VOLS DE VELOS : MÊME Lucille LHEUREUX (Verts/FI)

Comme chacun sait l'insécurité et la délinquance n'existent pas en Piolland. Une invention de la vilaine droite. D'ailleurs Lucille Lheureux précédemment Adjointe à l'espace public, qu'elle a laissé se dégrader de façon spectaculaire, avait affirmé que la droite était la cause de la malpropreté de la ville (malpropreté qu'elle ne reconnaissait pas, par ailleurs..).

"CERTAINES PERSONNES DÉGRADENT VOLONTAIREMENT..."

Elle déclarait au Conseil Municipal  (DL du 17/5/18) "Certaines personnes dégradent volontairement l’espace public, notamment en vidant les contenus des corbeilles dans les parcs, sur les places, pour faire ensuite des photos et mettre en scène un état soi-disant déplorable de notre ville".

Ces personnes -suivez mon regard- montrant la malpropreté voulaient donner "une réalité fantasmée" de la ville. "Grenoble, le Changement" ?

L'INSÉCURITÉ : UN SENTIMENT CRÉÉ PAR LES MEDIAS

Sur la délinquance et l'insécurité c'est la même chose. Soit elles n'existent pas, soit la droite les invente. Il y a même des "universitaires" qui viennent à leur secours. A Grenoble Sébastien Roché (Sciences Po) et Thibault Daudigeos, Directeur (!) de la chaire des Territoires à GEM et Frédéric Bally deux profs de GEM. Sur l'insécurité ils expliquaient sans rire que l'insécurité à Grenoble est "un sentiment créé par les médias"  qui existe depuis le discours de Sarkozy (encore lui !).

On pensait bêtement que, à côté de Sciences Po très politisé, GEM était une école de culture libérale, mais il semble qu'elle se soit laissée dévorer par la pesante pression locale.

LE VOL DU VÉLO de JOE SKIPPER : TRÈS MAUVAISE PUB

PIOLLE A FAIT DE GRENOBLE LA 1ère POUR LES AGRESSIONS

Eric Piolle peut donc se pavaner avec des statistiques accablantes que lui a récemment rappelé un Député PS quand il a pointé son nez dans le Béarn pour sa campagne. Grenoble est la première ville de France de plus de 100 000 habitants pour les vols avec violence et les vols à la tire pour 1000 habitants.

Jean GADRAT : "CHAMPIONNE de FRANCE de VOL DE VÉLO"

Nous avions oublié que Jean Gadrat, le directeur général adjoint d’Indigo Weel avait affirmé, évoquant  tous les problèmes de délinquance qu’il tentait d’anticiper « une ville dont la répu­tation de championne de France de vol de vélo n’est malheureusement pas forcément usurpée « (DL/21/7/18).

Depuis 2015, le célèbre Yann Mongaburu (Verts/Ades) ne publie plus les statistiques de vols de vélos : de l'ordre de 1500 par an ! Par contre la réalité est bien connue.

600 VELOS INDIGO DISPARUS EN DEUX MOIS

Les 600 vélos que la société Indigo a mis en place a l'été 2019 avaient disparu en 2 mois. Un autre record national. Encore des Fake pour Eric Piolle ?

Alors qu'il est lui-même producteur de fake à répétition. Sur les vélos il n'a pas hissé Grenoble à la première place de la pratique, mais seulement dans le segment déplacement domicile-travail. Seules Strasbourg et Bordeaux figurent dans le classement de Copenhague, le seul qui fasse référence, en matière de part modale du vélo .

DES INFRASTRUCTURES BANNIES DEPUIS 20 ANS à COPENHAGUE

D'ailleurs c'est même Philippe Descamps qui allumait les Rouge/Verts grenoblois dans "le Monde Diplomatique" :  "les élus mettent en avant les « autoroutes à vélos » (rue de Rivoli ou boulevard de Sébastopol à Paris) ou « Chronovélo » (boulevard Agutte-Sembat à Grenoble). Il s’agit pour eux d’implanter des pistes bidirectionnelles sur des avenues comprenant de nombreuses intersections ; or les infrastructures de ce type sont bannies à Copenhague depuis plus de vingt ans. Elles s’avèrent deux fois plus dangereuses que les voies latérales." 

Philippe DESCAMPS (Verts/Ades) CONDAMNE Agutte SEMBAT....

Venant d'un affidé de Raymond Avrillier qui a fait toute sa modeste carrière sur l'anti-Carignon -ça lui a rapporté quelques dividendes- ce jugement définitif ne peut être tout à fait un hasard. Mais il est aussi de plus en plus difficile de nier que nous "bénéficions" de la municipalité la plus ringarde qui soit, si on lui retire les oripeaux de la modernité dont elle se drape dans sa communication.

DECILLER LES YEUX SUR LE DOSSIER VÉLOS

Peut être la référence du "Monde Diplomatique", de Raymond Avrillier, contribueront à déciller les yeux de quelques observateurs locaux qui lisent avec tant de distance les analyses du collectif "Grenoble à Coeur" et de "Grenoble, le Changement" sur ce dossier du vélo. La pression de la culture ambiante est en effet pesante. Jusqu'à quand ?

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *