110 000 € POUR AÉRER LE POSTÉRIEUR VERT à L’ÉOLIENNE

 La planète est sauvée. Eric Piolle a sélectionné un projet de WC alimenté par une éolienne. Il est en voie d’installation parc Paul Mistral. Son coût : 110 000 €. ça fait cher l'aération écologique des Augustes postérieurs Verts. Faut-il chiffrer le coût du M3 d'air qui va rafraîchir ces exceptionnelles parties intimes à protéger?  

D'autant qu'on progresse à Grenoble. Le dernier WC écologiquement pur  avait été installé parc Marliave : des toilettes sèches pour 50 000 €. Ainsi 170 000 € se seront envolés pour deux WC publics.

BEAUCOUP DE WC IMPRATICABLES

Rappelons que nombre de WC publics sont impraticables, il en manque énormément à Grenoble et les plaintes s’accumulent. Des grenoblois, comme des visiteurs.

LES ZOZOS SONT à L'OEUVRE

Les "zozos" comme les qualifie Frédéric Martel, le journaliste de France Culture, sont à l'œuvre. On dirait qu'ils voudraient donner quotidiennement des preuves au "Vert à moitié vide" le livre du Postillon qui décortique les Tartufferies Piollesques.

En termes "d'urgences" est-ce que les grenoblois consultés décideraient d'affecter 170 000 € à deux WC publics alors que la situation globale de ceux-ci est catastrophique ?  Ne sont ils pas en attente d'investissements dans des équipements très utiles au plus grand nombre ? 

ESPLANADE : 210 000 € JETÉS à LA POUBELLE 

On le sait à l'esplanade Eric Piolle avait fait installer un "observatoire du temps présent"  d'un coût de ... 210 000 € qu'il a fait démonter et qui est désormais rangé on ne sait où ? Comme le dit "Le Canard", "Eric Piolle que le monde nous envie" est décidément un Cador sur tous les plans. 

LES ÉQUIPEMENTS S'ÉCROULENT

210 000 € + 170 000€ = 380 000 € pour ces opérations qui démontrent l'attention au réel de la municipalité ! Rappelons que la Tour Perret et l'ancien Musée de la place de Verdun s'écroulent, la piscine Vaucanson est fermée, il pleut dans de nombreux gymnases et des chaussées de la ville sont défoncées.  Que dire sur la propreté ? 

Jusqu'à quand les grenoblois vont-ils accepter cette gabegie et cette irresponsabilité ?

 

 

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *