ÉCONOMIE, COMMERCES le 11 MAI : E.PIOLLE à la TRAINE

De nouvelles pistes cyclables provisoires sur les voiries existantes : la seule mesure qu’Eric Piolle a envisagé jusque là pour la reprise de l’économie et du commerce à Grenoble le 11 mai prochain !

A.CARIGNON DEMANDE LE REDÉMARRAGE de CHANTIERS

Au Conseil Municipal Alain Carignon lui a demandé la liste des chantiers qui allaient redémarrer vite afin de permettre aux entreprises et aux artisans de retrouver un volant de travaux. Il ne l’avait pas !

… LA SUPPRESSION des DROITS de VOIRIE, D’ENSEIGNES, de GEG

Il a proposé la mise en place d’un accompagnement aux commerces afin de les aider à redémarrer : masques, gel, distanciation sociale et que soit annoncé la suppression pour 2020 des droits de voirie, d’enseigne, d’abonnements GEG.

Alain Carignon soutient l’emploi au Conseil Municipal

L’EMPLOI N’INTÉRESSE PAS E.PIOLLE

Il semble que l’emploi ne soit pas une préoccupation d’Eric Piolle. Se demande t-il comment les collectivités vont fonctionner sans recettes ? Comment va être financé le plan de soutien ? Il est vrai que les finances publiques ne sont pas sa préoccupation…

NICE : UN LABEL POUR LA RÉOUVERTURE des COMMERCES

A Nice Christian Estrosi a “décidé de monter une agence métropolitaine sanitaire qui délivre un label avec des experts et des conseillers pour une ouverture progressive d’un certain nombre de commerces”. Il va aller plus vite que les consignes nationales afin de permettre à sa ville de redémarrer.

UN DISPOSITIF POUR L’EMPLOI des JEUNES

Pour Alain Carignon il faut aussi “un dispositif spécifique et novateur avec toutes les institutions et associations concernées par l’emploi des jeunes” car la situation risque d’être catastrophique pour eux.

UN PLAN GLOBAL POUR LES CIRCUITS COURTS

Mais il veut aussi que “dans la continuité de la mobilisation citoyenne actuelle, procéder avec tous les partenaires économiques du bassin au recensement des potentialités dans tous les secteurs, sans exception, afin d’élaborer un vaste schéma permettant de favoriser fortement la relocalisation d’activités économiques et de développer les circuits courts pour que Grenoble devienne un modèle de la nouvelle économie.”

RÉTABLIR L’ATTRACTIVITÉ PERDUE

La politique d’Eric Piolle demeure courte sur pattes dans ces domaines. Des mesures partielles, mais aucun plan global partagé par tous. Grenoble devrait adresser un message positif, saisissant l’opportunité de rétablir de l’attractivité perdue.

ABANDONNER LA POSTURE de VICTIME GÉMISSANTE

Il faut abandonner la posture de victime gémissante et prendre vite à bras le corps les problématiques qui se posent le 11 mai et avant. Pourquoi pas des essais à blanc pour les commerces ?

C.FERRARI AUSSI ABSENT QU’E.PIOLLE

Christophe Ferrari (PS repenti) est évidemment autant absent que Piolle. Notre Métropole et notre municipalité sont bien sur la même ligne : verbeuses et inefficaces.

ABANDONNER LE CONFORT IDÉOLOGIQUE

Mais plus les échéances se rapprochent plus cet immobilisme va devenir pesant. Sans tomber dans la vie d’avant, Grenoble a besoin de retrouver une activité afin de permettre à nouveau aux Grenoblois de gagner leur vie.

Il faudrait abandonner son confort idéologique afin de se coltiner avec les réalités. Il y a urgence.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *