LA JOURNÉE des TUILES ANNULÉE

La municipalité va économiser de l'ordre de 5 à 700 000 € qui représente le coût approximatif de la journée des Tuiles lancée à grands frais par Eric Piolle.

Cette vaste kermesse a été annulée hier par décision du Maire annoncée au "Dauphiné". Une bonne nouvelle dans la situation sanitaire et financière de la ville.

ÉNORMEMENT D'ÉCONOMIES PAR L'ARRÊT

Mais si la période permet énormément d'économies du fait de l'arrêt de tous les chantiers de la ville, des économies de fonctionnement, de fêtes et cérémonies en tous genres, il n'en demeure pas moins qu'à la sortie, Grenoble devra se remettre en route.

LES FINANCES de la VILLE PAS GUÉRIES

Or les finances de la ville ne vont pas être guéries comme par miracle. Mal en point avant, elle sera encore plus malade après. Les retards et les besoins n'ont pas disparu non plus comme par enchantement.

BEAUCOUP DE PROMESSES POUR 2020

S'agissant des investissements ceux-ci sont en attente de décisions urgentes pour un patrimoine municipal, culturel social ou sportif en danger.

Beaucoup de promesses d'Eric Piolle concernaient 2020 : la Tour Perret, les gymnases, le siège de l'AJA Villeneuve, les écoles ... pour ne citer que quelques uns d'entre eux.

LE GONG ÉLECTORAL RETARDÉ : UNE TUILE

2020 va commencer bientôt, une fois sorti du confinement. Eric Piolle qui pensait traiter ces promesses une fois réélu en mars dernier va devoir prouver qu'elles n'engageaient pas seulement ceux qui les ont écouté. Car le gong électoral est repoussé à octobre ou mars 2021. Une vraie tuile.

ENCORE PLUS HANDICAPÉE QUE LES AUTRES

Celle-ci pourrait éclairer les grenoblois sur le gouffre qui sépare les déclarations des possibilités. Car une ville sur-endettée, sur-imposée et écrasée de dépenses de fonctionnement est encore plus handicapée que les autres pour s'en sortir.

LES AFFAIRES JUDICIAIRES RETARDÉES

S'agissant de l'autre tuile -celle des affaires judiciaires concernant la journée des Tuiles- la suppression de l'édition 2020 ne l'arrête aucunement.

Il faudra bien que la lumière soit faite sur les marchés sans appel d'offres accordés à l'association qui avait participé à la campagne municipale d'Eric Piolle de 2014.

En la matière aussi, le confinement retarde les problèmes mais ne les fait pas disparaître.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *