E.PIOLLE BLOQUE LES QUAIS

Ce riverain du quai Créqui nous adresse cette spectaculaire image de la rive gauche des quais de Grenoble: une file interminable de voitures depuis le pont de la Bastille jusqu'au carrefour du Musée de Peinture.

Eric Piolle a pris la décision de ces nouvelles voies cyclables sans aucune concertation avec personne pour savoir qu'elles étaient les bonnes à prendre. L'avenue Jean Perrot - notamment - est également dans ce cas.

A.CARIGNON INTERVIENT AU CONSEIL MUNICIPAL

Alain Carignon le lui a fait remarquer au Conseil Municipal. En vain. L'objectif était d'éviter tout le report sur la voiture de ceux qui vont abandonner les transports en communs.

Mais comme l'a souligné également Alain Carignon ces nouvelles contraintes ont été prises sans accroissement des services vélos ou trottinettes . Grenoble est l'une des rare ville de France ou l'on ne trouve pas de vélo ou de trottinette en libre service.

Y.MONGABURU : (Verts/Ades) UN SERVICE à la SOVIETIQUE

L'apparatchik Yann Mongaburu ( Verts/Ades) ne conçoit le service qu'à la soviétique: d'une lourdeur incommensurable. Par exemple essayez de faire réparer un vélo par Métrovélo et vous nous direz les délais.

ABSENCE TOTALE DE SOUPLESSE DU SYSTEME

Absence totale de souplesse du systéme, vision dogmatique des déplacements qui enferme dans un seule mode de déplacement alors que les besoins changent dans la même journée et que la voiture peut être indispensable à certains moments pour le travail, la famille ou les loisirs.

ASPHYXIE DE LA VIE ÉCONOMIQUE ET COMMERCIALE

Sans compter que l'asphyxie des quais rive gauche après celle de la rive droite de l'Isère contribue à l'asphyxie de la vie économique et commerciale de la ville. A quoi sert de réouvrir commerces et restaurants si on ne peut y accéder?

PASSERELLE ST LAURENT : LES PIÉTONS SONT LES VICTIMES

Au passage les piétons sont également les victimes sur les quais: au niveau de la passerelle St Laurent il est de plus en plus difficile de traverser la municipalité ayant supprimé le feu piétons comme partout dans la ville.Cette suppression démontre bien qu'elle a conscience de créer un bouchon qu'elle tente de ne pas accroitre en facilitant la fluidité au carrefour. Au détriment de qui?

DE LA 10 Éme à la 4 Éme PLACE: TEMPS PERDU DANS LES BOUCHONS

Après le premier tour Eric Piolle accélère si on peut dire. Sous son mandat Grenoble est passée de la 10 eme à la 4 eme place pour le temps perdu dans les embouteillages. Réélu, il réussirait l'exploit de la porter à la première place de France.

EMPÊCHER LA PAUPÉRISATION et la MORT de GRENOBLE

Une grande victoire: pour la pollution? L'économie? L'emploi ? le bien être des habitants? Une dégradation cumulée de tous ces facteurs à des incidences considérables sur la durée de vie car essentiels dans le nombre de morts prématurées.

Ce n'est pas seulement la mort de la ville, sa paupérisation qui se poursuivrait, mais directement aussi celle d'un certain nombre de ses habitants.

3 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *