LE PIÉTON GRENOBLOIS SACRIFIÉ

"Les déplacements à pieds sont les plus recommandés et représentent la part modale la plus importante. Ce sont ceux qui sont le plus ignorés voire méprisés par la municipalité" affirme à nouveau Alain Carignon dans un communiqué publié hier .

PONT SAINT LAURENT : LE PIÉTON ABANDONNÉ

Le Conseiller Municipal prend pour dernier exemple la mise hors service des feux tricolores équipés d’un bouton-poussoir, au niveau du pont Saint-Laurent sur la rive gauche de l’Isère.

La politique de suppression des feux de protection des piétons s'accélère après les rues lesdiguières, Ampère, Championnet ou Berriat...

LE PIÉTON VARIABLE D'AJUSTEMENT

Comme l'expriment des responsables d'Unions de Quartiers, le piéton est devenu "une variable d'ajustement" des déplacements au lieu d'être "au centre des mesures" comme le demande Alain Carignon.

Ce dernier rappelle "le dramatique accident dont a été victime hier une femme renversée par un cycliste en traversant sur un passage piéton de l’avenue Jean Perrot" qui "témoigne de ces dangers multiples".

LE CARREFOUR à 6 BRANCHES DANGER PERMANENT

Il "alerte à nouveau sur la dangerosité du carrefour à 6 branches (rues E.Faure, Champollion, Fourrier, Villars…) avec des écoles et le jardin des plantes à proximité et 700 passages quotidien de bus."

C.FERRARI VOULAIT "RÉINTERROGER LE FONCTIONNEMENT..."

Rappelons que l'inénarrable Christophe Ferrari le Président-potiche (PS repenti) de la Métro avait promis par une lettre du 3 janvier 2017 vouloir améliorer la situation en “réinterrogeant le fonctionnement actuel du plateau piétonnier” (!).

Ça fait penser qu'en octobre 2016 il avait décidé, martial, de ne pas ne pas  s’interdire “de réfléchir à ces sujets d’insécurité” (!). Avec Eric Piolle il fait bien la paire. On se demande toujours comment tant d'inefficacité et de boursouflures obtient des suffrages ? Mystère.

A.CARIGNON : "IL FAUT SAUVER LE PIÉTON GRENOBLOIS"

Pour Alain Carignon « Il faut sauver le piéton grenoblois et la pratique de la marche en ville par un plan qui valorise et protège ce mode de déplacement le plus écologique qui soit «    

Source : article Mobilités à Grenoble : le piéton, "variable d'ajustement" ? | Place Gre'net - Place Gre'net

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *