38 D’ALEMBERT : ENCORE UNE FÊTE SANS SÉCURITÉ NI HYGIÈNE

 

Ce vendredi 11 juin le squat municipal du 38 rue d’Alembert organise une grande soirée avec projection et concert. Il sera difficile de respecter le couvre-feu de 23 h, pas plus que celui de 21 h n’a été respecté. La fête de la Alegre Rebeldia en soutien aux Zapatistes « pour la vie » est dans la lignée des délires des anarcho-gauchistes qui occupent les locaux depuis l’arrivée de la municipalité Piolle.

LE CAPITALISME CAUSE ET ORIGINE DU MAL ABSOLU

Pour les Zapatistes  « Le bourreau est un système exploiteur, patriarcal, pyramidal, raciste, voleur et criminel : le capitalisme » et il faut  « Savoir qu’il n’est pas possible de réformer ce système, ni de l’éduquer, de l’atténuer, d’en limer les aspérités, de le domestiquer, de l’humaniser. »

"LE DÉTRUIRE COMPLÈTEMENT "

Tandis que le socialisme ou bien l’anarchisme, c’est à dire la loi de la jungle, celle du plus fort  qui triomphe automatiquement sans règles est autrement préférable. Ils se sont donc engagés « à lutter, partout et à toute heure -chacune là où on se trouve- contre ce système jusqu’à le détruire complètement. » Et probablement ceux qui s'en rendent coupable.

LES VOISINS ASPIRENT AU PLAISIR DE DORMIR

Pourquoi pas ? Sauf que ce cet Etat capitaliste oppresseur d’où proviennent tous les maux et qui rend l’homme mauvais -il serait si bon débarrassé enfin de lui- est aussi composé d’humains qui veulent vivre en attendant ces lendemains de félicité. Ils aspirent bourgeoisement à des plaisirs simples qui s’appellent la possibilité de dormir, l’absence de nuisances, le respect des règles qu’on les contraint à respecter eux-mêmes.

LA LOI N'EST PAS COMMUNE à TOUS 

Il faut le reconnaître aussi -contraints de subir le joug du capitalisme-  ils ont acquis un toit par le fruit de leur travail et considèrent -preuve de leur aliénation- qu’il leur confère la liberté d’être chez eux protégés par la  loi commune à tous.  Circonstances aggravantes, Ils contribuent aussi à la vie collective  par leurs impôts.

LEURS IMPÔTS CONTRIBUENT AUX NUISANCES SUBIES

Or les riverains du squat municipal subissent toutes les nuisances d’une occupation sans droit ni titre de locaux qu’ils financent par ces  impôts.  Ils ont un peu de mal -faiblesse intellectuelle évidente- à concevoir que leur argent contribue à leur rendre la vie impossible et dévalue même la valeur de leur bien acquis légalement.

LES ZAPATISTES AU 38 RUE D'ALEMBERT

Les thèses (!) des Zapatistes du Chiapas popularisée au 38 rue D’Alembert sur le bonheur absolu et leur « déclaration pour la vie »   qui unit ceux qui font  nôtres les douleurs de la terre : la violence contre les femmes, la persécution et le mépris contre les différentes dans leur identité affective, émotionnelle, sexuelle ; l’anéantissement de l’enfance ; le génocide contre les peuples originaires ; le racisme ; le militarisme ; l’exploitation ; la spoliation ; la destruction de la nature » (1) sont évidemment d’une vérité éclatante et ne manqueront pas de séduire les peuples de l’univers.

"SALE KAHBA, IL N'Y A QUE LES NOIRS POUR FAIRE ÇA"

Impatients que nous sommes de vivre dans ce nirvana sans défense puisque sans violence, grâce notamment à la fin du mépris contre « les différences »

La femme maghrébine qui a jeté ces derniers jours des  « sale négresse », «sale noire » ou encore « sale kahba » (‘pute’ en arabe). « Il n’y a que les Noirs pour faire ça. Tu vois les Africains comme toi, ça donne envie de les tuer»… à la caissière du supermarché d’Annemasse qui lui faisait remarquer qu’elle n’avait pas scanné 5 articles sur 10 ne s'entendra plus jamais. Puisqu’il n’y aura plus de caisses.  C’est comme l’esclavagisme des noirs sur les noirs, des arabes sur les noirs, il n’a jamais existé. 

POURQUOI E.PIOLLE CONTRÔLE TOUT SAUF LE 38 ?

Pourquoi pas ?  Mais pourquoi populariser ces thèses sur le dos du vilain capitalisme des cochons de payants grenoblois qui sont les contribuables les plus imposés des grandes villes ? Pourquoi Eric Piolle laisse t-il ces locaux municipaux à ces occupants qui ne paient ni loyer, ni contribution à quoi que ce soit pour quoi que ce soit ? Pourquoi Eric Piolle envoie t-il sa police municipale chez le moindre cafetier dont la terrasse dépasse  de quelques centimètres ce qu’il a autorisé, dresse procès verbal à la moindre fermeture tardive, demande à sa commission d’hygiène et de sécurité de contrôler tous les lieux qui reçoivent du public, sauf celui-là ? 

VA-T-IL FERMER LES YEUX SUR LA FÊTE DU 11 JUIN ?

Pourquoi les promoteurs si prosélytes de la société Zapatiste idéale (!) dont on rêve aussi peuvent ils demeurer hors la loi aux frais des Grenoblois ? Va t-il encore fermer les yeux sur la fête du 11 juin ?  L'accès aux droits pour lequel il fait circuler une caravane est interdit aux riverains du 38? 

POURQUOI PAS DE CONVENTION D'OCCUPATION ?

Au dernier Conseil Municipal Alain Carignon a encore plaidé pour qu’à minima une convention d’occupation soit signée avec la ville afin de garantir l’hygiène, la sécurité, les nuisances. Déposant à nouveau un amendement en ce sens qu’Eric Piolle a encore fait rejeter par sa majorité. En effet nos Zapatistes locaux refusent tout compromis avec le capitalisme, donc refusent de signer tout compromis avec lui. Pas belle la vie?  Aux frais, aux risques et périls des autres. Jusqu’à quand une telle comédie va-t-elle durer sur le territoire de notre commune ? Chacun sait à quoi  ont mené toutes les expériences du bonheur absolu des peuples grâce à une avant-garde éclairée qui prétendait abolir la part maudite de la nature humaine. Aux pires des sociétés.

A QUAND LA FIN DE LA RÉCRÉATION ?

Plutôt que de financer ses promoteurs actuels, le rôle d’un Maire est de les mettre devant leurs responsabilités :  ils ne peuvent pas à la fois mépriser l’argent et prétendre cumuler le beurre, l’argent du beurre et le sourire de la crémière, piquant dans sa caisse, menaçant les voisins en donnant des leçons de paix entre les hommes. Ça fait beaucoup.  

 

(1) Sur la seule "destruction de la nature", en un siècle la forêt a gagné de l'ordre de 12 millions d'hectares sur le seul territoire Français....

 

 

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *