AOÛT à GRENOBLE : LA LOI DE L’IRRESPONSABILITÉ

Les fontaines en panne avec un Adjoint à la fraîcheur, des rues qui débordent au moindre orage faute d'entretien le parking Philippeville inondé le week end dernier avec un personnel qui écope comme au bon vieux temps, la "nature" qui prend le dessus dans de nombreux quartiers comme en témoigne un habitant de l’Île Verte.
 
"ON CHERCHE COMMENT PASSER à PIEDS" 
 
Ce dernier nous explique "qu'en regardant ces photos prises ce vendredi 14 Août on cherche où se trouve le caniveau. Il a disparu, envahi par les plantes et les feuilles mortes. On cherche aussi comment passer à pied sur le trottoir au pied de la Tour Vercors : il ne reste guère que 70 centimètres disponibles en largeur.
 
Rue Aimon de Chissé à l’Île verte : cherchez le trottoir...
 
 
"GESTION NATURELLE SIGNIFIE ABANDON D'ENTRETIEN"
 
Cette soit-disant "gestion naturelle", qui signifie en réalité "abandon de l'entretien", voire "ville au bord de la faillite", a des conséquences pour les citadins. Gare aux entorses si on met le pied dans le caniveau masqué. Avec la mauvaise évacuation des eaux de pluie, il y a difficulté à traverser les rues inondées.
 
 
Ile verte : Plus de caniveau, au moindre orage c'est l'inondation 
 
"DIFFICULTÉ DE TENIR LE BRAS d'UNE PERSONNE"
 
"Et obligation de passer l'un après l'autre sur certaines portions étroites de trottoir, donc difficulté à tenir le bras d'une personne qui en a besoin. Enfin, une partie des feuilles mortes finira à Aquapôle qui n'est peut-être pas prévue pour éliminer en volume ce type de déchet. Et ne parlons pas des pelouses qui jaunissent puisque les systèmes d'arrosage automatique sont à l'arrêt.
 
la "gestion naturelle" signifie "abandon de l'entretien" pour ce grenoblois
 
"CE PETIT MONDE SE BAT POUR DES POSTES"
 
"Ce que produit la gestion de Mr Piolle se voit et se vit au quotidien. Ce petit monde se bat pour les postes, mais il n'y a  personne pour s'occuper de la ville. L'irresponsabilité est devenue la norme."
 
Ses explications sont convaincantes.
 
Place SAINTE CLAIRE : TOUTES LES BOITES AUX LETTRES SACCAGÉES
 
Un habitant de la place Sainte Claire nous adresse, lui, des images de la "délinquance ordinaire": un matin de cette semaine son immeuble a trouvé toutes les boites aux lettres saccagées, le courrier volé ou jeté au sol. Un acte de délinquance "gratuit", en plein été et en plein centre ville.
Nous l'appelons "délinquance ordinaire" par opposition à l'autre, celle qui fait de Grenoble la ville record des meurtres cet été ! 
 
Place Sainte claire : saccage des boites aux lettres, la délinquance "ordinaire" à Grenoble...
 
AU LYS ROUGE : LES HABITANTS VEULENT PARTIR 
 
Allées du Lys Rouge les habitants sont de plus en plus alarmés et alarmants. La délinquance a pris le pouvoir et leurs appels à l'aide d'Eric Piolle comme Maire de Grenoble et Président d'Actis sont demeurés lettre morte. Ils sont pourtant menacés et ceux qui peuvent partent. Les logements restent vides à moins d'y loger bientôt les Roms de Jean Macé ou de la gare ? 
le Dauphiné du 3 août...
 
LA RUE MONTORGE DEVIENT UN TORRENT 
 
Rue Montorge les habitants ont constaté l'absence d'entretien des évacuations d'eau à l'occasion des orages. Leur rue était devenue une sorte de torrent. Ou que l'on se tourne l'abandon est total. 
 
IL N'Y A PAS DE PILOTE DANS L'AVION 
 
Il n'y a pas de pilote dans l'avion. Celui de la ville de Grenoble ne s'occupe que de sa candidature à la présidentielle. Et aussi par des procédures de voir comment il peut paralyser un peu plus la Métro
L'affrontement entre Christophe Ferrari et Eric Piolle paralyse la ville et la Métropole.  
 
 
C.FERRARI EST PARTI EN VACANCES CONTENT de LUI 
 
Le pilote de la Métropole, C.Ferrari ( PS repenti), lui, s'est fait élire puis est parti en vacances content de lui. Il n'y a pas d'exécutif, situation unique en France. La rentrée économique dont la Métro à compétence n'est pas préparée. Les conséquences sociales seront considérables. Peu importe. 
 
"PERSONNE POUR S'OCCUPER de la VILLE..."
 
Comme le dit cet habitant de l’Île verte "ce petit monde se bat pour des postes, mais il y a personne pour s'occuper de la ville". Un bon résumé de Grenoble au mois d'août. Pas seulement l'été....

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *