LES MOYENS de la VILLE POUR LE CANDIDAT

E.Piolle qui communique sur tout et rien publie la photo de son  "meeting en ligne" suivi par personne. Mais  l'ordinateur est celui qui est mis à la disposition du Maire par le contribuable grenoblois pour exercer son mandat. Pas pour faire sa campagne de candidat aux élections présidentielles. Car tous les grenoblois ne souhaitent pas la financer !

Les conflits d'intérêt s'aggravent au fur et  mesure de la fuite en avant de Piolle et de son ambition démesurée qui inquiète des proches. Son absence de toute éthique heurte de plus en plus de monde.

E.LESOURT A PARIS AVEC LUI 

La semaine dernière c'était un membre de son cabinet de la ville, Enzo Lesourt qui l'accompagnait dans ses déplacements parisiens pour le "vendre" auprès des chaines d'infos. 

Le groupe d'opposition va interroger Eric Piolle sur ce point.  Gageons que d'ici là le Conseiller aura établi une...  feuille de congés. Ces acrobaties au détriment du contribuable ne peuvent pas durer. 

B.BOER A DEMANDÉ QUAND VA -IL DÉMISSIONNER ? 

A plusieurs reprises les élus de l'opposition ont attiré l'attention sur l'incompatibilité entre la fonction de Maire de Grenoble et cette candidature que rien ne justifie. Ne serait-ce qu'en termes de calendrier.

Lundi encore au Conseil Municipal, Brigitte Boer, Conseillère Municipale d'opposition a demandé "quand Eric Piolle va t-il démissionner ?" une question que posent aussi nombre de conseillers de la Majorité. 

Anne HIDALGO : "E.PIOLLE LE PLUS SECTAIRE DES VERTS"

Cette aventure personnelle ne peut pas continuer à prendre Grenoble en otage. D'autant qu'elle n'améliore pas l'image de la ville !  Selon la dernière livraison du "Canard", Anne Hidalgo (PS) a déclaré qu'avec "Eric Piolle, c'est à dire le plus sectaire des Verts, ma candidature a plus de chance de mordre sur les électeurs Verts plus modérés...".  Après "Le Point" selon lequel il est "le plus anti-écolo de France" (!) merci pour les grenoblois qui l'ont élu.

E.PIOLLE VEUT BLOQUER LE PROCUREUR A.PERRIN 

Chez les avocats, il se murmure que Piolle aurait choisi cette tactique afin de bloquer Alex Perrin, le Procureur de Valence. Celui-ci ayant déclaré ne pas avoir mis Eric Piolle en garde à vue avant les municipales pour ne pas le gêner électoralement, notre Grand Timonier se met en avant sur la place publique pour que le Procureur demeure l'arme aux pieds. Car ce qui est possible pour un vulgaire François Fillon ne l'est évidemment pas pour Lui.

D'ailleurs après sa garde à vue le magistrat indiquait "réfléchir", alors que les contre vérités de Piolle ont été exposées au grand jour. 

LES MOYENS de la VILLE DANS LA CAMPAGNE ? 

Mais si des abus de moyens de la ville dans sa campagne sont établis, ils ouvriraient un autre front judiciaire. Il y aura bien un moment ou des magistrats feront le travail qu'ils feraient avec n'importe quel autre élu. Il suffit de voir le jugement prononcé contre Christian Coigné Maire de Sassenage pour un problème de forme.

DES MARCHÉS SANS APPEL D'OFFRES AUX AMIS

Eric Piolle, lui, accorde des marchés sans appels d'offres à ses amis qui ont collé ses affiches, contre l'avis de son propre service des marchés, il fait l'acquisition du siège d'une banque dans des conditions déclarées comme "illégales" par la Chambre Régionale des Comptes et la justice "réfléchit."

Malgré les apparences, les jours de Piolle sont comptés. 

 

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *