SÉCURITÉ : E.PIOLLE PASSE à L’ACTION… place Victor Hugo

Eric Piolle ne craint rien. Il montre ses muscles. Concernant la lutte contre la délinquance, il n'a pas peur. Il a mobilisé sa police municipale ces jours-ci.. place Victor Hugo. 

Effectifs en action pour affronter de dangereux grenoblois menaçant la sécurité de la ville. Quelques malheureux automobilistes qui s'étaient aventurés au centre ville malgré les interdictions. 

Cadeaux à déposer ou à prendre, personne de sa famille à aller chercher, erreur pendant les fêtes, modestes livreurs  ? Qui le saura.  

La répression s'est abattue sur eux sans ménagement. La nouvelle Adjointe à la Tranquillité, Maud Tavel (Verts/FI) qui n'avait pas encore eu le temps de rencontrer la police municipale 3 mois après sa prise de fonction sait ou sévir. 

LES QUARTIERS SONT EN FEU 

Certes les quartiers sont en feu. A l'Alma les habitants pétitionnent parce qu'ils veulent qu'Eric Piolle revienne sur sa position d'interdire à la police municipale de pénétrer dans le quartier. 

A Hoche, Villeneuve, le Lys Rouge, Teisseire, Abbaye-Jouhaux... partout les habitants réclament la police. Elle ne vient pas. En effet ces contribuables, qui participent pourtant par leurs impôts au financement de la police municipale, n'y ont pas droit. 

Eric Piolle a sacré Grenoble, première des grandes villes de France pour les agressions violentes et le vols à la tire pour 1000 habitants. 

L'opération de la place Victor Hugo nous rassure.

PLACE DES GÉANTS : LES HABITANTS ABANDONNÉS 

Par contre, ni Eric Piolle, ni Maud Tavel n'ont pris la peine de demander à leur police municipale de venir dresser procès-verbal place des Géants pour répondre à cette habitante qui a écrit au Maire et envoyé copie aux élus de l'opposition 

"Je tiens à vous faire parvenir ces photos prises ce dimanche 27 décembre 2020.
 
" PLUS PERSONNE DE MA FAMILLE NE VEUT VENIR ME VOIR"
 
"Quelle honte de voire cela et ce tous les jours. Aujourd hui il était impossible de pousser la porte au 60 place des géants 38100 grenoble.
"Je n'ai plus personne de ma famille qui veuille venir me voir, tellement les entrées sont sales.
"Je suis très en colère Mr. Piolle, vous êtes un Maire "écolo" ....... et qui plus est Président d ACTIS, voyez comme ces gens dit défavorisés gaspillent, jettent à tout va et tous les jours. Ils ne prennent même pas la peine de descendre leurs sacs poubelles ni même leurs encombrants un peu plus bas (voir image local à poubelles)" écrit -elle.
 

"Les rats, les pigeons étaient ce matin au rendez-vous. Ne croyez vous pas que par ces temps de pandémie de covid, vous pourriez faire le nécessaire pour que ces déchetteries à ciel ouvert cessent. Honte à la ville de Grenoble".

E.PIOLLE DEVRAIT AVOIR HONTE

Ce n'est pas la ville qui doit avoir honte mais celui qui la dirige. Celui qui décide de loger ces habitants qui ont ce comportement et n'intervient pas est un Tartuffe de la générosité. Il n'aide personne : ni ceux qu'il loge, ni les autres habitants.

LA POLICE Pl VICTOR HUGO, LE GHETTO DANS LES QUARTIERS

Envoyer la police Municipale place Victor Hugo pour une opération coup de poing et laisser se dégrader, ghettoïser volontairement l'essentiel du territoire de Grenoble est représentatif de la politique de nos Rouge/Verts Grenoblois. Jusqu'à quand les grenoblois en général et les leaders d'opinion en particulier vont-ils fermer les yeux ?

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *