GEG, E.PIOLLE et LE SECRET DES AFFAIRES

Au temps des amours heureuses, Christophe Ferrari (PS repenti) n'avait pas mal au poignet pour signer les chèques à Eric Piolle (Verts/FI. Le second avait donné la présidence de la Métro au premier alors qu'il aurait du la revendiquer pour lui ou son groupe le plus important. Ce qui explique la gabegie et les paralysies de leur premier mandat que vient de révéler la Chambre Régionale des Comptes.

C.FERRARI : UN DÉBITEUR PAS TRÉS ENCOMBRANT

Dans le cadre de son fonctionnement opaque, Eric Piolle avait préféré placer un débiteur pas trop encombrant à la Présidence de la Métro et prendre à ses côtés les postes clefs (Administration et personnel avec Claire Kirkyacharian -Verts/Ades-, Logement avec Christine Garnier - Verts/Ades-, Déplacements avec Yann Mongaburu -Verts/Ades en gros des affidés de Raymond Avrillier et aussi les grands équipements avec Klauss Habfast-Verts/FI). Prendre en réalité tous les leviers. 

LES PETITS ARRANGEMENTS ENTRE AMIS

Il a été payé en retour et les révélations de la Chambre des Comptes jettent une lumière très crue sur les pratiques des petits arrangements entre amis sur le dos des contribuables. 

Ainsi grâce à une proportion déséquilibrée au détriment des communes, Eric Piolle gagne sur la voirie 3 Millions d'€ de fonctionnement par an avec le transfert de la compétence. Sauf que cet argent manque évidemment pour entretenir nos rues et que ça se voit...

V.FRISTOT (Verts/ADES) MÉCANICIEN DU SYSTÈME AVRILLIER

Christophe Ferrari a aussi attendu jusqu'à ce jour pour réclamer la dette de 1,5 Millions'€ due par la ville à la Métro sur l'eau potable. Pas trop pressé de se faire payer. 

Et concernant les actions de GEG, le mystérieux Vincent Fristot (Verts/Ades) le mécanicien du système Avrillier depuis 25 ans, qui a occupé tous les postes municipaux importants en évitant soigneusement de se faire connaitre des Grenoblois, était aussi à la manoeuvre comme Président de GEG. 

 "UN PRIX SUPÉRIEUR A L'ENSEMBLE de TOUTES LES ÉVALUATIONS"

Selon la Chambre régionale des Comptes on atteint le summum de l'opacité : "Le prix retenu a été de 55 € par action, soit une cession de la commune à la métropole de 30,4 Millions d'euros. Ce prix est supérieur à l'ensemble des résultats des différentes méthodes de valorisation, dont la moyenne donnait un prix unitaire des actions de 38,75 € (soit 21,4 Millions d'euros d'actions à acquérir par la métropole)."

"UNE ÉTUDE QUE LA CHAMBRE N'A PAS PU CONSULTER"

Pour arriver à ce chiffre Christophe Ferrari fait état "d'une autre étude dont le rapport à l'assemblée ne faisait pas état et que la chambre n'a pas pu consulter" (!) indique le jugement de la CRC.

Lors de sa séance de vendredi dernier au Conseil Métropolitain, Alain Carignon a sonné la charge au nom de l'opposition : "9 millions d’€ de différence c’est évidemment heureux pour Grenoble et Eric Piolle qui a pu immédiatement percevoir 6 millions d’€ dans son budget 2018 si difficile à boucler."

 ON VERRA DANS 25 ANS SI LES ÉLUS VERTS RAPPORTENT AUTANT

Avec humour Alain Carignon rappelle "qu'à priori je ne peux que m’en réjouir puisque la SEM GEG est une création de mes équipes municipales qui avait été très combattue par les élus Verts et qui rapporte au contribuable comme tant de nos réalisations.  On verra si 25 ans après le départ de la gestion des élus Verts de la ville les chèques pleuvront sur le budget municipal."

Alain Carignon a posé les bonnes questions au nom de l''opposition au Conseil Métropolitain 

LES VERTS : UNE SORTE DE SECRET DÉFENSE à la GRENOBLOISE"

Ajoutant surtout à propos du mystère qui permet d'arriver à ce chiffre : "Je vous ai interrogé et vous m’avez fait répondre que cette étude existait mais appartenait à la SEM GEG et le Président Vincent Fristot estimait qu’elle était couverte par le secret des affaires. Une sorte de « secret défense » à la grenobloise des élus Verts très portés sur la transparence des autres.

LA SOCIÉTÉ QUI VENDAIT A FIXÉ SON PRIX...

"Si je comprends bien la démarche c’est la propre société qui vendait ses actions qui a réalisé une étude en interne et fixé en conséquence le prix des actions qu’elle vendait. L’étude aboutissant à les vendre 9 millions d’€ de plus que le prix auquel toutes les études de valorisation publiques, sur des critères évaluables aboutissaient."

SANS AUCUNE BASE NI CRITÈRE

Pour le président du groupe d'opposition à la Métro :  "A minima il y a un défaut d’information de l’assemblée qui a accepté le 6 avril 2018 de payer ces actions à ce prix sans savoir pourquoi. Sans aucune base ni critère."

"VOUS AVEZ ACCEPTÉ FACILEMENT LES DEMANDES de PIOLLE"

S'adressant à Christophe Ferrari, Alain Carignon a ajouté : " je n’ignore pas  qu’à l’époque des faits, les rapports étaient autres entre Eric Piolle et vous-même et il semble que vous ayez accepté facilement les demandes de la ville de Grenoble. Pour ma part je maintiens et réitère ma requête d’information sur la vente des actions de la ville de Grenoble à la Métropole sous peine de défaut d’information de notre assemblée.

"Vincent FRISTOT NE PEUT PAS BRANDIR LE SECRET des AFFAIRES"

Pour lui "Vincent Fristot ne peut pas brandir les secret des affaires pour cacher comment il est arrivé à ce prix. La clarté et la transparence sont indispensables dans le fonctionnement des collectivités s’agissant en particulier des conséquences pour le contribuable."

UNE MÈCHE AU COEUR DU RÉACTEUR DU SYSTÈME PIOLLE

Une nouvelle mèche est allumée au coeur du réacteur du système avec les élus du clan Avrillier aux manettes au service de Piolle. Il faudra bien, d'une manière ou d'une autre, que la lumière soit faite sur toutes ces pratiques border line, ou plus si affinités. 

LA BARRIÈRE DEVRAIT CÉDER

Eric Piolle ne peut pas donner des leçons de transparence à la terre entière, fustiger tous les hommes politiques hors Lui-même et se réfugier derrière le secret pour ne pas expliquer comment il parvient à fixer le prix des actions de GEG. 

L'hermétisme et le sectarisme de Vincent Fristot sont une bien faible barrière pour un dossier de ce montant et de cette importance. Elle devrait vite céder. 

 

 

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *