A.CONFESSON (Verts/FI): 300 000 d’€ PERDUS par la CIE de CHAUFFAGE

Alan Confesson (Verts/FI) a perdu 3 00 000 € avec le contrat de MC2 mais il se rattrape en coupant le chauffage aux occupants des logements de l'Abbaye

 

Pour la première fois de son existence la Compagnie de Chauffage a perdu le contrat de chauffage de MC2, soit 300 000 d’€ de recettes au profit de  Engie, la société privée. Le nouveau Président de la Compagnie est l’inénarrable Alan Confesson de la branche des Insoumis de la municipalité Piolle qui cumule une incompétence crasse avec un sectarisme sans appel. Avec eux les intentions sont toujours bonnes et les résultats toujours désastreux. Plus ils affichent leurs bonnes intentions, plus ils les développent, plus ils s’étalent  au sol comme des flaques en ce qui concerne leur application..

UNE CONSÉQUENCE de la GUERRE PIOLLE/FERRARI ?

On ne sait pas si cet échec est la conséquence de la guerre Ferrari/Piolle, une fidèle de ce dernier, la très controversée Laetitia Rabih (PS) -mais très obéissante-  étant devenue Présidente de MC2.

Christophe Ferrari n’a rien digéré des rodomontades de Piolle, ses humiliations pendant le mandat précédent et au moment où il envoyait son pétard mouillé -Mongaburu- contre lui cette formule : « cette Métropole est un cheval de course et Christophe Ferrari choisit de la transformer en baudet pour continuer à la chevaucher ».   On a donc bien compris aussi qui se pense « cheval de course » et qui est l’âne.

 

LE RÉVOLUTIONNAIRE QUI A PEUR DU PEUPLE

Alan Confesson  en tout cas est ce « révolutionnaire » qui avait demandé à être déplacé au Conseil Municipal : en effet il était très proche du public et comme les manifestations (qu’il soutient en permanence par ailleurs) étaient de plus en plus nombreuses il a préféré être éloigné du peuple. On lui a donc trouvé un siège plus près du Maire afin de ne plus risquer des quolibets des protestataires.

Depuis qu’il a accédé à la Mairie, le nombre d’adhérents de son parti a été divisé par deux selon Vincent Peyret, (« le vide à moitié vert »).

IL A JUSTIFIÉ LES SANCTIONS FINANCIÈRES CONTRE PLACE GRE'NET

Cet auteur rappelle qu’Alan Confesson est aussi cet  l’élu qui a justifié la coupure de la manne publicitaire de la ville au site d’information en ligne « Place Gre’Net parce que "média d’opposition" qui a une "ligne éditoriale qui n’est pas celle d’un média indépendant" selon Confesson.. « Place Gre’Net » avait dévoilé la supercherie de la « biennale de la villes en transition », une totale opération de com’ vide de contenu.  Crime de Lèse-Majesté.

 

Alan CONFESSON PLEURE SUR "LA CARRIÈRE" D' Elisa MARTIN...

Guy Tuscher, élu de la majorité Piolle qui a été exclu pour avoir réclamé le respect des engagements a raconté cette mémorable réunion à huis-clos des 42 élus de la majorité municipale suite à la fuite de mails dans «Le Postillon». Alan Confesson « pleure »  raconte-t-il quand Elisa Martin estime que sa « carrière politique est foutue ». On se souvient qu’elle avait envoyé un mail disant « quelle conne, j’ai validé le plan sans faire gaffe » alors qu’il s’agissait de supprimer des postes, réduire le service public, dont le service de santé scolaire et supprimer des bibliothèques.

... MAIS PAS SUR LES VICTIMES DU PLAN D'AUSTÉRITÉ 

Le « révolutionnaire »  ne pleurait pas à cause des conséquences du plan sur les salariés et les citoyens, mais sur son propre sort  et celui des élus Rouge/Verts. Antoine Back, comme au bon vieux temps de la révolution culturelle Maoïste exigeant  d'ailleurs : « je veux que la personne qui a donné ces mails prennent la parole et dise c’est moi et fasse son mea-culpa… »

 

"COMMISSAIRE POLITIQUE DE TEMPÉRAMENT"

Dans « Le Verts à moitié vide » il est ainsi décrit : « Alan Confesson, Docteur en politique de métier et commissaire politique de tempérament , dans un mail du 28 juin 2015 envoyé à ses collègues se lâche : « notre situation c’est juste du pain béni pour les anarcho-totoïdes du Postillon ; ça les fait juste jouir, ces types de pouvoir démontrer que le PG c’est des faux rouges et les verts des faux verts (les élus citoyens étant juste des abrutis manipulés, ou, au mieux des ambitieux qui sont allés là où il y avait de la lumière. Le plus terrible dans tout ça c’est que certains dans nos propres rangs semblent avoir la même zone érogène que ce ramassis de petit bourges arrogants et donneurs de leçons (! NDLR).

A.CONFESSON : "ÇA LES FAIT JUSTE JOUIR"

"C’est terrifiant… je suis juste incapable de comprendre comment des personnes issues de notre rassemblement sont capables de balancer des infos aussi importantes avec des gens qui fantasmes (sic)  quotidiennement notre échec. A croire que pour certains tout ça n’est qu’un jeu en définitive. Il faut absolument tout casser, briser les dynamiques  altenatives pour dire après « génial c’est trop bien, il n’y a plus aucun espoir on est dans la merde jusqu’au cou, ouéééééé. Ce sont les mêmes qui chantaient partout il y a encore quelques jours que Tsipras n’irait jamais au bout, qu’il finirait par se coucher devant l’Europe et les banques. manque de pot, il s’avère au bout du compte qu’ils ont tort « (Vincent Peyret Le Postillon)

V.PEYRET "LES TARTUFFERIES de PIOLLE NE ME FONT PAS JOUIR"

Et l’auteur du livre de lui répondre : « ce mail a été envoyé quinze jours avant que le Premier Ministre Grec Tsipras ne relance un énième plan d’austérité et se «couche  devant l’europe et ses banques ». (…) j’en suis presque gêné pour ce pauvre Confesson, devenu depuis Maire-Adjoint et Président de la compagnie de Chauffage de l’agglomération grenobloise. Mais qu’il se rassure : ni le renoncement de Tsipras ni les tartufferies de Piolle ne me font jouir -j’ai des plaisirs beaucoup plus sains. « 

 

SON "PLAN LUMIÈRE" NOUS PLONGE DANS L'OBSCURITÉ

Avant d’être Maire-Adjoint et Président de la Compagnie de Chauffage, Alan Confesson était porteur politique du « plan lumière », lequel sous prétexte de nous protéger de la pollution lumineuse et de nous permettre de mieux observer  les constellations dans notre ville sans être aveuglés, nous plonge dans l’obscurité. Avec toutes les conséquences que l’on sait pour les personnes fragiles qui ne peuvent plus sortir le soir.

C.JACQUIER (Verts/ADES) : "C'EST TARTARIN DE TARASCON"

Une autre personnalité de la nébuleuse Rouge/Verts, fidèles du clan Avrillier n’a pas eu des mots très laudateurs pour le malheureux Confesson : «Ignorant tout et parlant de rien ses propos sont irréalistes, mensongers par omission ou tout simplement mensongers par volonté de nuire et ressembleraient plutôt à ceux de… Tartarin de Tarascon «. Pourtant Claude Jacquier n’est pas un simplificateur du collectif «Grenoble, le Changement»…

On comprend en tout cas pourquoi Eric Piolle a décidé de promouvoir Alan Confesson en le nommant Adjoint au Maire et Président de la Compagnie de Chauffage.

DES RÉSULTATS MIROBOLANTS 

Afin qu’il puisse continuer à étaler ses résultats. Ainsi ceux obtenus alors que les deux décideurs appartiennent au secteur public et à la même majorité à la Métro  (MC2 et la Cie de Chauffage) sont mirobolants . Comme on le constate  il cumule  les succès. Pourtant nous n’avons eu accès à aucun mail interne aux Insoumis qui auraient attiré ses larmes.. Ce nouveau fiasco municipal est public et le contribuable et l’usager en sont les victimes.

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *