ENCOMBRANTS, DÉCHETS : Gilles NAMUR (Verts/FI) INCOMPÉTENT

Alerté dans tous les quartiers sur la dégradation, le sémillant Gilles Namur Adjoint (Verts/FI) à la fraîcheur (!) reconnaît son incompétence, mais n’envisage pas de rendre son tablier. Après 6 ans de Lucille Lheureux à ce poste, la perspective pour les Grenoblois de subir encore 5 ans d’incapacité à traiter un problème simple les désespère. Quand on l’interroge Gilles Namur répond par mail en énumérant les « zones de décharge illégale auxquelles nous faisons face partout dans la ville… La friche Allibert a été un exemple gigantesque, mais aujourd’hui nous avons tout un tas d’autres sites de ce genre : Ile Verte, Abbaye, Quartier Saint-Bruno, et j’en passe… »

ILS PASSENT DU DENI AU CONSTAT MAIS NE CHANGENT RIEN

Nous on les adore. Après avoir été harcelés ils passent du déni que Lucille Lheureux répandait -tandis qu’Antoine Back se demandait même si ce n’était pas la droite qui salissait !-  au constat et à la liste (partielle) de leurs échecs ! L’Adjoint « responsable » reconnaît que des quartiers entiers sont des zones de déchets, que les encombrants ne sont pas un sujet bien traité! Il y a peu c'était selon lui "la faute aux beaux jours..."

"DES ÉLÉMENTS DE SOLUTION AVEC LA MÉTRO..."

Quand on lit les réponses de Gilles Namur aux rares habitants qui ont la chance d’en recevoir, on est estomaqué par l’impuissance municipale. Les Rouge/Verts ne savent résoudre que les problèmes posés dans 30 ans. Ils disposent pour cela de solutions d’autant plus incontestables et précises qu’il est impossible de les vérifier aujourd’hui. Les citoyens ont donc à faire à des fantômes d’élus. Ils parlent de « convention » avec tel ou tel organisme, «  d’éléments de solutions que nous cherchons à mettre en place avec la Métro… » 

"IL N'Y A PAS DE PILOTE DANS L'AVION"

Alain Carignon le résume dans un communiqué à propos des travaux de la rue Voltaire : « ils démontrent à nouveau qu’il n’y a pas de pilote dans l’avion de la gestion de Grenoble. Le rôle d’anticipation, de coordination appartient au  Maire et son absence de la ville du fait de son ambition nationale produit des effets délétères dans tous les quartiers ».

LES VERTS RESPONSABLES DU DOSSIER DEPUIS 7 ANS

D’autant plus aisé que cette gestion des déchets et des encombrants est sous la responsabilité directe d’élus Verts, membres du groupe de Piolle à la Métro depuis 2014 : Georges Oudjaoudi (2014-2020) et Lionel Coiffard depuis 2020. La gestion bureaucratique des déchetteries est une catastrophe. Les dépenses de personnel ont explosé à proportion que celles-ci sont de moins en moins ouvertes et de plus en plus coûteuses pour l’usager.

LA GABEGIE ORGANISÉE ENTRE VILLE et MÉTRO

L’absence de coordination entre Piolle et ses amis conduit la ville a être responsable du ramassage  -du non ramassage !- des encombrants sur l’espace public qu’elle dépose à un opérateur privé qui facture à la tonne. Plus elle en ramasse, plus elle paye ! Ce n'est pas très incitateur.

POUR LES TWEETS POLITICIENS E.PIOLLE EST RÉACTIF

Le phare de l’occident que nous avons à la tête de la ville vient d’en appeler au Président de la République pour sermonner Gérald Darmanin qui a osé porter plainte pour défendre les policiers. Eric Piolle voudrait grappiller quelques voix dans l’électorat résiduel de la malheureuse Audrey Pulvar (PS) pour la présidentielle. Dans ce jeu médiatique politicien il est réactif. Pour les tweets son équipe ne lésine pas. Lors d’un Conseil Municipal elle annonçait même des décisions non encore votées !

Gilles NAMUR NOYÉ DANS UN VERRE D'EAU et la BUREAUCRATIE

Par contre pour traiter de la vie quotidienne des grenoblois et mettre en œuvre des décisions pratiques alors qu’il dispose de tous les outils et leviers  politiques il n’y a personne. Un Gilles Namur, visiblement noyé dans un verre d’eau et la bureaucratie municipale et Métropolitaine, inapte à une simple visite de terrain avec les différents services qui permettrait de comprendre en 5 minutes pourquoi tout ça ne fonctionne pas, va patauger encore des années en l’absence de Maire.

QUALITÉ DE VIE GÂCHÉE

Les victimes sont connues. Mais combien ça coûte aussi en perte d’attractivité, en baisse de valeur des biens, en qualité de vie gâchée ? 

ILS COUVRENT LE DYSFONCTIONNEMENT DE LA VILLE

Le spectacle donné aux habitants, en particulier les plus défavorisés, captifs de la ville, contraints de vivre sur des décharges à ciel ouvert est accablant. Si Gilles Namur avait une once de respect pour eux il démissionnerait de ses fonctions. Mais, comme la plupart des membres de la majorité municipale, il préfère couvrir le dysfonctionnement de la ville induit par l’absence de Maire, il privilégie l’intérêt partisan à l’intérêt général. Dans son domaine l’impéritie municipale dure depuis 7 ans!

LES GRENOBLOIS BLESSÉS PAR CE MEPRIS

A lire ces faits et le temps si long qui s’écoule , les grenoblois ne peuvent être que profondément blessés par le mépris que cette inaptitude crasse à traiter le réel signifie pour eux. En vrai, ils n’existent pas et la seule solidarité qui vaille pour les Rouge/Verts est la solidarité avec la planète.

PAS DE SOLIDARITÉ DE PROXIMITÉ

Elle est suffisamment éloignée. Pour nous la solidarité serait sincère  seulement si elle s’exerçait d’abord pour qui est près de chez soi, à portée de mains et de son devoir d'agir. L'autre est un alibi pour s'en laver les mains.

One Comment

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *