DÉCHARGE A CIEL OUVERT INSTALLÉE par la MUNICIPALITÉ

 

Ces jours-ci les habitants de la rue Paul et Germaine Veyret ont vu avec effroi défiler les camions de la ville pour venir déverser des déchets sur un terrain du site public Allibert. 

Le quartier Alliés-Alpins qui "bénéficie" de cette friche depuis une dizaine d'années est particulièrement  bien servi en terme d'environnement et d'esthétique. 

Il semble qu'une partie des déchets proviennent de l'extension du camp de Roms réalisée pas loin, au Rondeau. 

Alain Carignon a dénoncé ce scandale

Cette atteinte grave à l'environnement intervient alors que le Grand Timonier discours sur "la Biennale des villes en Transition...". Une énième opération de com' financée par la ville afin de Le promouvoir à l'échelle Nationale pour sa ridicule campagne présidentielle. 

LES LEÇONS DE TRI SÉLECTIF et de RECYCLAGE 

Ça tombe mal pour lui. Les élus Verts donnent des leçons sur le tri sélectif et le recyclage et entassent ordures et déchets, pneus et frigos ensemble, à même le sol pour on ne sait quelle destination ?

Vers l'Italie ou l'Espagne puisque a été révélé récemment qu'une partie des déchets d'Athanor étaient transportés par la route dans ces pays !

LES DÉCHETS BRÛLÉS EN ESPAGNE ET EN ITALIE

Bonjour le bilan carbone. Ainsi les grenoblois qui trient consciencieusement apprennent qu'une partie de leurs déchets est entassée pour être déversée ? brûlée ? chez nos voisins. 

On comprend pourquoi les poubelles marrons réservées aux déchets alimentaires débordent de détritus en tous genres : pourquoi se casser la tête alors que les élus gèrent si mal le tri et le recyclage ? 

LA VILLE EST DEVENUE UN CANARD SANS TÊTE

Cette affaire confirme que la ville est devenue un canard sans tête. Piolle absent, chaque service agit dans sa seule logique. Les Adjoints au Maire choisis pour leur docilité tel Gilles Namur (Verts/FI) censé s'occuper de notre "fraîcheur" (!)  sont totalement dépassés. Juste capable de répéter les éléments de langage du cabinet. 

LE CABINET NE S'OCCUPE QUE DE "PIOLLE PRÉSIDENT" (!)

Il n'y a pas de chef d'équipe. En réalité Eric Piolle n'a jamais rempli cette fonction. Mais on peut imaginer que lors du premier mandat le cabinet assumait une partie de la tâche.

Maintenant totalement tournés vers la candidature présidentielle Enzo Lesourt et son équipe, les 18 communicants révélés par le livre "le vide à moitié vert" ne s'occupent plus de Grenoble, mais de Lui. 

L'INAUGURATION DE LA BIENNALE des VILLES EN TRANSITION

Sauf pour des opérations telle "la Biennale des villes en Transition" qui a pour objet de faire parler de Piolle à l'échelle nationale grâce au "sponsoring"  de la presse, financé par les Grenoblois. Le gros malin... 

Pas de chance. En inaugurant "la Biennale" par une décharge à ciel ouvert dans la ville, Eric Piolle montre avec éclat la qualité de son attachement à l'écologie. Si les médias font leur boulot la fête devrait être gâchée. 

One Comment

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *