E.PIOLLE FERME LES QUAIS

Les quais Créqui et Stéphane Jay vont être impraticables. Dans Sa Grande Magnificence , le Grand Timonier a décidé seul ou devaient être implantées les nouvelles voies cyclables ( provisoires?) .

LES HABITANTS DOIVENT DÉGUERPIR DANS LA JOURNÉE

Les habitants ont reçu un arrêté le mardi 5 mai qui les enjoignait à retirer les voitures de la chaussée dans la journée sous peine de mise en fourrière.

Depuis la Bastille il n'existera plus qu'une voie de circulation jusqu'au niveau du Musée de Peinture.

LE BOUCHON de la RIVE DROITE SERA AUSSI RIVE GAUCHE

Ainsi le grand succès des quais Perrière , de France qui voient de longues files de voitures ininterrompues s'accumuler en bouchons sera dupliqué côté rive gauche de l'Isère.

L'AVIS DES GRENOBLOIS SANS VALEUR

L'absence de toute consultation des élus et des grenoblois et ce qui frappe le plus dans ces mesures comme s'il était seul à détenir la vérité des aménagements à effectuer. Comme si l'avis des grenoblois était bien reconnu officiellement comme sans valeur.

Alain CARIGNON INTERVIENT

Hier lors de la conférence téléphonique des Présidents de groupes du Conseil Municipal Alain Carignon s'est à nouveau étonné de ces décisions prises sans aucune concertation avec les habitants et leurs représentants, alors qu'ils en subissent toutes les conséquences. Il a été une fois de plus le seul à les défendre.

ORIGINE de la POLLUTION: 70% LE RÉSIDENTIEL

Ce nouveau coup de menton d'Eric Piolle intervient au moment ou le collectif " Grenoble à Coeur" publie une lettre ouverte très documentée selon laquelle la pollution la plus dangereuse, celle des particules fines est produite à 70 % par le secteur résidentiel.

Démontrant que "l’arrêt du trafic avec le confinement ait eu peu ou pas d’effet sur la pollution la plus nocive pour la santé".

LE PLAN DE CIRCULATION A AUGMENTÉ LA POLLUTION

Qui ajoute également que "le plan de circulation les a augmentées ( les particules fines) car des milliers de véhicules ont été déportés sur des trajets plus longs et plus embouteillés. L’indice de congestion calculé par INRIX a grimpé de 13% l’année de la mise en place du plan de circulation. La fluidité du trafic est la condition sine-qua-non d’un plan de circulation qui fonctionne".

LES INTUITIONS d'E.PIOLLE CONTRE LA SCIENCE

Il faudrait donc redevenir sérieux . Tous ces éléments devraient être discutés avant de prendre des décisions sans fondement scientifique, seulement motivées par les fulgurances et les intuitions d'Eric Piolle.

"Je suis en colère quand je vois monsieur Piolle à la télé pour parler de ses pistes cyclables" nous écrit au même moment J.V, une habitante du quartier Alliés-Alpins.

" JE SUIS EN COLÉRE QUAND JE VOIS M.PIOLLE à la TÉLÉ"

" Au foyer logement des Alpins les modestes travaux prévus pour finir de changer  les fenêtres d’un simple vitrage à un double vitrage ont été annulés.

"Je suis en colère quand j’apprends que l’église St Paul des Alpins est en vente  l’église du père Fréchet ou une stèle lui sera dédiée pour tout ce qu’il a fait . En vente parce que trop d’escaliers pour les personnes âgées ! Parce que le financement d'un ascenseur était impossible ? "Je suis en colère pour le centre social,  Je suis en colère pour la crèche ...."

LES RÉALITÉS ÉCHAPPENT AUX GRENOBLOIS

La réalité de la pollution , la réalité des quartiers, la réalité des choix effectués par Eric Piolle échappent aux grenoblois et aux médias. Jusqu'à quand?

L'EFFET DE MODE EST ÉPHÉMÈRE

Il n'est pas exclu que ce rideau de fumée d'une com' intensive autour de sa candidature aux présidentielles ne se dissipe d'un coup. Car l'effet de mode présente un énorme défaut. Il est éphémère .

9 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *