LES LITS-BANCS de VICTOR HUGO ARRIVENT…

Les demandes de l'Union de Quartier Centre ville depuis 2018 sont demeurées sans réponse. Les alertes du groupe d'opposition au Conseil Municipal pas entendues.

Eric Piolle persiste et signe. La vénérable place Victor Hugo au charme désuet, encore fréquentable par les grenoblois de tous âges et de toutes conditions, avec ses marronniers superbes a disparu corps et biens.

19 marronniers abattus dans le premier mandat, 21 dans le second. L'hécatombe a été bien menée .

Avec l'arrivée des nouveaux bancs en bois, probablement l'oeuvre du designer choisit solitairement par le grand timonier Lui-même, on comprend ce que la place Victor Hugo va devenir: une nouvelle cour des miracles d'un coût faramineux de 1, 5 Millions d'€. Ou sont-ils passé?

POURQUOI PAS DES MATELAS SUR LES LITS-BANCS?

Pourquoi ne pas installer des matelas sur ces vastes lits-bancs qui sont en train d'être mis en place : tout est fait pour attirer la faune sans la flore. Tout est fait pour chasser les familles, ceux qui travaillent et veulent bénéficier d'un environnement apaisé.

FAIRE SE DÉLITER LA VILLE PAR TOUS LES BOUTS

Lits-bancs . Liban. Ce pays qui était le seul du Moyen Orient a accueillir toutes les religions en étant lui-même à dominante Chrétien a ouvert toutes ses portes sans rien imposer à ceux qu'il accueillait. Il n'y a aujourd'hui plus d'Etat - le rêve de Piolle- et la population est livrée à la loi du plus fort.

On est à la fois loin et proche de la place Victor Hugo. Faire se déliter par tous les bouts ce qui nous permet de vivre ensemble sur des règles communes avec un horizon commun est bien l'objectif des élus qui dirigent Grenoble.

Ils le montrent aussi avec le mois " décolonial " qui commence aujourd'hui. Il s'agit de déconstruire au quotidien et de déconstruire les esprits. Le résultat , les grenoblois l'ont et l'auront de plus en plus sous leurs yeux place Victor Hugo aussi.

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *