E.PIOLLE : LA MASCARADE DES MASQUES

Il est le dernier à distribuer des masques. De nombreux Grenoblois sont courroucés de cette opération en pleine campagne électorale.

"HORS DE QUESTION DE FOURNIR DES MASQUES à la POPULATION"

Eric Piolle a titubé en permanence sur ce dossier refusant d'abord, répondant sèchement à Alain Carignon le 9 avril "il est hors de question de fournir des masques à la population". Puis le Grand Timonier est descendu de sa superbe, reculant devant le Conseil Municipal et annonçant accepter de distribuer les masques de la région (20 avril).

LE 22 AVRIL IL CHANGE DE PIEDS

Enfin soudainement le 22 avril les grenoblois apprenaient par le "Dauphiné" qu'il commandait 175 000 masques. La majorité Rouge/Verts a appris également ce changement de pieds par le journal et personne n'a osé piper mot. Le Grand Timonier a toujours raison par nature.

Sauf qu'étant le dernier des grandes villes à s'en préoccuper, il est le dernier à les recevoir. Pour la 3 ème fois, le "Dauphiné" a généreusement publié (4/6/20) la liste des lieux ou, après s'être inscrit, on pourrait enfin s'en procurer à partir de ce week-end.

LES GRENOBLOIS N'ONT PAS ATTENDU E.PIOLLE

Rappelons que David Queiros (entre autres) Maire (PCF) de St Martin d'Hères à fait distribuer les masques aux Martinérois depuis le 4 mai...Il y a un mois.

La plupart des Grenoblois n'ont pas attendu Eric Piolle pour se procurer des masques indispensables et parfois obligatoires.

DES CRIEURS POUR VANTER L'EFFICACITÉ PIOLLESQUE....

Mais tout à sa campagne sur fonds publics Eric Piolle a multiplié les affiches dans les immeubles, les lettres ciblées et embauché des crieurs chargés dans la rue de héler les grenoblois afin qu'ils comprennent la chance qu'ils avaient : ils distribuaient des annonces afin d'inciter le public à récupérer les masques de la municipalité.

DES DISTRIBUTEURS... SANS MASQUES

Comme on le constate sur la photo à l'arrêt de Tram "Maison du Tourisme", le distributeur ... ne porte pas de masque. La municipalité ne lui en a pas donné. Inscription imprimée sur son tee-shirt : « Restons mobilisé-es » ! Par contre E.Piolle pense bien à l'écriture inclusive, plus indispensable que la santé. On peut ainsi être contaminé, mais fier d'être identifié selon son genre.

RUE LAKANAL HIER SOIR : E.PIOLLE SANS DISTANCIATION

Le même Eric Piolle qui multiplie les recommandations selon lesquelles on n'est pas sorti de la pandémie et sur toutes les précautions prendre avec les gestes barrières et la distanciation sociale, s'affichait hier soir rue Lakanal avec ostentation et sans respecter aucun des principes qu'il professe à grands mots.

SA TARTUFFERIE EST UNE SECONDE NATURE

Décidément chez le pourfendeur des paradis fiscaux actionnaire à Singapour la Tartuferie est une seconde nature. Jusqu'à quand va-t-elle tromper les Grenoblois ?

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *