E.PIOLLE VOLE D’EXPLOITS EN EXPLOITS

Un nouvel exploit est claironné par Eric Piolle en live : il a pratiquement battu tous les records dans l’ultra trail des Alpes : 46 kms et 27 00 mètres de dénivelé en 13 heures. Peu d’hommes avant lui avaient réussi une telle épreuve. Un nouveau Kílian Jornet est né. Au passage le trail est annoncé à 42 km et pas 47 et 2600 mètres de dénivelé mais peu importe ces détails....

BRAVO Eric POUR TON ENDURANCE, TA PERSEVERANCE ....

Qu’on ne baptise pas « lèche-culs«  tous ceux qui applaudissent la performance héroïque : Fabien Malbet  (Verts/FI) stakhanoviste du tweet incliné, toujours prêt à louer le Grand Timonier et à pourfendre quiconque émet un simple doute sur ses réalisations a immédiatement lancé un «bravo Eric Piolle. Ce type d’épreuve montre ton endurance et ta  persévérance qualités qu’il te faut pour rassembler l’arc humaniste «.  On attend le réveil de la sieste, de Lucille Lheureux, Pierre Mériaux, Emmanuel Carroz  et quelques autres afin que la louange se poursuive et traverse les frontières.

"TOUT CE QUE J'ENTREPRENDS, JE LE RÉUSSIS..." 

La supériorité de celui qui aspire à la magistrature suprême est à nouveau démontrée à la face du monde. N’avait-il pas déclaré Lui-même « tout ce que j’entreprends je le réussis . D’ailleurs mes frères et sœurs sont jaloux..  ». Il démontre maintenant ses qualités exceptionnelles de sportif accompli. Ne s’entraine- t-il pas chaque fois qu’il est à Grenoble avec le parcours en vélo électrique du cours Jean Jaurès à l’hôtel de ville ? Rien n’est laissé au hasard.  

"HUMBLE, TERRE à TERRE, QUI NOUS RESSEMBLE"

On comprend mieux que 350 Français dont des membres de sa famille et pas mal d’élus grenoblois aient lancé un « appel » à sa candidature en louant l’homme de la « présidence humble, terre à terre, qui nous ressemble». Malheureusement nous avons du mal à Lui ressembler car nos frères et sœurs ne sont pas jaloux de nous -parfois au contraire- et on ne cumule pas les exploits sportifs avec sa supériorité intellectuelle.

E.PIOLLE CONNAIT TOUT : THEÂTRE, MUSIQUE, PHOTO, LITTÉRATURE

Car, de plus, avant  l’ultra trail, Eric Piolle était à Avignon dont il connaît tout. Tout du théâtre, de l’opéra, des artistes et de l’art en général d’ailleurs. Ensuite il annonce qu’il parlera de la photo à Arles, parce qu’il est une sorte de spécialiste du fait de son regard particulier et il parlera du livre à Uzés, car il est évidemment un grand lecteur qui jongle avec la littérature.  

"NOUS NE SAURONS RIEN DE SES PROPOSITIONS CULTURELLES"

N’avait-il pas expliqué la pêche au pécheurs bretons ? Jean-François Garcin, le journaliste du DL  l’a suivi lundi à la salle Tomasi d’Avignon ou il devait rencontrer tout ce qui compte dans le monde du théâtre : « Nous ne saurons rien de ses propositions culturelles, pas plus que la petite dizaine de comédiens, auteurs, metteurs en scène, directeur de théâtre, producteurs et responsables associatifs venus échanger avec le candidat à la primaire écologiste » résume-t-il

LES 5 OU 6 PERSONNES NE SIGNIFIENT PAS L'INDIFFÉRENCE

Le succès populaire et qualitatif de ce qui est présenté comme un bide et un vide ne doit pas être minimisé. Le monde culturel s’est au contraire reconnu dans ses pensées. Cette « petite dizaine «  soit 5 ou 6 personnes pour tout le festival d’Avignon - peut être des militants Verts- ne témoigne d’aucune indifférence  à la Lumière. Et s’il n’a fait lui-même aucune «proposition culturelle », cela ne signifie évidemment pas qu’il n’en a pas. Ce serait mal le connaitre.

DES JOURNALEUX PAS TOUJOURS à SA HAUTEUR

Simplement ces journaleux ne sont pas toujours à sa hauteur pour comprendre que sa seule présence et son affirmation selon laquelle   «  La création artistique, la liberté artistique, elles sont totales « devraient suffire à éclairer sur sa présidence culturelle.  Cette méprise due à une différence de niveau s’était déjà produite avec Philippe Martel (France Culture) qui avait voulu interroger Piolle, qu’il avait bêtement jugé «  pas très sympathique «, prétendant aussi vouloir aller plus loin sur ses propos. Ridicule.

MINKOWSKI, POMMERAT, LE TRICYCLE: PAS de TRACE

D’ailleurs Marc Minkowski  (Musiciens du Louvre), Joël Pommerat (metteur en scène)  lesquels -entre autres- ont protesté contre sa politique ou ces théâtreux locaux du collectif Tricycle qui avaient envahi l’hôtel de ville parce que Piolle avait décidé que la programmation des théâtres étaient municipalisée, ne sont représentatifs de rien et ne laissent pas de trace. 

 

L'HEXAGONE N'EST-IL PAS TROP LIMITÉ ?

A ce point la question qui se pose est de savoir si l’hexagone n’est pas trop limité ?  Autour de Lui on s’interroge. L’Europe au moins, ne mériterait -elle pas cette humilité, ce terre à terre, cet homme qui nous ressemble sans nous ressembler vraiment car, malgré Lui, on se sent si petits.

ULTRA TRAIL : SUBLIME RÉVÉLATEUR 

Faut il passer par ces étapes vulgaires, type primaire des Verts et ensuite Elysée alors que de vastes contrées espèrent la lumière ? En tout cas ce parcours fulgurant depuis un an, qui déchaine un incontestable engouement que seuls les aveugles ne perçoivent pas, montre qu’il se passe quelque chose d’essentiel dont l’exploit de l’ultra trail n’est que le  révélateur forcément sublime. 

 

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *