BatukaVI : E.PIOLLE S’ATTAQUE AUSSI AUX RÊVES D’ENFANTS

 

« Pourquoi est-ce toujours le Social qui perd sur l'Environnemental qui perd sur l’économique dans les Cercles du Développement Durable?

Pourquoi est-ce le Populaire qui perd toujours dans les visions du Bio, du Beau, du Bon et du Bobo?

Pourquoi est-ce la Gauche Humaniste qui perd les femmes, les hommes et les enfants de nos quartiers?

Un autre monde est pourtant possible avec ceux-ci, aussi.

New York, Séoul, Dubaï, Sydney, Bangkok, Tokyo, Boston, Rio, ... constituent les rêves ultimes de nos gosses de quartiers populaires. Oui, c'est ruineux pour notre climat ... parce que l'évidence serait qu'ils s'y rendent en avion. Donc, Pater(naliste) Vert et Mater(naliste) Terre vont dire à nos gosses : nada, c'est pas pour toi ? Tout simplement ? ».

" SUPPRIMER L’AÉRIEN DES RÊVES D'ENFANTS..."

 Dans un hymne extrêmement poignant de sa page Facebook, Willy Lavastre exprime son ras le bol à l’égard de la « bienpensance » des Rouge/Verts. La dernière sortie de la Maire (Verts) de Poitiers selon laquelle il fallait supprimer «  l’aérien des rêves d’enfants « (!) rejoignant Eric Piolle pour qui «  L’avion n’est pas une liberté, c’est un privilège, réservé à 10% de la population » font très peur. D’autant qu’Eric Piolle caricature cette liberté en demandant de supprimer «  les traversées des océans pour aller boire un café avec les collègues ».

PIOLLE EN A FAIT L’EXPÉRIENCE, POURQUOI LES AUTRES? 

Avec sa forfanterie habituelle il explique sans fard qu’il a lui-même beaucoup voyagé comme cadre et il n’en a plus besoin. Mais pourquoi donc les autres voudraient-ils vivre cette expérience puisqu’il l’a déjà vécue ? ça ressemble au discours de l'homme aux 4 portables sur la 5 G qui sert à voir le porno dans les ascenseurs. 

LE JUS DE CAROTTES ET LE POTAGER AUX PIEDS DES IMMEUBLES

On imagine l’effet de ces perspectives dans la tête des enfants qui ont des étoiles dans les yeux. La BatukaVI , par exemple, animée par Willy Lavastre  assure entre 150 et 220 déambulations et prestations musicales chaque année. Crée en 2010 , elle touche particulièrement des jeunes du secteur 6 , une soixantaine de musiciennes et musiciennes. Ils voyagent donc , comble de l’ignominie. C’est même l’une de leur motivation, se produire. Quand on sait le désert créé par Piolle dans le sud en matière d’action jeunesse, cette présence est un trésor à protéger. Les jeunes concernés ont besoin de voir loin, d’un horizon dégagé, de sortir de leur territoire. Se confectionner un jus de carottes ou bien entretenir le potager aux pieds de la barre d’immeuble ne leur suffit effectivement pas.

INTERVENIR SUR LA PENSÉE

Avec cette nouvelle sortie on mesure ce que nous préparent les Khmers Verts au pouvoir dont Grenoble n’est qu’un échantillon dégrossi :  la police, même pour les rêves.Il ne suffit pas de contraindre chacun à changer de comportement au nom d’un bonheur pour après demain, édicté par une avant-garde éclairée, il s’agit aussi d’intervenir sur la pensée. Ce que la Maire de Poitiers expose sans fard, Eric Piolle l’expérimente à Grenoble depuis longtemps. Si un grenoblois a échappé à l’un de ses panneaux de propagande pour lui remettre le cerveau à l’endroit , qu’il lève le doigt.

UN ABRUTISSEMENT GÉNÉRALISÉ

L’aboutissement de cet abrutissement généralisé est la présentation comme une avancée-phare la dépense de 110 000 € sur un seul WC public avec éolienne incorporée . Ou encore samedi,  ces 6 «  citoyens » qui ont ramassé  les déchets sous les flashs à Berriat dans le cadre de la «  biennale des villes en transition » (!) tandis que WC publics, équipements de quartiers sont abandonnés et que le quartier Berriat est sale toute l’année. ça en devient pathétique. 

W.LAVASTRE , 11 ANS OBJECTEUR de CONSCIENCE

En montant au créneau Willy Lavastre rappelle d’où il parle :  « Je ne serais pas investi dans un quartier populaire (même si je n'y étais pas né), je pourrais partager les rêves de décroissance absolue de mes collègues Rouge et Vert. J'ai d'ailleurs été Objecteur de Croissance durant 11 ans (sans "avion", sans mobile, quasi sans viande, ...) ... puis je me suis donc réengagé plus activement dans mon quartier, dans nos quartiers. »

ROMPRE AVEC DES HOMMES QUI PEUVENT NUIRE

Se situant dans cette mouvance culturelle et politique à laquelle il appartient, sa condamnation n’en a que plus de poids. Il faut du courage pour ne pas choisir le silence, de l’honnêteté intellectuelle pour rompre avec des hommes dont on connaît la capacité a disqualifier quiconque est considéré comme un adversaire. Mais tant de cécité sur la vie réelle ne mérite-t-elle pas cette vérité? 

" JE SOUTIENS NOS AMIS, MÊME DE DROITE..." 

Il ajoute d’ailleurs : » quels autres rêves leur proposent-illes à une période où sont détruites nos structures populaires (créatrices de rêve, d'évasion, d'espoir et d'idéal), au mieux remplacées par un service public friqué, décalé, éloigné, isolé, fermé (en tout cas après 17h et le week-end) ou par des structures institutionnelles ... tiens aussi friquées, décalées, éloignées, isolées, fermées. Alors, oui, je soutiens nos ami.e.s, même de droite, de Rêve de Gosses pour ces raisons-là ...

L'ÂGE D'OR DU SOCIO-CULTUREL : la MUNICIPALITÉ CARIGNON

Les adultes d’aujourd’hui qui ont vécu leur jeunesse lors des municipalités Carignon gardent un souvenir ému de ces stages réservés aux jeunes qui les emmenaient en Espagne, au Maghreb, en Grèce et qui les sortaient des quartiers leur faisant respirer un autre air et permettaient d’autres rencontres. Ils se souviennent des structures socio-éducatives présentes et actives avec des animateurs tel Nicolas Pinel , aujourd’hui Conseiller Municipal d’opposition (centriste) toujours habitant de Villeneuve. Elles étaient ouvertes les week-ends et pour les vacances.... 

UN TOTALITARISME SOFT, BRUTAL DANS SES EFFETS

Avec sa sortie sur l’aérien et les rêves des gosses, Eric Piolle et ses amis contraignent des hommes sincères et engagés à dénoncer cette idéologie mortifère et de classe. Ignorer la démocratisation de l’aviation comme le fait Piolle ou bien démagogiquement demander la suppression de la business class , interdisant par exemple à des personnes âgées qui désirent  s’offrir une fois dans leur existence un vol long courrier confortable pour découvrir un pays dont elles ont rêvé toute leur vie, tout cela relève d’un totalitarisme soft, mais fondamentalement brutal dans ses effets.

ILS VEULENT ASSIGNER LES HOMMES à RÉSIDENCE

Oui il s’attaque aussi aux rêves des jeunes et des vieux. Au nom d’une cause qui mérite mieux que de tels apôtres. Car l’innovation technique et la créativité des hommes feront beaucoup plus pour l’écologie  que cette liste d’interdits qui ne cesse de s’allonger et aboutit à assigner l’immense majorité des individus à résidence pendant que la minorité éclairée jouit de croire servir la planète sur le dos de l’humanité.

 

One Comment

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *