SAMEDI, L’OPPOSITION COURS BERRIAT

Depuis la rentrée, les décisions solitaires d’Éric Piolle et l’absence de concertation se sont accélérées et sont devenues la norme. Il faut faire appel aux tribunaux pour rétablir le dialogue rompu entre les Grenoblois et leur Maire.

PLACE AUX ENFANTS : ANNULÉ

Les arrêtés imposant les piétonisations de “places aux enfants” ont ainsi été suspendus par la justice suite aux recours d'un artisan rue Cuvier avec qui la Municipalité a refusé le dialogue, et d'habitants directement pénalisés par cette décision imposée au milieu de l'été.

PONT ESCLANGON :  CONDAMNÉ

Même scénario pour le pont Esclangon, fermé à la circulation par Éric Piolle sans consulter ni la Métropole ni la commune de Fontaine. La Métropole a déposé un recours, et le tribunal administratif a condamné la ville à lui verser 1500 euros.

FERMETURE BERRIAT : LA COLÈRE

La fermeture du Cours Berriat à la circulation cet été a également été un coup dur pour les commerçants qui n’ont évidemment pas été consultés.

Cette situation ne peut plus durer. Il est urgent que la concertation soit rétablie et que les élus de la majorité apportent enfin des solutions aux problèmes concrets des Grenoblois.

Le Groupe d’Opposition constitué d'Alain Carignon, Nathalie Béranger, Brigitte Boer, Chérif Boutafa, Nicolas Pinel, Dominique Spini Conseillers municipaux, en discutera ce samedi 6 novembre, de 11h à 12h, à l'occasion de son traditionnel “Thé ou Café” avant le Conseil Municipal de lundi.

Il sera installé à cette occasion installé à la Brasserie « La City » au 102 Cours Berriat. N’hésitez pas à venir témoigner.

Vous pouvez intervenir aussi et suivre en live sur la page Facebook d'Alain Carignon

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *