COMMERCE : PIOLLE LAISSE TOMBER

Non, c'est non. Il n'aidera pas réellement le commerce grenoblois. Le Conseil Municipal du 14 décembre était sa dernière chance de faire un geste. Il a refusé la main tendue. 

L'OPPOSITION PROPOSE L'EXONÉRATION des LOYERS

L'opposition a proposé l'exonération des loyers ville et des sociétés d'économie Mixte (Actis, Grenoble-Habitat, Sages, Innovia ... tous les satellites de la ville..) pour les commerces fermés à cause du COVID19.

Une aide simple afin de témoigner de la solidarité : "on sait combien le maintien du commerce de proximité à de l'importance en termes d'emplois, d'animation, de sécurité, de circuits courts, de limitation des déplacements" a rappelé Alain Carignon. 

Alain Carignon a plaidé pour l'exonération des loyers des commerces

E.PIOLLE FERME LE SAUVETAGE DES DIMANCHES

Mais la majorité Rouge/Verts a rejeté l'amendement déposé en ce sens. Pareillement avec celui qui concerne les ouvertures du dimanche, la loi permettant au Maire de soumettre à la Métropole jusqu'à 12 dimanches d'ouverture des magasins dans l'année. 

Or Eric Piolle a décidé de limiter à 5 : "Cette proposition ne prend pas en compte la situation dramatique du commerce puisque certains d'entre eux sont menacés dans leur existence même" a encore expliqué Alain Carignon. 

IL REFUSE LA PORTE OUVERTE 

L'amendement déposé proposait de laisser la porte ouverte : « Compte tenu de la situation économique, le Conseil Municipal décide d’engager une concertation avec les organisations professionnelles, la Chambre de Commerce et d’Industrie pour déterminer les besoins économiques des commerces et de leurs salariés en 2021 et le nombre de suspensions du repos dominical nécessaires pour y répondre « 

Ainsi le Conseil Municipal et la Métropole se réservaient la possibilité de répondre aux besoins en fonction de l'ampleur de la crise. Un Niet de la majorité municipale. 

SEULS LES GRENOBLOIS NE SONT PAS EXONÉRÉS DE LA CFE

Ainsi les commerçants Grenoblois sont les seuls à ne pas être exonérés de la Contribution Foncière des Entreprises (CFE) : Le Grésivaudan, la Matheysine, le Voironnais ont pris avant le 31 juillet, comme la loi le permet, la décision de les exonérer.

E.PIOLLE et C.FERRARI AVAIENT D'AUTRES CHOSES à PENSER

Pas la Métropole Grenobloise parce qu'en juillet elle ne disposait pas d'un exécutif, MM Piolle et Ferrari s'affrontant pour la Présidence de la Métro. Ils avaient autre chose à penser. A quoi ça tient, avec eux,  la vie économique d'un territoire ! 

E.PIOLLE REFUSE D'EMPÊCHER LE CENTRE COMMERCIAL NEYRPIC 

Mais ce Conseil Municipal a été aussi le théâtre de la duplicité d'Eric Piolle sur le dossier Neyrpic à St Martin d'Hères. Alors que le Multiplex est refusé au futur centre commercial, remettant en cause son équilibre, il s'est refusé à intervenir pour tenter d'empêcher sa réalisation. 

Ce centre commercial de 24 000 ME serait une catastrophe pour le commerce grenoblois. Il a été décidé sous la majorité Verts/PC/PS de la Métropole, la même qu'aujourd'hui malgré la lutte pour la présidence. 

IL PRÉFÈRE LES PLACES DE VICE-PRÉSIDENTS de la MÉTRO 

Eric Piolle n'a pas voulu se désolidariser d'elle puisque Michelle Veyret, Première Vice Présidente de la Métro est une élue communiste de St Martin d'Hères et que de nombreux élus grenoblois de sa majorité sont vice-Présidents à ses côtés (Yann Mongaburu, Nicolas Beron-Perez, Pascal Clouaire, Céline Deslattes, Salima Djidel, Anne-Sophie Omos...).

Alain Carignon a plaidé pour une porte ouverte sur les ouvertures dominicales en 2021 pour aider le commerce

MIEUX VAUT LES POSTES QUE LES CONVICTIONS AFFICHÉES 

Ça fait du monde à protéger. Mieux vaut les postes que les convictions affichées. Pas plus que dans le précédent mandat, comme Alain Carignon le lui a fait remarquer, il n'a utilisé le contrat majoritaire qui s'oppose à ce type de temple de la consommation  d'un autre siècle, pour s'opposer sérieusement au centre commercial Neyrpic.

NOËL N'EST PAS UNE FÊTE POUR L'ÉCONOMIE GRENOBLOISE

Décidément ce Conseil Municipal de Noël n'est pas une fête pour l'économie grenobloise et son commerce. Ils doivent se battre seuls dans la tourmente. Tous les acteurs qui ont la mémoire longue ne devraient pas oublier que lorsqu'ils en avaient le plus besoin, Eric Piolle a aussi manqué à ses devoirs.

 

 

 

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *