L’OPPOSITION INAUGURE la “Biennale des villes en Transition”

A 5 jours de l'ouverture de la "Biennale des villes en transition"  -Le 1er avril!- l'opposition municipale a organisé une "inauguration" symbolique devant la décharge à ciel ouvert mise en place par la municipalité. 

H.MANSOURI, C.CHAPPET et R. BRANCHE COUPENT LE RUBAN 

Au premier rang, Hanane Mansouri, Clément Chappet, Romain Branche ont coupé le ruban en présence d'élus de l'opposition, Brigitte Boer, Chérif Boutafa, Alain Carignon, Nicolas Pinel ,des membres du collectif de la société civile et des responsables d'associations. 

G.NAMUR (Verts/FI) : "HORRIBLE DE VIVRE DANS CE CONTEXTE!"

Dans le "Dauphiné" (26/3/21) l'inénarrable Gilles Namur (Verts/FI) avait la parole sur ce sujet tandis que l'opposition était réduite au silence : "je comprends complètement les riverains, c'est horrible de vivre dans ce contexte-là". Le même qui avoue dans la même ITW que le site est mis à la disposition de la ville de Grenoble qui le gère depuis des mois ! 

B.LAGNEUX (DL) VOIT UNE CAMIONNETTE DE LA VILLE 

Sous les yeux de Benoit Lagneux, le journaliste du DL, qui le constate avec des habitants : "une camionnette de la ville arrive justement, elle vient déverser sa benne..." 

 

VINCENT : "SITUATION D’INSALUBRITÉ INACCEPTABLE"

Un habitant, Vincent, raconte avoir "envoyé plus de 400 mails aux services concernés. Cette situation d'insalubrité la plus totale est inacceptable. On a des rats ici. On vit dans une ville qui se dit écolo, mais tous les jours, ce que je vois c'est ça."

PAS UNE FOIS E.PIOLLE et C.FERRARI NE SONT CITÉ

Pas une seule fois les noms d'Eric Piolle ou de Christophe Ferrari ne sont cités. Ce serait faire de la politique que de nommer les décideurs responsables ? Les décharges à ciel ouvert son illégales. La municipalité Rouge/Verts en a créé une en plein Grenoble et ce qui ferait scandale avec un Maire de droite ne concerne pratiquement pas le Maire dit "écolo".

L'ARGENT PUBLIC DE LA BIENNALE FAIT SES EFFETS

Il semble que le "sponsoring" massif par l'argent public de la "Biennale des villes en Transition" produise des effets.  Place Gre'Net avait raconté le fonctionnement du système et l'imposture.  En tout cas "l'inauguration" par l'opposition a fait l'objet d'un boycott complet comme toutes ses positions rappelant l'incongruité de cette manifestation avec l'existence de cette décharge. 

DES CAUSES SANS PUBLIC NE MANQUENT PAS D'ESPACE 

Pourtant le quotidien se préoccupe des causes, plus que du nombre de participants en rendant compte largement et plusieurs fois des opérations contre "la loi sur le séparatisme" ou bien "contre l'islamophobie", qui ne rassemblent pas les foules. 

 

A.CARIGNON : "UN MÉPRIS DE L’ÉCOLOGIE et des GRENOBLOIS"

Alain Carignon hier devant la décharge, a dénoncé "le mépris écologique, car les conséquences sur le sol et le sous-sol sont importantes, le mépris des habitants et de la ville auxquels on impose ces nuisances environnementales et les odeurs". Pour l’opposition « la Biennale des villes en transition n’est qu’une opération de Com‘ tandis que les préoccupations écologiques sont ignorées comme en témoigne cette décharge".

L'OPPOSITION PORTE LE DOSSIER AU CONSEIL MUNICIPAL

La bienveillance dont bénéficie Eric Piolle devient de plus en plus choquante au fur et à mesure que les réalités de sa gestion se dévoilent. L'opposition portera ce dossier lundi au Conseil Municipal afin de faire honte à celui qui donne des leçons au monde alors qu'il ne sait même pas défendre sérieusement l'écologie de son territoire. 

 

One Comment

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *