « Islamisme et Frères Musulmans en France : entre fantasmes et réalités »  (!). Cette dernière se déroulera au cœur de Grenoble, à la Maison du Tourisme le 6 décembre prochain. Il n’y aura pas d’antifas pour l’empêcher. Et pourtant.

 

LES MOIS DE LA HONTE SE MULTIPLIENT à GRENOBLE

Apres le mois décolonial en juin, le mois de la honte soutenu par la ville de Grenoble qui a promu  et  banalisé les thèses racialistes, indigénistes et décoloniales la grosse Berta de la propagande se poursuit et s’amplifie. D’ailleurs il y aura un nouveau mois décolonial annonce le DL (29/11/21) : Pour Nadia Kirat du du mouvement "Pour une écologie populaire et sociale” : « La question du racisme est centrale ; il existe un racisme structurel, systémique et institutionnel, tant que l’on ne l’assumera pas (en France), on se trompera ». On voit très bien "l'écologie populaire" la dedans.

POURQUOI TANT D'ÉTRANGERS VEULENT REJOINDRE UNE NATION RACISTE ? 

Pour cette Conseillère départementale sortante des Verts  soutenue par Piolle, la France en tant qu’État et que Nation est raciste.  On se demande pourquoi tant d’étrangers souhaitent rejoindre un état raciste ?

Les grenoblois n’ont pas le temps de respirer. Ils avaient connu aussi le meeting de Piolle avec Edwy Plenel, charmant modéré, «contre l’état d’urgence » après les attentats sanglants du Bataclan. Si ce n’est-pas de la connivence ?

 

PARENTS NOIRS ET ARABES PAS SEREINS AVEC L'ÉCOLE RÉPUBLICAINE

Récemment  Éric Piolle est allé à Bagnolet soutenir une organisation  qui diffuse une idéologie racialiste, indigéniste et s’en prend à l’école de la République : « parents noirs, arabes et musulmans, parents habitant les quartiers populaires, êtes-vous sereins quand vous confiez vos enfants à l’école le matin ? Êtes-vous rassurés à l’idée qu’ils y passent l’essentiel de leur vie ? » avant d'évoquer des enfants « traumatisés par des conflits d’autorité», à qui l'école impose de manger de la viande, ou contraints à ne plus « respecter les valeurs que nous essayons de leur transmettre »(!). Selon Fatima Ouassak l’animatrice.

LE SYSTÈME FRANÇAIS PEUT TUER DES ENFANTS NOIRS ET ARABES

Les parents sont « humiliés » par l'école républicaine. « Lorsque le système dominant regarde nos enfants, il ne voit pas des enfants, il voit des menaces pour sa survie. [...] Il n'est donc pas si grave de les tuer », estime-t-elle, tout en nuances.

BANALISER DES THÈSES INTOLÉRABLES

Cette  « culture » anti-républicaine est la matrice de toutes ces organisations. Elles s’installent dans le paysage Métropolitain, occupent l’espace public afin de banaliser des thèses intolérables pour des Républicains. Soutenues par les Rouge/Verts Grenoblois. L’Alliance Citoyenne avait lancé l’opération «  Burkini » dans les piscines publiques et Éric Piolle avait demandé aux Maitre Nageurs de ne pas appliquer le règlement d’hygiène de la ville, réfléchissant à le modifier.

UN MONTAGE AVEC LE PCF POUR ABRITER L'ALLIANCE CITOYENNE

Un observateur avisé de cette mouvance, Naëm Bestandji a révélé les liens qui unissent le PCF à l’Alliance qu’il héberge dans ses locaux. M. Bestandji  a expliqué en détail sur son blog le « montage » mis en place par le PCF pour tenter d’opacifier ses relations avec l’Alliance : le bail est passé entre la SCI La Dauphinoise et un mystérieux Institut ALINSKY, qui n’est rien d’autre qu’une association-écran créée par Alliance citoyenne. 

LE CAFOUILLAGE DES APPARATCHIKS du PCF 

Les apparatchiks du PCF répondent, eux,  aux médias -qui ferment les yeux-  que la SCI qui loue à Alinsky n’appartient pas au PCF mais à des militants communistes… Sauf que le PCF National  en reconnaît la propriété dans ses comptes déposés à la Commission Nationale des Comptes des partis….

POURQUOI LE PCF EST-IL LE VECTEUR MATÉRIEL DE L'ALLIANCE ?

MM Giono, Béron-Perez se situent bien dans la lignée Stalinienne du parti qui érige le mensonge en pratique habituelle…. Mais des observateurs s’interrogent sur les liens entre le PCF, l’Alliance Citoyenne et la gauche extrême grenobloise : pourquoi le PCF est-il le vecteur matériel permettant à l’Alliance d’exister ? Le parti s’est couché devant Piolle aux municipales grenobloises et à la Métro en soutenant son candidat et en épousant toutes ses positions derrière Renzo Sulli et Jean-Paul Trovero.  Pourquoi ?

J. MADRENNES (PCF) DÉFEND HYSTÉRIQUEMENT L'ISLAMISME POLITIQUE 

Pourquoi Echirolles est-il le point d’appui de l’Alliance Citoyenne ? Pourquoi cette dernière épargne-t-elle les villes communistes dans toutes ses opérations de provocation ?  

Dans l’affaire du Burkini on a vu une élue communiste d’Echirolles, Jacqueline Madrennes  défendre hystériquement l’islamisme politique sur la base d’un texte qu’elle lisait, émanant du parti.  Alors même qu’une élue PS d’Echirolles, Laetitia Rabih défendait la laïcité.

E.SULLI A-T-IL DÉCIDÉ DE S'ALLIER A L'ISLAMISME POLITIQUE POUR SURVIVRE ?

Y a t-il un communisme d’appareil recroquevillé avec  Renzo Sulli, très en perte de vitesse,  à côté d’un communisme type St Martin d’Hères avec David Queiros qui tient la barre mais justement très silencieux sur ces thématiques ? Le premier ayant décidé de s’allier à l’islamisme politique pour tenter survivre ?

LE SIÈGE DE L'ALLIANCE DANS LA CORBEILLE du MARIÉ ?

A Grenoble le PCF qui était dans l’opposition à Piolle dans le précédent mandat avec Patrice Voir, éliminé, est passé à supplétif de Piolle dans le second avec Nicolas Béron-Pérez. Dans l’obtention des postes pour lui, est-ce que l’abri accordé à l’Alliance Citoyenne par le parti figurait dans la corbeille du marié ? Tout est possible .

METTRE BAS LA CITOYENNETÉ à la FRANÇAISE 

Le résultat se retrouve dans la poussée de l’islamisme politique dans l’espace public adoubée par des parlementaires telle Danièle Obono (FI). Tout à fait dans le discours public de Piolle qui s’en était pris à «  l’homme blanc au volant de sa voiture ».  La déconstruction est en route. Leur objectif est de mettre bas la citoyenneté à la Française, héritière de la révolution, celle qui dépasse et surplombe les couleurs de peau, les éthnies, les religions, le genre, les préférence sexuelles …

L'UNIVERSALISME à la FRANÇAISE OUTIL DE L'OPPRESSION ....

Par le moyen de la victimisation insensée de chaque catégorie ils enferment chacun dans une appartenance particulière, interdisant de fait d’en sortir. Selon eux, l’universalisme à la Française lui-même devient un outil de l’oppression puisqu’il appelle chacun à dépasser ses origines pour se retrouver dans un collectif commun.

É. PIOLLE à la POINTE DE TOUS CES RECULS

Avec Éric Piolle Grenoble est la pointe de ces reculs idéologues sans précédent calqués sur la société multicuturelle Américaine dont on connaît le caractère inégalitaire : chaque communauté enfermée dans son identité porte seulement les revendications de celle-ci. Une terrible régression.

UN COCKTAIL EXPLOSIF DONT GRENOBLE EST LE CENTRE

Le cumul de ces théories  avec l’exploitation de l’islamisme politique qui veut imposer sa loi contre la République est explosif. D’autant qu’une partie de la délinquance et de ses ressources financières colossales s’en trouve proche. Nombre de membres  de la classe moyenne grenobloise qui comprennent ce qui se prépare et qui subissent beaucoup de ses conséquences ont déjà choisi la fuite.

Il est préférable d’y faire face car il ne se trouvera jamais une majorité de Grenoblois pour admettre que de telles thèses soient imposées à la ville Compagnon de la Libération

 

 

One Comment

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *