MÉTRO : UNE SÉRIE NETFLIX VIOLENTE sur FONDS PUBLICS

Des heures de conciliabules et de marchandages

"Je n'ai aucune rancoeur mais j'ai de la mémoire" rappelait le malheureux Chistophe Ferrari (PS repenti) lors de la nouvelle pantalonnade à laquelle les élus de gauche, Verts et Insoumis se sont livré en direct sous le regard ébahi des habitants à l'occasion de la nouvelle mémorable séance de la Métropole.

C.FERRARI : "LE VISAGE de la HONTE de la GAUCHE"...

"Le visage de la honte de la gauche" selon Antoine Back , "la part noire et sombre de la gauche" qu'il était devenu selon Céline Deslattes, celui qui avait du subir le 17 juillet les injures de la majorité Rouge/Verts grenobloise quittant la salle après son élection "avec la droite" n'a visiblement pas digéré de devenir une cible de la disqualification politique chère à ce camp. 

... TRÉS ATTEINT PAR LES ATTAQUES DES VERTS

Plus il répétait qu'il "n'en faisait pas un sujet personnel, qu'il n'en été pas affecté mais seulement ses proches" plus on comprenait que Christophe Ferrari était atteint. Reconnaissant d'ailleurs aussi "la crise politique que je ne minimise pas ..." 

des heures de salle vide pendant les marchandages

 

A.CARIGNON "C'EST LA CASA de la MÉTRO"

Toutes ces querelles de personnes ont été l'essentiel de la série télé que les élus de la Métro ont montré. Alain Carignon, dans le " Dauphiné " du jour même avait estimé" c'est une série Netlix en plus violent sur fonds publics , c'est "la Casa de la Métro (allusion à la Casa De Papel)", formule qui a rencontré un certain succès si ne en croit les connexions au site du DL.

L.AMADIEU (Verts) APPARATCHIK LABORIEUX ...

Dans la matinée au nom des élus Rouge/Verts, Laurent Amadieu avait laborieusement ramé pour expliquer que la paralysie de l'agglomération n'était pas due au partage des postes. Le nouveau Maire de St Egrève qui a réussi à  camoufler aux habitants de la ville pendant sa campagne municipale qu'il n'était qu'un apparatchik -il était attaché de groupe des élus Verts au département- n'a pas pu ne pas l'apparaitre dans une intervention médiocre.

... ET UN PEU RIDICULE

Un peu ridicule aussi quand il a tenté d'expliquer sous les rires de l'assemblée que "si la majorité avait du mal à se faire, c'est pas une histoire de places ". Rappelant aussi la grotesque opération de com' des  "Grenopolitains" qui était un enfumage aussi.  

DES HEURES DE SUSPENSION de SÉANCE 

Naviguant mal dans son discours il a reconnu que ça bloquait sur les personnes en particulier ... Yann Mongaburu. Alors les Rouge/Verts grenoblois ont multiplié les suspensions d'une séance qui a commencé à 10 h et qui a été suspendue jusqu'à ... 16 h. 

pendant que Renzo Sulli (PCF) expliquait qu'il n'y avait rien d'urgent dans l'agglomération une voiture brûlait encore à l'esplanade

RENZO SULLI (PCF) RIEN D'URGENT DANS L'AGGLOMÉRATION

Alors que les élus de droite s'indignaient, rappelaient qu'ils avaient disposé de 2 mois pour se concerter, à la reprise Renzo Sulli, un dinosaure communiste a osé estimer que ce rythme était normal : "Personne n'est parti en vacances ici ? il n'y a avais pas de problèmes urgents qui n'aient pas été réglés ..."  Entre autres, 7 fusillades dans l'agglomération.... Mais pour eux l'immobilisme est devenu une religion. Ils ne pensent plus qu'à eux. 

D'accord entre eux pour créer le maximum de Vice-Présidents -20 !- afin de donner des postes aux maximum d'élus ils ont encore besoin de temps pour se les répartir !

ils sont censés aller dans la même direction....

"E.PIOLLE A FAIT DU TERRITOIRE L'OTAGE de SES AMBITIONS"

Alain Carignon a "accusé Eric Piolle d'avoir fait de notre territoire l'otage de ses ambitions personnelles". Michel Savin leur a reproché d'avoir remplacé "la lutte des classes par la lutte des places". Jean-Damien Mermollod-Blondin est monté au créneau.  Nicolas Pinel a fait part de son étonnement de la manière dont été traitée l'assemblée et Anne Roche ne comprenait pas pourquoi on ne faisait pas appel aux compétences plutôt que de demeurer dans un repli partisan.

L.THOVISTE TRAHI VOTE POUR LES 20 VICE PRÉSIDENTS....

Et Laurent Thoviste , élu de Fontaine, qui souhaitait entrer dans la majorité a fait part de sa déception : " malgré votre promesse , vous avez inventé une majorité de gauche" ... Mais le groupe de Laurent Thoviste ou figurent les élus LREM  (E.Chalas, O.Six) a voté la création des 20 Vice-Présidents... Trompés et contents.

C.FERRARI NE PEUT PAS ÉTABLIR L'ORDRE HIÉRARCHIQUE

En fin de journée, péniblement, Christophe Ferrari a donné la liste des 20 Vice Présidents, une liste sans éclat dont il ne pouvait pas même pas donner l'ordre hiérarchique car ils n'ont pas encore réussi à se mettre d'accord ! Chacun a été élu péniblement avec des scores divers.

Y.MONGABURU LE PLUS MAL ÉLU des VICE-PRÉSIDENTS 

Le poulain de Piolle, Yann Mongaburu présenté comme Vice Président chargé  du "défi climatique"  a été le plus mal élu avec seulement 58 voix démontrant le très fort rejet de l'assemblée qui demeure le concernant et concernant Eric Piolle.  Les votes pour sont concurrent et les abstentions totalisaient... 56 voix. Seule une discipline de fer a permis cette élection de justesse ce qui en dit long pour son avenir. 

Yann Mongaburu le plus mal élu des vice-Présidents, il n'obtient même pas la majorité absolue

LA RETRAITE DE PIOLLE ? POUR SON AMBITION PRÉSIDENTIELLE

"La retraite d'Eric Piolle en rase campagne n'est pas motivée par l'intérêt de notre territoire mais par la course folle vers une autre ambition aussi démesurée contre le candidat de son camp à l'élection présidentielle"avait résumé Alain Carignon.

UNE MAUVAISE NOUVELLE POUR LE TERRITOIRE

Une journée qui aura confirmé que les élus de la majorité Rouge/Verts/ Rose faisaient passer  leur intérêt personnel avant toute autre considération. Une mauvaise nouvelle pour notre territoire que de voir un tel attelage se constituer.

 

 

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *