TOILETTES SÉCHES ET POURQUOI PAS TOILETTES PROPRES ?

Place Victor Hugo, dedans ,ce week end ...

Les "budgets participatifs" ont encore frappé. Un leurre sympathique mis en place par Eric Piolle pour faire croire que les grenoblois peuvent décider de quoi que ce soit. 

En meublant le paysage avec ce procédé, il permet à quelques centaines de privilégiés de se faire plaisir sur fonds publics avec bonne conscience en sus. Tout bénéfice. 

pas mieux dehors...

Pleuvent en général les projets de poulaillers collectif, four à pains, nichoirs et autres "idées" auxquelles personne ne peu décemment s'opposer. Cette année ne modifie pas la règle. On "végétalise" les toits et les stationnements ce qui permet d'éviter d'évoquer les responsables de la bétonisation de la ville. Evidemment on s'occupe de la facture énergétique des bâtiments et des abeilles. 

Chaque année le nombre de votants baisse. On est descendu a moins de 4 600 grenoblois qui ont voté cette année. De moins en moins.

110 000 € pour des toilettes sèches avec éolienne , comme sur un golf, adopté par le budget "participatif "

Rappelons que lors d'une votation sur les prix du stationnement alors que 67 % des 7000 grenoblois votants s'étaient exprimés contre la décision municipale, Eric Piolle avait jugé que le nombre insuffisant ne donnait aucune légitimité au vote ! 

LA RÉALITE EST CACHÉE AUX PARTICIPANTS

Les grenoblois qui marchent dans la combine ne savent pas ce qu'il en est de la réalité. Si la municipalité les informait que des quartiers entiers souffrent parce qu'elle n'entretient pas les équipements de base qui servent à des milliers d'habitants, ils changeraient certainement d'avis sur les priorités. 

En 2016 déjà des toilettes sèches pour 50 000 € parc Marliave, on progresse

Par exemple des milliers d'habitants de Villeneuve sont privés de piscine depuis 6 ans que la municipalité Piolle a décidé de laisser s'effondrer les Iris. Des milliers de pratiquants de la natation ne le peuvent plus depuis qu'elle a fermé la piscine Vaucanson en décembre dernier. 

160 000 € POUR DES TOILETTES SÈCHES 

Pourtant d'après les budgets participatifs elle va consacrer encore 110 000 € aux toilettes sèches... utilisant l’énergie éolienne donc respectueuses de l'environnement. Les promoteurs du projet montrent des photos de ce type de toilettes sur des Golfs. Ça ressemble en effet au niveau ou se situe Grenoble en matière d'espace public....

110 000 € pour des toilettes sèches avec éolienne et ... rien pour la piscine de Villeneuve abandonnée

Ces "toilettes sèches" ne sont pas une nouveauté puisqu'un précédent budget participatif avait retenu le projet et en avait installé parc Marliave pour... 50 000 €. On passe à 110 000 € avec éolienne. Qui dit mieux? 

PLACE VICTOR HUGO : ET SI ELLES ETAIENT D'ABORD PROPRES ?

En attendant la municipalité loue des toilettes pas sèches dans la ville. Celles pour le commun.  Un grenoblois ulcéré d'avoir lu ce chiffre de 110 000 € pour des toilettes sèches nous adresse ces images des WC publics de la place Victor Hugo prises ce week end qui témoignent de l'attention municipale. Une honte. 

la piscine Vaucanson est fermée depuis décembre privant des milliers de jeunes grenoblois de natation: priorité à un prototype de toilettes sèches...

Ainsi ... 160 000 € au total vont être consacrés à des toilettes sèches, dont une à l'éolienne comme dans les golfs. On aimerait que celles de tous les grenoblois soient aussi ...aérées  et nettoyées que ces prototypes. 

Au Conseil Municipal de février 2020 Alain Carignon avait parfaitement démonté tout ce mécanisme de tromperie des Grenoblois

La seule logique folle de ces choix municipaux est la com' insensée, jamais rassasiée de la municipalité. Même avec un nombre de grenoblois de plus en plus faible, une assise de plus en plus rabougrie, Eric Piolle la préfère à la vie quotidienne réelle de ses concitoyens. 

Jusqu'à quand, jusqu'ou ces Tartarinades vont elles pouvoir durer sans être sévèrement sanctionnées ? 

 

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *