E.PIOLLE SE VENGE SUR LES AUTOMOBILISTES des QUAIS

La guerre Ferrari/Piolle fait des victimes collatérales.  Ce sont les automobilistes contraints d’emprunter les quais de l’Isère. Le "Dauphiné"  nous apprend (5/5/21) qu’Eric Piolle a envoyé la police pour verbaliser sévèrement tous les dépassement de vitesse spécialement sur cet axe. Lui qui refuse de l’envoyer nulle part ou les habitants sont menacés dans les quartiers est capable de la mobiliser quand sa vanité est touchée.

IL AVAIT DÉCIDÉ SEUL L'AUTOROUTE à VÉLOS

Le Grand Timonier n’a pas digéré que Christophe Ferrari et Sylvain Laval, les Présidents (PS) de la Métro et du Syndicat des Mobilités aient commis le crime de Lèse-Majesté de mettre fin à l’autoroute à vélos des quais. Eric Piolle l’avait décidé seul, fait mettre en place brutalement par son affidé alors aux commandes, Yann Mongaburu (Verts/Ades) sans consulter personne.

UN BILAN CATASTROPHIQUE 

Le bilan catastrophique établi de visu par tous les usagers, les riverains des quais d’une autoroute vide et d’embouteillages sans fin , jusqu’à la place Dubedout ou les Trams étaient eux-mêmes parfois bloqués, les affres des familles du nord de la Métropole qui vont visiter un malade ou en accompagner un au CHU… rien n’a fait bouger le phare de l’occident dont la pensée irrigue la planète en danger , futur meilleur Maire du monde! 

SA VENGEANCE : S'EN PRENDRE AUX USAGERS 

Pourquoi une mesure qu’Il a décidé serait-elle remise en cause y compris par des élus ? Existe-t-il une autre légitimité que la Sienne ?

Coincé à la Métro dans un corner avec son groupe dont une partie est de plus en plus irritée par ses foucades à distance, Eric Piolle n’avait plus qu’un moyen de vengeance : s’en prendre aux usagers.

"Le DAUPHINE" : LE DOULOUREUX DOSSIER LA TEMPOVELO

Le «  Dauphiné «  lui-même ne le cache pas : «  la Ville profite de cette actualité pour glisser, l’air de rien, une petite pique à l’actuelle majorité de la Métropole. Le communiqué souligne en effet que « les quais de l’Isère représentent un des axes noirs pour les piétons et cyclistes.» (…) Une façon de rappeler à Christophe Ferrari (président de la Métro) et Sylvain Laval (vice-président à la voirie et aux mobilités) le douloureux dossier de la Tempovélo. Cette voie réservée aux cyclistes, (…) soutenue par l’équipe d’Eric Piolle, a été supprimée en novembre dernier par la Métropole.

LE PIÉTON GRANDE VICTIME de la POLITIQUE des DÉPLACEMENTS

Le voici tout à coup  défenseur des piétons ces grandes victimes de la politique des déplacements alors que la marche à pieds est largement devant les vélos  dans la part modale des déplacements. En imposant  les autoroutes à vélos y compris dans l’hypercentre contrairement à toutes les capitales du vélo , telle Amsterdam, Eric Piolle a sacrifié le confort et la sécurité des piétons. En n’organisant pas la cohabitation des modes de déplacements dans les zones piétonnes , le piéton est aussi pénalisé. En supprimant  les feux protecteurs - 172 dans l'agglomération - pour fluidifier la circulation de report due aux autoroutes  à vélos , comme rue Lesdiguières, cours Berriat, Championnet ou Ampère, il a rendu la traversée de ses rues et places plus difficiles pour les piétons.

LA VALSE DES AMENDES SUR LES QUAIS

Michel Voillin représentant "60 millions de piétons" s'oppose au retour de l'autoroute à vélos sur les quais, comme l’Union de Quartier Centre ville représentant les habitants.

Eric Piolle espère que la valse des amendes sur les automobilistes dans ce secteur va faire céder Christophe Ferrari et Sylvain Laval. A moins que les victimes ne lui renvoient directement les contraventions estimant que leur motivation n'est pas juste? 

ET TOUS CEUX QUI APPELLENT LA POLICE MUNICIPALE EN VAIN?

En tout cas, tous ceux qui appellent la police municipale de l’Alma à Villeneuve, en passant par Hoche ou le Lys Rouge et partout sont heureux d’apprendre que celle-ci est occupée ailleurs. Aux priorités d’Eric Piolle, lequel, comme à son habitude, ne réagit qu’en fonction de l’idée qu’Il se fait de sa personne. 

IL REFUSE D’INTÉGRER D'AUTRES PARAMÈTRES QUE LES SIENS

Refusant de se mettre autour d’une table pour rechercher une solution aux questions de déplacements qui intégre tous les paramètres, pas seulement les siens. Cet aveuglement et ce nombrilisme exacerbés que traduit sa candidature à la présidentielle ont chaque fois des conséquences déplorables pour les grenoblois.

LES 20 et 27 JUIN LES GRENOBLOIS ONT UNE OCCASION

Espérons que mieux éveillés qu’aux municipales , il saisissent les élections départementales et régionales des 20 et 27 juin pour s’en souvenir. Dans ce secteur, il suffit de voter pour Stéphane Dupont-Ferrier et Dominique Spini pour exprimer son mécontentement à Piolle. Facile.

 

One Comment

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *