STATIONNEMENT GRATUIT : E.PIOLLE REFUSE LA PROPOSITION de D.SPINI

Une fois encore, Eric Piolle a affiché son incohérence et son dogmatisme à l'égard des voitures et des automobilistes grenoblois
 
Non, ceux ci ne pourront pas bénéficier de la gratuité du stationnement en ville, ils n'ont qu'a payer.
 
GRATUITÉ DU STATIONNEMENT POUR LES RÉSIDENTS 
 
Au dernier Conseil Municipal, Dominique Spini, élue de la liste de la Société civile avec Alain Carignon, a présenté un amendement visant a accorder cette gratuité du stationnement aux résidents.  Que nenni, le grand timonier l'a fait refuser par l'un de ses exécutants aux basses oeuvres. 
 
G.NAMUR (Verts/FI) "NOUS AVONS DÉCIDÉ QU'IL SERAIT PAYANT" 
 
Gilles Namur (Verts/PG)  a fait le répétiteur habituel : "nous avons décidé que le stationnement payant serait maintenu payant". Un "nous" de majesté pour les Rouge/Verts.
Ce qui avait été accordé pendant le premier confinement devient une mauvaise mesure pour le second.
 
LEUR VÉHICULE NE BOUGE PAS PENDANT LA PÉRIODE
 
Pourtant Dominique Spini insistait sur le fait que "de nombreux grenoblois sont immobilisés chez eux en télé-travail ou demeurent à leur domicile  afin d’appliquer les directives de confinement" .

Leur véhicule ne bouge pas pendant cette période. L'opposition proposait donc "d’accorder la gratuité du stationnement résident aux grenoblois".

E.PIOLLE  AVAIT ÉTÉ CONDAMNÉ SUR LES TARIFS PROHIBITIFS...

Dès qu'il s'agit du quotidien des Grenoblois, Eric Piolle est absent.

En matière de stationnement on se souvient qu'il avait même été condamné à rembourser près de 5000 grenoblois pour tarifs abusifs ! Le Tribunal avait jugé que son matraquage  n'avait "aucune nécessité d’inté­rêt général en rapport avec la réglementation du stationne­ment des véhicules".

... ET REFUSÉ LE RÉSULTAT DE LA VOTATION des GRENOBLOIS

Il avait aussi rejeté la votation par laquelle 67 % des grenoblois qui s'étaient prononcés contre les nouveaux tarifs de stationnement. Ces expériences malheureuses ou ses diktats ont été combattus par les tribunaux et les grenoblois ne lui servent aucunement de leçon. 

 

Dominique Spini présente son amendement au Conseil Municipal 

 

RIEN POUR SOULAGER LES GRENOBLOIS

Eric Piolle toujours lancé dans sa course présidentielle, toujours la tête ailleurs, montre chaque fois qu'il ne veut rien entendre pour soulager les grenoblois. Pendant tout le déroulé du dernier Conseil Municipal il a également montré qu'il ne prenait aucune initiative, n'avait aucune idée. Alain Carignon avait résumé avec humour : "on ne peut pas dire que l'imagination soit au pouvoir à Grenoble".  

En rejetant l'amendement de Dominique Spini la majorité Rouge/Verts continue de s'aligner sur Lui. Elle devrait se mettre à réfléchir par elle-même....

 
 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *