QUI EST RESPONSABLE de la MAUVAISE IMAGE de GRENOBLE ?

Qui est responsable de la mauvaise image de Grenoble ?

Qui peut nier que Grenoble est une pépite comme le rappelle justement  Jacques Reboh, le Président des Brûleurs de Loups ?  Que son université s'est superbement hissée dans le Top 100 du classement mondial de Shanghai ? Qui ignore que sa recherche est au Top mondial aussi, que son cadre montagnard attire tous ceux qui aspirent à la montagne, à la nature, aux sports d'hiver ?

LES ATOUTS DE GRENOBLE CONNUS ET ANCIENS

Les atouts de Grenoble sont connus. Anciens. Les sauts qualitatifs sont datés : installation du CEA par Louis Néel, Jeux Olympiques obtenus par le Dr Albert Michallon et son équipe municipale, le Synchrotron, ST Micro électronique, le nouveau Musée National de Peinture avec Alain Carignon.

Jean-Pierre BARBIER : "OU SONT LES NOUVEAUX SYNCHROTRON ?"

Mais, déjà, lors des voeux de 2019, Jean-Pierre Barbier, Président du Département demandait : "Ou sont les nouveaux Synchrotron, les nouveaux Musées Nationaux, les nouveaux ST Micro ?"   

Dans le "Dauphiné" d'hier (4/10/20)  Christophe Ferrari cherche à relancer la marque  "Grenoble-Alpes" qu'on accepté de porter Jacques Reboh, l'ancien bâtonnier David Roguet et Sébastien Mittelberger éditeur très engagé dans le soutien de Piolle. 

Comment échapper au classement : Grenoble N°1 pour les agressions violentes et les vols à la tire pour 1000 habitants

"GRENOBLE-CHICAGO" COLLE à LA PEAU de la VILLE 

Gaëlle Pouessel, responsable Promotion et marketing à la Métro fait le boulot. Il s'agit de mettre fin au "Grenoble-Bashing". Louable intention. Le groupe commence d'ailleurs par regretter l'image véhiculée notamment par  un 20 h de France 2 sur "Grenoble, le Chicago Français". 

C.FERRARI VOUDRAIT MOBILISER DERRIÈRE SON IMMOBILISME

Christophe Ferrari voudrait mobiliser derrière son immobilisme des milliers d'Ambassadeurs pour contrecarrer cette image et quelques autres, mais sans changer de politique. Pour ce faire il veut contourner la réalité comme Piolle et répand le doute en lançant que la plupart de ceux  qui parlent de la vie des quartiers difficiles n'y vivent pas. Ce n'est en tout cas pas le cas de notre collectif qui publie des témoignages vécus à la source !  Mais surtout la problématique de l'insécurité n'est pas limitée aux quartiers ! C'est un déni de réalité. 

CHANGER LES POLITIQUES QUI PRODUISENT CES EFFETS

Ces personnalités respectables ne sont pas en cause. Mais c'est comme si attaquer la politique de Macron revenait à faire du "France-Bashing". En ce cas il faudrait le dire à Eric Piolle. 

Si elles veulent vraiment promouvoir la marque Grenoble-Alpes, ces personnalités doivent demander à Christophe Ferrari et Eric Piolle de modifier leurs politiques qui produisent ces effets négatifs. 

PREMIÈRE POUR LES AGRESSIONS VIOLENTES et les VOLS à la TIRE

Tous les Ambassadeurs du monde verront leurs efforts réduits à néant chaque fois qu'une explosion de délinquance ou de violence se produira à Grenoble. Or elles ne pourront que s'intensifier tant que nous demeurerons la première ville de France pour les agressions violentes et les vols à la tire pour 1000 habitants. Tout ce qui se passe en ce moment dans la ville avec les affrontements ethniques, les campements de Roms qui vont être logés dans les HLM accélérant la ghettoïsation, n'augure que du négatif.

AUCUNE RAISON, SAUF MUNICIPALE  

Il semblerait que des grenoblois éduqués ne veuillent absolument pas prendre en compte ce fait. Il ne pénètre pas leur entendement. Ils pourraient demander à Schneider si certains de ses hauts cadres grenoblois ne préfèrent pas habiter Lyon. Pourtant il n'y a aucune raison que Grenoble soit la capitale Française de la délinquance ! Hormis des raisons municipales. 

SANS PLAN DE SÉCURITÉ, LA BATAILLE EST PERDUE D'AVANCE

Si on veut promouvoir la marque "Grenoble-Alpes", la première mesure à prendre est de demander à Eric Piolle de mettre en place un plan sur la sécurité qui bénéficierait d'ailleurs d'un financement régional de Laurent Wauquiez. Inciter Eric Piolle a entendre Gérald Darmanin qui lui propose son aide aussi. Sinon ils rameront contre le vent et ont perdu d'avance la bataille d'image. 

Une nouvelle catastrophe pour 2021 : Grenoble capitale nationale de la pollution selon les nouveaux critères Atmo : Alain Carignon alerte le Conseil Municipal en vain

GRENOBLE, CAPITALE FRANCAISE de la POLLUTION EN 2021 ?

La deuxième vague qui arrive à grands pas et menace terriblement notre image est celle de la pollution. Atmo a revu ses critères et selon les projections, Grenoble deviendrait en 2021 la première ville Française pour les jours de pollution, devant toutes les grandes villes et même la vallée de l'Arve.

A.CARIGNON DEMANDE D'ANTICIPER LES QUESTIONS D'IMAGE

Lors du dernier Conseil Municipal Alain Carignon a demandé des explications, indiqué qu'il fallait anticiper car outre les problèmes sur la santé publique que soulèverait ce classement, il serait catastrophique pour l'image de Grenoble. 

E.PIOLLE TRÉS HEUREUX DES NOUVEAUX CRITÉRES !

Eric Piolle et Vincent Fristot, totalement hermétiques, ont répondu se réjouir de ces nouveaux critères qui prenaient mieux en compte les particules fines. Ils se moquent de l'image de Grenoble comme de l'an 40. 

Or qui peut lutter en image quand le national répétera que Grenoble est la première pour l'insécurité et la première pour la pollution ? 

Alain Carignon s'inquiétait lundi dernier encore de l'effet catastrophique des nouveaux critères d'Atmo qui vont faire de Grenoble la première ville de France pour la pollution en 2021. Eric Piolle se réjouit de ces nouveaux critères. Qui est responsable de la mauvaise image de Grenoble ?

LA BAISSE DE LA VALEUR DES BIENS : STOP à la BÉTONISATION

Qui peut contrebalancer le classement de la Chambre Nationale des Notaires qui sort le prix de l'immobilier au M2 de 500 villes lequel démontre que parmi les grandes villes, Grenoble est la plus paupérisée ? 

Si MM Reboh, Roguet et Mittelberger veulent que limage de Grenoble change, ils doivent demander à MM Ferrari et Piolle de stopper la bétonisation de la ville, les opérations urbaines avec 50 % privé/50 % HLM, comme les futurs 2000 logements de Flaubert,  qui sont des fabriques à appauvrissement de la classe moyenne.

GRENOBLE DE MOINS EN MOINS VERTE 

La campagne actuelle de Piolle sur "Grenoble, Capitale verte" comme si nous concourions pour le JO est à vocation seulement interne. Qui connait Lathi, en Finlande, qui a été désignée comme capitale verte en 2021 ! Malheureusement tous les grenoblois voient et savent que Grenoble est de moins en moins verte.  

NOS PÉPITES ÉVOLUENT DANS UN MILIEU HOSTILE

En réalité comme l'explique très bien le Président du groupe d'opposition, Alain Carignon, les forces de Grenoble, -ses pépites-  son université, sa recherche, ses start up évoluent dans un univers qui est de plus en plus hostile du fait des politiques locales. Au lieu de les seconder par un environnement favorable, Christophe Ferrari et Eric Piolle, leur mettent des boulets. 

P.LÉVY : "NOTRE TERRITOIRE EST EN DIFFICULTÉS"

Patrick Lévy alors Président de l'Université Grenoble Alpes, qu'on ne peut soupçonner de "Grenoble-Bashing" l'avait parfaitement expliqué en nommant les "difficultés du territoire" et ses causes.

LA DERNIÉRE MÉTROPOLE A SE DOTER D'UN EXÉCUTIF

Ajoutons que les derniers événements de la Métro qui ont fait les choux gras de la presse nationale, le fait que nous avons été les derniers de France à doter notre Métropole d'un exécutif, que celui-ci est en sursis judiciaire du fait des recours ne sert pas l'image de notre territoire. Pas une fois, en bloquant l'institution et en faisant peser une menace sur son devenir, Eric Piolle n'a pensé à l'image de Grenoble. 

LA FORCE DES DONNÉES EMPORTE TOUT

Sans aller à la source des problèmes, ces initiatives méritoires n'aboutiront à rien. La force des données objectives sur l'insécurité, la pollution, la valeur des biens, l'emploi emporte tout. 

GRENOBLE : REVENIR DANS LA MOYENNE SUR LE ITEMS NÉGATIFS

Sans évoquer même les effets médiatiques qui emportent tout, le moindre des citoyens conscient s'informe sur une ville. Il se trouvera toujours une famille éloignée de Grenoble qui refusera l'envoyer sont enfant étudier dans la ville qui est première pour la délinquance. Il s'agit donc bien de s'attaquer aux causes pour que Grenoble revienne dans la moyenne de tous les items négatifs. Tout le reste est bavardage. 

Le classement Arthur Loyd qui fait référence chez les décideurs. Comment lutter contre sans exiger d'Eric Piolle de récréer de l'attractivité ?

EMPLOI : GRENOBLE EST SORTIE DU SOLDE POSITIF

En termes économiques, quand Arthur Loyd publie son classement qui fait autorité chez les professionnels et montre que depuis 2014 Grenoble est sortie des 30 premières villes au solde positif d'emploi, Eric Piolle n'y est pour rien? 

Que peut la marque "Grenoble-Alpes" quand le JDD publie la carte des villes qui vont embaucher le plus et Grenoble n'y figure pas ? Rien. 

UNE POLITIQUE MUNICIPALE DÉFAVORABLE AU DÉVELOPPEMENT

Cette perte d'attractivité est-elle due au "Grenoble-Bashing" ou à une politique municipale défavorable au développement, aux déplacements, aux congrès, une politique qui méprise la concurrence des territoires et s'interdit donc toute participation à des batailles d'implantation ? 

MM REBOH, ROGUET, MITTELBERGER : LE BON DIAGNOSTIC...

Le diagnostic de MM Reboh, Roguet et Mittelberger est le bon. Ça va mal, très mal pour Grenoble en termes d'image. Mais leurs propositions ressemblent à un soin palliatif pour limiter la souffrance.

...MAIS LES BONS REMÈDES SONT TRÉS URGENTS

Pour être utile à l'intérêt général et à la Métropole, le devoir des décideurs de la ville est de proposer des remèdes aux maux dont nous souffrons. Si Grenoble revenait simplement dans la moyenne pour la délinquance, la pollution, la valeur des biens et le développement économique, alors ses pépites de valeur parfois mondiale éclateraient. 

E.PIOLLE NE VA PAS AIDER LA MARQUE 

La ville reprendrait sa marche en avant. Il est à craindre que celle-ci ne soit pas la priorité d'Eric Piolle qui a d'autres préoccupations en tête. Son ambition personnelle également, avec les propos nationaux régressifs qu'il tient sur la 5G et autres, n'aident pas la marque non plus. Décidément. 

One Comment

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *