5 G : LA DURE LEÇON de E.SABONNADIERE (LETI) à PIOLLE

« La 5G est un moyen de maintenir les émissions de CO2 issues de l’électronique -aujourd’hui 4 % des émissions mondiales- dans une enveloppe correcte. La 5G est un des leviers pour tenir l’équation verte. Certains peuvent dire, il suffit de ne pas augmenter le nombre des dispositifs connectés, c’est vrai mais c’est resté des Amish de la technologie, c’est s’enfermer alors que partout leur nombre explose».

E.PIOLLE CLASSÉ PARMI LES AMISH 

Emmanuel Sabonnadière est le Directeur respecté du CEA/LETI l’un des lieux les plus innovants du monde. Il rassemble 1 900 chercheurs autour de la microélectronqiue et de la santé. Il est l’un des fleurons de Grenoble
En évoquant les Amish, cette communauté religieuse conservatrice et arriérée, pour qualifier Piolle, l’un des Manitou de la recherche grenobloise remet le Grand Timonier à sa place dans « le Dauphiné « (26/1/21).

SANS 5G  "EXPLOSION DU COÛT ENVIRONNEMENTAL"

Évidemment  il rappelle « Je ne veux pas rentrer dans un débat politique », ajoutant : « mais c’est un fait, aujourd’hui, il y a une augmentation des objets connectés, sans que ce soit de l’hyper-consommation. Si elle ne s’accompagne pas de méthodes beaucoup plus modernes de communication, il va y avoir une explosion du coût environnemental ».

POUR E.PIOLLE "LE PORNO DANS LES ASCENSEURS"

Cette évidence basique qui échappe à Eric Piolle pour qui la 5 G est seulement la possibilité « de voir du porno dans l’ascenseur » est une démonstration supplémentaire de sa légèreté et de son irresponsabilité. Même s’il « pensait » cela -peut on parler de pensée ?- Eric Piolle devrait d’abord intégrer dans son esprit le territoire qu’il représente, ceux qui cherchent, travaillent et vivent sur ces questions et aussi les entendre.

IL SAIT SI UN SUJET EST MAJEUR OU NON

Toute proportion gardée la réflexion du Maire de la Capitale des Alpes selon lequel « la fermeture des remontées mécaniques n’est pas un sujet majeur » relève du même mental. Car elle est pour ceux qui en vivent, les salariés et les saisonniers « un sujet majeur ». Ne pas intégrer les autres dans son expression publique est le signe d’une dérive personnelle dangereuse, qui prouve que le sentiment de toute puissance de ses dogmes a pris le pas sur tout le reste.

Cédric O : "IL SAIT QU'ILS ONT BESOIN DE LA 5G"

Sur la 5G, Cédric O avait aussi tâclé Eric Piolle : Il "savent très bien qu'ils ont besoin de la 5G pour éviter une saturation des réseaux qui serait indéfendable devant leurs administrés" avait répondu  le secrétaire d'Etat, notant que  « le maire de Bordeaux, l'écologiste Pierre Hurmic, "n'a lui non plus, finalement, pas fait voter un moratoire". Une fois encore il abîme l'image de Grenoble.

LE CEA/LETI TRAVAILLE AUSSI SUR LES VACCINS

A Grenoble,  Emmanuel Sabonnadière rappelle -ce que Piolle veut ignorer- que le Leti  travaille beaucoup sur les vaccins aussi  et « avec eLichens, entreprise grenobloise qui a développé un capteur de CO2 utilisé, notamment, pour la protection des travailleurs tout au long de la chaîne du froid du vaccin contre la Covid-19. Nous avons encore participé au projet MakAir, un respirateur artificiel pour les hôpitaux, avec un transfert chez l’industriel Seb.»

E.PIOLLE VEUT LES VOIX DES AMISH CHEZ LES VERTS 

Non, notre recherche et nos innovations ne sont pas toutes tournées vers l’accès plus aisé au porno. L’utilisation politique de la peur pour la santé afin d'engranger des voix est probablement la méthode la plus vile pour parvenir à gagner une élection. Eric Piolle est sur cette ligne démagogue et cynique, afin de ravir les suffrages de tous les Amish qui votent au sein des Verts, face à un Yannick Jadot qui maintient une ligne responsable  pour sa candidature.

IL PIÉTINE DEUX FOIS GRENOBLE

Mais dans les partis, pour être désigné par la base,  il faut parler à la plus fermée, la plus rétrograde. Eric Piolle n’hésite pas sur les moyens pour devancer le leader naturel des Verts. En même temps, par ses propos et sa ligne, il piétine une deuxième fois la ville dont il est le Maire : après l’avoir abandonnée de fait pour satisfaire son ambition personnelle démesurée, il s’essuie sur sa recherche et ses chercheurs qui ont probablement constitué une bonne partie de ceux qui l’ont élu.  

One Comment

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *