VERTS : “LES SANGLOTS LONGS des VIOLONS de L’AUTOMNE…”

Pour l'instant, son cynisme heurte et ça ne marche pas

"Les sanglots longs des violons de l'automne blessent mon coeur d'une langueur monotone. Tout suffocant et blême, quand sonne l'heure, je me souviens des jours anciens et je pleure". 

Anne-Sophie Olmos, Laurent Amadieu, Christine Garnier -le clan des apparatchiks d'E. Piolle- ne ressemblent pas aux vers magnifiques de Verlaine : une fois l'automne venu, ils crient vengeance. 

LES ROUGE/VERTS SE RUENT SUR LE TAPIS JUDICIAIRE

Après l'élection de Christophe Ferrari en juillet à la tête de la Métro, de Sylvain Laval à la tête du Smmag, de Christian Coigné à la tête de l'établissement foncier, ils se ruent sur le tapis judiciaire pour faire annuler des élections. 

LA PROCÉDURE CONTRE L'ÉLECTION de FERRARI CONTINUE

La procédure contre l'élection de Christophe Ferrari suit son cours. Elle lui retire toute autorité. Mais ils viennent d'annoncer (DL du 23/10/20) qu'ils engageaient un recours contre celle de Christian Coigné. 

C.GARNIER, A-S OLMOS, LES ÉLUS SECTAIRES à la MANOEUVRE

Comme Christine Garnier, Anne-Sophie Olmos appartient à ces élus sectaires obéissants aux consignes des partis. Rappelons que dans le dernier mandat grenoblois elle était conseillère municipale aux "marchés publics" dans la période ou des marchés sans appels d'offres ont été accordés à une association amie des Verts et une tentative de falsification des dates a été aussi relevée par la Chambre Régionale des Comptes. 

C.GARNIER VEUT L.AMADIEU POUR LUI SUCCÉDER

C'est aussi elle qui avait été chargée de lancer l'opération les "Grenopolitains" censée incarner une "initiative citoyenne" pour porter leur candidat à la Métro. Tellement grossière qu'elle avait du être interrompue.

Christine Garnier avait présenté Laurent Amadieu pour lui succéder à la tête de l'établissement foncier: le nouveau Maire de St Egrève est un apparatchik totalement affidé ;  Il était jusque la l'attaché de groupe des Verts au Conseil Départemental. Leur employé. 

St ÉGRÈVE PRIS EN MAINS PAR LES APPARATCHIKS

D'ailleurs la mairie de St Egrève est devenue une annexe de ces partis politiques avec Alexis Akrich, qui était lui-même attaché du groupe PS au même conseil départemental et  a été nommé Directeur de cabinet du Maire ! On est loin -très loin- de l'image citoyenne, décontractée, ouverte projetée à la population. 

MAIS POURQUOI DONC NE SONT ILS PAS ÉLUS ? 

Il s'agit-là d'une duplication exacte du système Piolle et de sa totale duplicité.  Laurent Amadieu répète à Vincent Paulus dans le "Dauphiné" (23/10/20) que Yann Mongaburu était parfait et Florent Cholat, présenté par les Verts pour lui succéder à la tête du Smmag -battu aussi- était également un très bon choix. Mais pourquoi donc ne sont ils pas élus ?

LA LIBERTÉ DE VOTE REMISE EN CAUSE

Comme Christine Garnier, Laurent Amadieu conteste la liberté de vote des élus : les 3 élus d'opposition de la Métro qui ont porté leur suffrage en faveur de Coigné, n'en avait pas le droit selon lui. Mais pourquoi donc faire des élections ? Il suffit de s'en remettre aux décisions de Piolle. 

L.AMADIEU : LA TÊTE COMME UN GROS MELON 

Au passage il faut noter que le Piollisme de la tête comme un melon déborde aussi à St Egrève. Laurent Amadieu juge qu'il a "joué un rôle majeur à l’Agora du 11 septembre à Vizille, réunissant les quatre groupes de la majorité" et qu'il "fait partie un peu des élus municipaux respectés et écoutés à la Métro". Personne ne s'en était aperçu.

UN FUMEUX PRÉTEXTE POUR CONTESTER L'ÉLECTION de C.COIGNÉ

Battu lui aussi  largement par Christian Coigné, Laurent Amadieu ne veut pas l'accepter. Les spécialistes des recours (Avrillier et cie) estiment que la fonction de Président de l'établissement foncier est incompatible avec une autre fonction, assumée par le Maire de Sassenage au nom du département : la présidence de la SPL aménagement de l'Isère, pourtant également d'intérêt public. Anne-Sophie Olmos et Christine Garnier -furieuse que le candidat de Piolle ait été battu-  ont donc engagé le recours. 

L'INTÉRÊT PARTISAN des ROUGE/VERTS PRIME 

Peu importe que toutes ces institutions voient ainsi leur fonctionnement fragilisé. L'intérêt partisan des Rouge/Verts grenoblois prime sur toute autre considération de bien public. 

QUEL QUE SOIT LE CANDIDAT de PIOLLE, IL FAIT PEUR

Ils ne veulent pas entendre ce qu'un conseiller d'opposition de St Egrève Benjamin Coiffard explique dans ce même DL : «  le positionnement des Verts à Grenoble a énormément bloqué les choses. Toutes les séquences depuis le 17 juillet ont montré la fermeture du groupe UMA (le groupe de Piolle NDLR) : du fait de ses positions très dogmatiques et de blocage, quel que soit le candidat d’UMA, il fait peur ».

LE GRAND TIMONIER EN TRAIN de CONQUÉRIR LA FRANCE

Pour le Grand Timonier en train de conquérir la France et les Français par des APPeros débats organisés autour de "Pourquoi Pas Piolle en 2022 (!) ", ce n'est pas une très bonne nouvelle de faire peur. 

Les dommages collatéraux de cette lutte des places débordent à St Egrève aussi puisque la Première Adjointe de Laurent Amadieu, Françoise Charavin siège, elle, dans le groupe de C.Ferrari.  

F.CHARAVIN : RANCOEUR, BLOCAGE IMPORTANTS

Elle révèle à Vincent Paulus qu'elle a voté Mongaburu et pas Ferrari à la Présidence de la Métro ! C'est dire sa cohérence. Maintenant elle constate « il y a eu une bataille qui n’avait pas lieu d’être (....) Malheureusement, les derniers votes montrent qu’il y a encore de la rancœur, des blocages importants, et c’est ce qui m’inquiète. » (DL du 23/10/20).

LA BOMBE à FRAGMENTATION D'Eric PIOLLE

Elle ne comprend pas pourquoi ? La bombe à fragmentation lancée par Piolle voulant à tout prix imposer son candidat à la tête de la Métro n'en finit pas de produire ses effets. Ses brutalités et ses menaces ont révélé son vrai visage aux élus des communes. Elles placent les élus affidés à lui le dos au mur. Il faut avoir la carapace d'un apparatchik sans âme comme Laurent Amadieu pour répéter une telle ligne. 

INCAPACITÉ à PRENDRE EN COMPTE LA RÉALITÉ

Mais le caractère groupusculaire de ce clan apparait très clairement au fil du déroulé des événements. Un très petit nombre d'élus, toutes communes confondues, obéit à ses consignes. Son incapacité à prendre en compte les hommes et les faits, à s'adapter à la réalité, ne peut que multiplier ses déconvenues.

APRÉS TOUS SES ÉCHECS, A QUI LE TOUR ? 

Après son échec à la Présidence de la Métro, à la Présidence du Smmag, à la Présidence de l'établissement foncier, après l'échec de sa tentative d'imposer sa candidate, Maud Tavel, à la tête de la liste des Verts aux Régionales, quel est le suivant ? 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *