DIMANCHE : FRONT RÉPUBLICAIN CONTRE Le “PRINTEMPS ISÉROIS”

Même Catherine Kamowski, députée LREM de la 5e circonscription de l’Isère et maire de Saint-Égrève de 2002 à 2015 constatant « avec une grande inquiétude le risque de voir l’idéologie remplacer le pragmatisme, la posture en lieu et place de l’engagement au service de tous, dimanche, je voterai pour le binôme Stéphane Dupont-Ferrier et Dominique Spini Alim bien qu’ils ne représentent pas mon choix initial. J’engage celles et ceux qui au premier tour ont soutenu d’autres candidats à se mobiliser massivement et à apporter leur vote républicain à cette équipe. » (Dl du 24/6/21)

PRÉSERVER LE DÉPARTEMENT D'UNE PRISE DE POUVOIR

"Le vote Républicain". Le mot est lâché. Face au "Printemps Isérois" qui a permis à la gauche extrême de présenter ses apparatchiks, un véritable Front Républicain s'est constitué afin de préserver le département de l'Isère de cette prise de pouvoir idéologique.

S.DUPONT-FERRIER et D.SPINI POUR GRENOBLE 3

Dans le canton de Grenoble 2 qui va du Fontanil à Grenoble centre (esplanade, Ile verte, Victor Hugo, Notre Dame...) en passant par St Egrève, St Martin le Vinoux la gauche extrême est représentée notamment par Jérôme Curarollo (Verts/FI) avec Olivier Bertrand (Verts/Ades) Conseiller départemental sortant, du clan Avrillier.

Stéphane Dupont-Ferrier et Dominique Spini Alim sont les candidats de tous ceux qui refusent cette extrémisation de la vie politique

S.HAMEDI et A.THIRIET POUR GRENOBLE 3

Dans le canton de Grenoble 3 (de la préfecture à Villeneuve ) ce sont Sandra Hamedi et Adam Thiriet qui représentent ce Front républicain face à Simon Bellouet et Pauline Couvent (Verts/FI) deux mystérieux apparatchiks inconnus des citoyens qui voudraient prolonger les 16 ans de mandat d'Olivier Bertrand qui a été totalement absent du terrain. Comment les grenoblois pourraient ils confier leur représentation à des élus qui n'entendent représenter que leurs propres dogmes?

E.PIOLLE RÉOUVRE LA POSSIBLITÉ DU BURKINI

Au moment ou Eric Piolle réouvre le jeu pour favoriser l'islamisme politique avec le Burkini, les grenoblois feraient bien de s'aviser en ce qui concerne ses candidats. MM Curarollo, Bellouet ou Madame Couvent n'ont pas l'état de la planète pour priorité.

MOIS DÉCOLONIAL : MOIS DE LA HONTE

Grenoble est le théâtre du "mois décolonial" qui promeut les idées racialistes qui veut abattre un Etat racial systémique dont les porte paroles sont les respectés Taha Bouhafs le »journaliste » Franco-Algérien très controversé et Rokhaya Diallo, opposante farouche à l'interdiction du voile à l'école, partisan des réunions en "non mixité", des réunions entre personnes de même couleur de peau, anti-laïcité qu'elle considère comme anti-Islam...

Alain Carignon a répondu jeudi sur C'News à Eric Piolle sur le Burkini

VOTER POUR LA LISTE de Laurent WAUQUIEZ

Entre les deux tours les Isérois ont assisté également à cette farce des candidats des différentes listes régionales des gauches fusionnant qui ont valsé d'un département à l'autre au gré de leur proximité avec l'appareil politique ou (et) la famille ! Le vrai visage de cette gauche-là est apparu sans ambiguïté.

LES CAMÉRAS FINANCÉES PAR LA REGION

Soutenir Laurent Wauquiez en votant pour sa liste conduite en Isère par Yannick Neuder et sur laquelle figure Nathalie Béranger, élue d'opposition au Conseil Municipal, est le moyen de défendre et préparer l'avenir de notre territoire régional. Et peut être de faire entendre raison un jour à Eric Piolle puisque Laurent Wauquiez propose de financer les caméras de video-protection à Grenoble

L'ABSTENTION EST LA SEULE ALLIÉE DU CLAN

Voter à Grenoble demain est simple : faire barrage à cette extrême gauche idéologue, camouflée derrière le "Printemps Isérois" dans le département. Slogan choisi sur l'exemple du "Printemps Marseillais" avant que M. Rubirola ne démissionne de son poste de Maire un an après avoir été élue. C'est dire la référence...

L'abstention record est la seule alliée de ce petit clan qui se partage les postes en secret entre inconnus du grand public. Sur des bases totalement opaques.

EXPRIMER SON MÉCONTENTEMENT EN VOTANT

L'abandon civique de tous ces citoyens écoeurés par la politique de la municipalité est le principal allié d'Eric Piolle et de ses amis. Le vote est utile. Il est même le plus efficace pour avertir de son mécontentement.

Les victimes de la politique municipale doivent s'exprimer dimanch en s'opposant aux candidats soutenus par eric Piolle à la Région et dans le département. C'est le seul message qui peut freiner ses dérives.

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *