ARMÉNIE : N.BÉRANGER DEMANDE LA SOLIDARITÉ de GRENOBLE

Nathalie Béranger ici avec Daniel Marandjian, le Président de la Maison de la Culture Arménienne

Lundi au Conseil Municipal, afin de ne pas voter le vœu de l’opposition sur le soutien aux populations arméniennes qui croulent sous les bombes, Eric Piolle a demandé à l’un de ses Adjoints de l’amender en le réécrivant intégralement. Le but étant de faire voter le « sien » et pas celui de l'opposition.

E.PIOLLE AVAIT OUBLIÉ L'ARMÉNIE et SES POPULATIONS

 Il s’est aperçu le soir du Conseil municipal qu’il avait tout simplement oublié l’Arménie, le conflit et ses populations. Même dans ces moments qui devraient être solennels, E.Piolle fait de la petite politique pour satisfaire un égo surdimensionné. Pathétique.

N.BÉRANGER PORTE UN TEXTE CLAIR et CONSENSUEL 

Nathalie Béranger, Conseillère Régionale et municipale, avait pourtant déposé 4 jours avant le Conseil Municipal, au nom du groupe d'opposition et selon le règlement intérieur, un texte extrêmement clair et consensuel. Il pouvait être voté l'unanimité sans mascarade. 

GRENOBLE : DES LIENS ANCIENS AVEC L'ARMÉNIE

« Depuis le dimanche 27 septembre, nous assistons à une guerre menée par les forces armées Azéries à l'encontre des militaires et des populations civiles de l'Artsakh et de l'Arménie.

"Grenoble, dont les liens avec l'Arménie sont anciens et profonds ne peut pas demeurer extérieure à ce qui se joue en ce moment sur le terrain. Notre ville a manifesté à plusieurs reprises son attachement à l'indépendance de ce pays et à son développement.

le "Dauphiné" rappelle l'origine de l'initiative en faveur de l'Arménie : l'opposition

UNE COMMUNAUTÉ QUI ENRICHIT ET HONORE NOTRE TERRITOIRE

"Notre ville a la chance de compter sur son sol une communauté d'origine Arménienne très active, dont la représentation par ses associations et la Maison de la Culture Arménienne enrichit et honore notre territoire.

SOLIDARITÉ AUX VICTIMES de CETTE GUERRE

"Devant cette situation dramatique le Conseil Municipal de Grenoble tient à exprimer sa solidarité aux victimes de cette guerre et à apporter son soutien à l'Arménie, à la République d'Artsakh et à sa population.

APPEL A UN CESSEZ LE FEU IMMÉDIAT

"Le Conseil Municipal de Grenoble soutient l'appel à un cessez le feu immédiat et à la reprise d’un dialogue pacifiste, appelant aussi l'Europe et l'Otan à assumer leurs responsabilités respectives dans un tel conflit.

PARTICIPER AUX ACTIONS HUMANITAIRES

Le Conseil Municipal s'engage également dans des modalités à définir à participer aux actions humanitaires de soutien aux populations victimes en réponse aux demandes effectuées par le gouvernement de la République d'Arménie qui a sollicité des médicaments et des produits de première nécessité. »

E.PIOLLE NE VOULAIT PAS QUE ÇA VIENNE de L'OPPOSITION

Eric Piolle n'avait rien a ajouter. Et pourtant l'un de ses répétiteurs obéissants, Emmanuel Carroz (Verts/FI) a meublé de mots le vide de la pensée. En effet il s'agissait simplement que le soutien à l'Arménie qu'il avait oublié ne vienne pas du principal groupe d'opposition. 

LE DL : "E.CARROZ A LU UN TEXTE PORTANT LES MÊMES IDÉES"

Même le "Dauphiné" (5/6/11) relève qu'Emmanuel Carroz "a lu un nouveau texte portant les mêmes idées que Madame Béranger..."

A ces mesquineries on reconnait la grandeur d'âme et la hauteur de vue du Grand Timonier foulant bientôt  le tapis rouge de l'Elysée. A aucun moment de son existence la majorité Rouge/Verts n'aura su se dépasser elle-même pour embrasser avec d'autres des causes si éminemment communes. 

l'intervention de Nathalie Béranger au Conseil Municipal

SON SECTARISME LUI SERA FATAL 

Au-delà de toutes ses fautes, ses erreurs, son insupportable sentiment de supériorité de classe, ce sera surtout son sectarisme qui la rend incapable de rassembler qui finira bien par lui être fatal. 

NB : LA MAISON DE LA CULTURE ARMÉNIENNE....

NB Le "Dauphiné" relève aussi que "la Maison de la Culture Arménienne a salué l'initiative en publiant le texte ( version M.Carroz) sur son site". Les grenoblois qui s'informent seulement à travers le site de la Maison de la culture ne sauront pas que sans le groupe d'opposition présidé par Alain Carignon, il n'y aurait pas eu de motion de soutien. Un détail ? 

 

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *