PENDANT L’ABSENCE de E.PIOLLE….

"Alors qu'Eric Piolle déserte de plus en plus Grenoble et la vie quotidienne des grenoblois de plus en plus abandonnée, Alain Carignon, Brigitte Boer, Nathalie Béranger, Cherif Boutafa, Nicolas Pinel et Dominique Spini, Conseillers municipaux d’opposition ont décidé d’ouvrir une permanence à l’intention des citoyens qui désirent faire connaître leurs difficultés avec la municipalité. Elle se tiendra les mardi, mercredi et jeudi de 14 h à 18 H au bureau N° 188,  au premier étage de l’hôtel de ville. Il est aussi possible de prendre contact par téléphone à ces horaires au 04 76 76 34 84.

C.BOUTAFA SPÉCIALEMENT DÉDIÉ AUX AGENTS TERRITORIAUX 

« Quant aux agents de la ville de Grenoble, du CCAS, de l’ESAD et de la Métropole,  Chérif Boutafa sera spécifiquement à leur disposition afin de connaître leurs propres difficultés, les souffrances au travail engendrées par la gestion politisée des ressources humaines le vendredi de 9h à 16 H. Il est possible de prendre RDV par téléphone, au 04 76 76 34 84. » 

Par ce communiqué le groupe d'opposition présidé par Alain Carignon prend le contre-pied d'Eric Piolle qui déserte Grenoble et se contente d'apparitions "coucou" et de coups de com'.

AVEC KFC SOUS SES FENÊTRES IL DÉCOUVRE LA MALBOUFFE

Ainsi, semble t il,  a t-il découvert en rentrant chez lui le projet de restaurant de la chaine KFC, car il s'installe sous ses fenêtres. Il a publié un tweet vengeur contre la firme.  "Mais il ne voit pas que le centre-ville perd son âme, ni que les indépendants jettent l’éponge, ni que la mal bouffe accompagne partout la paupérisation de la ville. Son contre-feu ne masque pas les effets de sa politique" lui a immédiatement répondu Alain Carignon.

IL N'Y A QUE KFC POUR LA MALTRAITANCE et la MALBOUFFE ?

Il n'y a que KFC à Grenoble pour la mal bouffe et la maltraitante animale ? "Il y a également quantité de fast-foods (kebabs, Tacos etc..) dont la qualité de la nourriture n'est pas la première vertu et qui ne se fournissent pas en viande dans le Vercors" fait remarquer Jean-Benoit Vigny (DL du 27/1/20) à ses Adjoints.  E.Piolle ne le sait pas ? 

UNE PARTIE DE SON CABINET POLARISÉ SUR SA PROMOTION

Son absence et sa mobilisation dans la guerre contre Yannick Jadot, le leader des Verts pour prendre sa place, sont désormais la principale faiblesse de Grenoble. Il semble qu'une partie de son cabinet Grenoblois soit également polarisé sur cet objectif.     

PAS UN MOT POUR LES ENFANTS DÉLOGÉS de la CRÈCHE

Rappelons qu'il n'a pas eu un mot pour les enfants délogés de la crèche Villeneuve, leurs parents et le personnel du CCAS. Il ne s'est évidemment pas rendu sur place. Il était en Essonne pour sa promotion personnelle. Après la cacophonie municipale sur le sujet et la déclaration inouïe de Nicolas Kada (Verts/FI) qui défendait les délinquants, la 21 ème Adjointe, Maud Tavel avait annoncé la réouverture pour cette semaine. Mensonge évidemment comme d'habitude. 

TOUS LES DOSSIERS SONT EN PANNE... 

Mais tous les dossiers sont en panne. Les Conseillers Municipaux d'opposition notent que le Conseil Municipal devient un théâtre d'ombre, une chambre d'enregistrement des affaires courantes conduites par l'administration.

... ET LE MAIRE-PRÉSIDENT NE SAIT RIEN 

Dans la partie politique Eric Piolle se contente de lire les textes rédigés par son cabinet et ignore tout du contenu des dossiers. Ainsi par exemple, s'agissant d'une somme de 150 000 € -tout de même- qui figurait dans les subventions diverses en faveur d'Actis dont il était encore Président, il n'a pas su répondre sur sa destination et le pourquoi de cette décision.

LE CENTRE DE TRI NE FONCTIONNE PLUS 

Les dossiers sont terriblement en panne. On a vu avec Athanor le centre de tri des déchets qui ne fonctionne plus alors qu'il était placé sous la responsabilité d'un Vice-Président "Verts" de la Métro.

AUX GRENOBLOIS DE NE PAS SE LAISSER FAIRE

L'opposition attend que les préoccupations des grenoblois, leurs attentes et leurs insatisfactions remontent au niveau du Conseil Municipal. Elle appelle donc les grenoblois à l'informer afin de faire pénétrer le réel dans l'assemblée communale. La permanence, le numéro de téléphone sont affichés. Aux grenoblois de ne pas se laisser faire par le rouleau compresseur de Piolle qui veut tout étouffer et écraser.     

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *