PIOLLE : “DES MILLIONS À LE SUIVRE!”

" Une quarantaine à travers la France " selon Adrien un soutien...
Des grenoblois ont sans doute déjà découvert le nouveau site (à pleurer)  dans lequel Eric Piolle  fait de la gonflette, dans l'espoir d'un destin national.( pourquoi pas Piolle en 2020) 
 
L'esbrouffe pour son auto-promotion passe avant les soucis des grenoblois. Pourvu qu'il trouve des "électeurs-éponges" qui croiront à ses boniments.
 
Pourtant ses arguments pour se mettre en valeur ne résistent pas à l'analyse d'un grenoblois qui nous livre son analyse : le texte de Piolle en rouge pastèque, et le commentaire en bleu.  
 
Cette synthèse du faux est un bon argumentaire pour ceux qui ignoreraient encore la réalité du problème.
Avec E.Piolle l'image de Grenoble se dégrade de jour en jour ( le Figaro du 4/9/20)

1/  Il sait gagner pour rassembler

Faux. Il n'a eu les voix que d'un électeur sur six. A la Métro, il a échoué à faire élire son candidat.

02/ Dépasser la logique des partis
 
03/ Il porte des propositions audacieuses dont l'heure est venue
 
Faux. Il ne traite pas les problèmes des grenoblois (insécurité, dette, pollution, bouchons, emploi, ...). Ces idées ne sont pas "audacieuses" mais souvent oiseuses  et toujours irréalistes.
 
04/ Il a obtenu de nombreux succès locaux dans un contexte économique tendu
 
Lesquels ?  Fermer des piscines, des bibliothèques, couper les budgets, ne constituent pas des succès.
 
Sur C' News il est rappelé à ses devoirs...
 
 
 
Il mentionne ces "réalisations" :
 
 
--> en quoi est-ce un progrès pour les entrepreneurs locaux qui veulent vendre leur produits ou services se faire connaître ? En quoi est-ce un atout de perdre 4 millions d'€ de recettes pendant un mandat dans une ville au bord de la faillite? 
 
tarification solidaire pour l'eau, l'électricité et les repas dans les cantines ;
 
--> Faux pour l'eau dont les tarifs ont  augmenté . Mais... hausses pour la fiscalité des grenoblois, le stationnement, pour les bus et trams, les personnes âgées...
 
transparence inédite des conseils municipaux ; 
 
--> Faux. Il montre les débats mais masque tout ce qu'il fait en coulisse, cache les chiffres et refuse les représentations de l'opposition qui permettraient un contrôle
 
création de la première zone à faibles émissions de particules de France ;
 
--> Sauf que les bouchons ont augmenté, donc la pollution  et les commerces, des artisans et des services sont mis en difficulté, donc des pertes d'emplois considérables
 
modulation des subventions d'associations sportives selon le degré d'ouverture à la pratique féminine ;
 
--> Faux. Quid du club de foot incendié de la Villeneuve ? Quid de l'association gérante du Palais des Sport qu'il a  viré ? "Modulation" signifie ici baisse ou suppression.
 
gratuité des bibliothèques et lancement d'un service de prêt de livres à domicile pour les personnes âgées et à mobilité réduite ; 
 
--> Sauf qu'il a fermé une maison de retraite, et ne veut pas d'un nouvelle à la place de la CCI  ! Et fermé 2 bibliothèques.
 
assainissement des comptes publics ; etc.
 
--> Faux. la ville a failli être mise sous tutelle en 2016 .La dette a été reportée et renchérie. Et le reste n'est qu'austérité et transferts de charges vers la Métro.
Même les pistes cyclables ne sont pas entretenues : ici avenue Léon Blum
05/ Il défend sans ambiguïté ceux qui luttent pour le climat et un monde plus juste
Faux. Dans ses actes, il fait le contraire. Il rase 0,5 hectare d'un parc, et en rasera encore à Jean Pain, à Philippeville, à Hoche.  Et il bétonne à tout va.
Est-ce "juste" de priver de piscine des enfants et de les priver de colonies de vacances avec le CCAS ? D'inviter puis de laisser les migrants à la rue ? Quid des gens dont les voitures ont été brulées ? Quid des victimes de cambriolages et des victimes de violences  ?
 
06/ Il connaît bien l’entreprise (et sait s’opposer quand il le faut)
Foutaise. Publicité interdite, commerces mis en difficulté, zéro création d'emplois, suppression des ZAC au profit des HLM... Il ne s'oppose jamais au commerce des dealers.
​​
07/ Il applique lui-même ce qu’il prône
Faux. Il renie la charte Anticor qu'il a signé. Il refuse les RIC qu'il a vanté. Il refuse la transparence. Il se fiche pas mal des grenoblois. Il a confié la Fête des Tuiles à ses copains.
"Et cette énumération de reproches est incomplète...." conclut ce Grenoblois. Bien d'accord avec lui. 
 
 
On peut douter que cet argumentaire figurera sur le site "pourquoi pas Piolle en 2020...". Adrien, un des soutiens qui souhaite demeurer anonyme (!),  révélait à Place Gre'Net que le site "comptait une quarantaine d'actifs à travers le pays..." 
C'est un bon début pour le Grand Timonier qui souhaite faire don de Sa personne à la France.
 
 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *