LES MASQUES INADAPTÉS AUX PERSONNES ÂGÉES

En campagne électorale sur fonds publics, Eric Piolle a envoyé cette semaine sous pli postal des masques aux personnes âgées de plus de 80 ans. Enfin pourrait on dire.

Celui ci avait répondu à Alain Carignon le 9 avril : ”il est hors de question de fournir des masques à la population” s'est donc lâché un peu pour cause d'élection municipale.

DES MASQUES QUI NE CORRESPONDENT PAS à LA NOTICE

Sauf qu'Eric Piolle a commis une grosse bourde : de très nombreux masques envoyés ne correspondent pas à la notice jointe qui concerne les masques avec élastique. Or nombre d'entre eux sont à rubans très difficiles à attacher derrière la tête pour des personnes âgées. Mais pas seulement pour elles d'ailleurs.

LE BIEN ÊTRE N'EST QU'UN SLOGAN POUR LES MÉDIAS

Evidemment le Grand Timonier candidat à l'élection présidentielle n'est pas du genre à s'intéresser à ces détails. Un vie quotidienne meilleure et le bien être dans la société ne sont que des slogans qui permettent les postures avantageuses seulement dans les médias.

Mais se coltiner le travail d'y contribuer au poste qu'il occupe n'est pas dans le programme d'Eric Piolle.

"LE DAUPHINÉ" PUBLIE UNE LISTE DE SITE SANS MASQUES....

L'affaire des masques est d'ailleurs symptomatiques. Il a titubé sur cette question pendant toute la crise. Le "Dauphiné" a gentiment publié plusieurs fois la liste des lieux de distribution des masques qui ne sont toujours pas là.

ST MARTIN D'HÉRES DISTRIBUE DEPUIS LE 4 MAI...

Ce n'est que le ... 22 avril dernier qu'Eric Piolle annonçait commander 175 000 masques toujours pas là. St Martin d'Hères les distribue à ses habitants depuis le 4 mai. Toutes les grandes villes aussi.

DES CENTAINES D'ÉLÉVES SANS CLASSES

Côté rentrée scolaire la pagaille est aussi totale. Des centaines d'élèves des écoles élémentaires ne peuvent pas faire leur rentrée parce que le génie grenoblois que nous avons la chance d'avoir à la tête de la ville ne sait pas organiser le nettoyage des classes !

IL FAUT ALLER à VOIRON ou ST ISMIER POUR LES DRIVE TESTS

Pas de drive-tests non plus ce qui contraint à aller à Voiron ou St Ismier. Donc à prendre le plus souvent sa voiture suivant son âge et sa condition physique...On le sait ils permettent  après avoir pris rendez-vous et muni de sa prescription médicale, le patient se rend en voiture (ou en vélo) sur le parking du laboratoire et attend qu’un technicien lui fasse le prélèvement nasopharyngé sur place.

E. PIOLLE NE VEUT PAS ORGANISER DE DRIVE à GRENOBLE

Il s'en effectue 400 par jour dans les centres agréés. Sauf à Grenoble ou il faut aller en clinique avec toutes les contraintes d'hygiène, de nettoyage qui s'imposent et alourdissent l'opération. Eric Piolle n'a toujours pas organisé un drive dans sa ville malgré les demandes réitérées d'Alain Carignon.

LES MÉDIAS REGARDENT AILLEURS

Cette incompétence et ce mépris s'affichent sans pudeur. Les médias ferment les yeux sur ces manques criants. Ils pêchent par omission en regardant ailleurs : pourtant un tableau comparatif simple entre grandes villes sur tous ces sujets afficherait avec évidence l'indigence crasse de la municipalité Rouge/Verts pendant et après la crise.

Jusque ici la gonflette des mots a couvert le réel d'une chape de plomb et les grenoblois ont été bernés par cette musique douce. Jusqu'à quand ?

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *